La Magie de Goulaine en toutes saisons Une nature préservée aux portes de Nantes

Site naturel classé dans le réseau européen Natura 2000
Les Marais de Goulaine, espace naturel à 20 km au sud de Nantes, espace de calme et de quiétude, oasis de verdure dans un secteur fortement urbanisé. Je vous emmène à la découverte de mon "jardin" secret, l'un de mes coups de coeurs dans le Vignoble de Nantes ...

Les marais de Goulaine s’étendent sur 5 communes et couvrent 1215 ha. Espace ouvert qui se transforme en un vaste plan d’eau au cœur de l’hiver, c'est l’une des grandes zones inondables en Loire Atlantique après le Lac de Grand Lieu.

magie des ambiances ...
En été et en automne, au premier plan, le damier de prairies couvertes de roseaux offre un camaïeu de verts subtils, strié de canaux qui géométrisent ce paysage depuis le milieu du XIXe siècle.
En hiver, l'eau recouvre les prairies et la lumière se reflète et offre un paysage de marais salants.
La vigne n'est pas loin, regardez devant vous, en été et à l'automne les rangs alignés semblent plonger dans les prairies des marais.
le nom Goulaine vient du latin Golena qui désigne un goulet, un passage d’eau très étroit, c’est le nom de la rivière qui draine le marais et qui a donné son nom à toute cette zone marécageuse.
En toutes saisons, le site est le paradis des promeneurs. J'aime les longues promenades au travers des vignes. Si vous venez en voiture, je vous suggère de la laisser sur les parkings du Pont de L’Ouen et emprunter le large chemin entre les vignes qui monte sur la Butte de la Roche à 400 m. Du haut de la Butte de ce sommet à 47 m de hauteur, nos yeux portent notre regard sur un panorama à 360 °.

Une table d’orientation a été installée en haut de la Butte de la Roche et permet de s’orienter et d’identifier les clochers des environs, le Château de Goulaine, et au fond, la ville de Nantes la Tour de Bretagne, la cathédrale Saint Pierre,  le Sillon de Bretagne ou encore le Pont de Cheviré émergent comme des mirages.

A proximité des parkings, le site de la Maison Bleue au Pont de l'Ouen est le lieu d'accueil, d'information et d'éducation sur le marais de Goulaine. Des expositions animent le site d'avril à octobre. Mais surtout prenez rendez vous avec Benoit, l'animateur nature, passionné de faune et flore, qui, lors de sorties organisées vous permet de mieux comprendre l'écosystème de ce lieu et son originalité.

Une autre originalité de ce lieu réside dans la présence d'une roche métamorphique : la serpentinite, de couleur ocre à rouge. La pierre présente un aspect poreux d'aspect volcanique. Faites un test, prenez une pierre dans la main, vous serez surpris par sa légèreté !

Savez vous que plus de 166 espèces d’oiseaux y ont ainsi été dénombrées … canard colvert, Foulque macroule, Sarcelle, Filigule millouin, l'Aigrette garzelle, Hérons cendré et pourpré, Garde-bœuf, Bihoreau gris, Guifettes noire et moustac, Martin-pêcheur, Grand cormoran, Marouette ponctuée, Busard des roseaux, Grèbes huppé, castagneux et à cou noir… bon je vais pas continuer la liste, je préfère vous laisser découvrir tout cela avec Benoit ou l'un de ses collègues, animateurs nature de la Maison Bleue.

Au fil du temps les activités sur le marais ont évolué. Avant-guerre, l’activité était très intense avec les nombreux agriculteurs qui exploitaient la "rouche", les roseaux du marais. Aujourd’hui, quelques agriculteurs continuent une exploitation très modérée mais les travaux agricoles sont mécaniques et sont réalisées très rapidement essentiellement l’été. La rouche est utilisée dans les exploitations d’élevage comme litière pour les animaux.
magie des couleurs ...

A l'automne, la vigne devient magique. Chaque année, je ne me lasse pas d'admirer les chaudes couleurs flamboyantes des feuilles.

Couleurs d'automne en harmonie avec le Pont de l'Ouen, celui ci permet de traverser les marais. Ce construction date du début du XXe siècle, il a été reconstruit après les inondations de 1910 sur les bases d'un pont datant du VIe siècle.
magie de la nature qui se renouvelle....

En hiver, les feuilles sont tombées mais la nature garde sa majesté naturelle.

Quand l'hiver s'installe, les rameaux de vignes s'habillent de givre. J'aime ce paysage particulier où le temps semble suspendu....

A chaque promenade, les paysages sonts variés et toujours renouvelés

Chasseurs, pêcheurs, agriculteurs, promeneurs : les usages sont multiples dans le Marais de Goulaine. Cette activité humaine riche rythme les paysages et les saisons

Focus sur un usage spécifique, celui des chasseurs.

Interview téléphonique réalisée par Catherine F. le 15/03/17 auprès de Daniel Bulteau Vice Président de l’association des Chasseurs de gibiers d’eau des marais de Goulaine à LA CHAPELLE HEULIN

CF : Qui êtes-vous ? Que faites-vous ?

DB : Daniel Bulteau, vice-président de l’association des chasseurs de gibiers d’eau des Marais de Goulaine. Je suis à l’origine de cette association créée en 1986. J’ai rencontré les chasseurs des 5 communes environnantes au Marais de Goulaine…. Comme j’avais fait les premières démarches, je me suis trouvé président tout simplement. On me disait que ce serait juste une année, finalement, j’y suis resté 14 ans.

CF : Dans le Marais de Goulaine, que chassez-vous ?

DB : Je chasse les espèces de canard de surface, on les appelle aussi les Barboteurs : le colvert, le souchet, le chipeau, le siffleur, les sarcelles d’hiver et d’été. La Foulque macroule est aussi une excellente plongeuse. Les canards plongeurs se nourrissent principalement en plongeant sous l’eau. On retrouve le fuligule milouin, le fugilule morillon.

CF : Comment faites-vous ?

DB : Nous chassons à la hutte, ce sont de petites cabanes au bord de l’eau. On est bien camouflé. On utilise « des appelants », ce sont des canards posés sur l’eau. Le principe est d’inciter les autres canards à survoler le Marais et à se poser. On peut aussi chasser à terre, dès que le Marais est recouvert.

CF : Qu’appréciez-vous dans la chasse ?

DB : J’aime venir le matin et rester dans ma hutte, écouter le chant des oiseaux, profiter du calme, et admirer la beauté du marais. Je suis un vrai amoureux de la nature. Je suis aussi musicien. Lorsque je jouais de la musique en fanfare et que je rentrais tard dans la nuit, la musique plein les oreilles, je filais à la hutte entre 5h à 6h du matin me reposer. D’autres préfèrent la barque.

CF : J’ai remarqué un panneau explicatif pour les randonneurs du Marais. Quelles sont les contraintes ?

DB : La chasse est ouverte à partir de la mi-août. Nous pouvons chasser 2 dimanches en août au niveau du canal et des douves, pas plus de 30 mètres du bord. La chasse de terre se fait en septembre. La cohabitation avec les touristes et les randonneurs se passe bien puisque l’on se croise. On ne rencontre guère de randonneurs autour du marais entre 6h et 9h. Le soir, c’est pareil, les promeneurs sont partis. Par sécurité, en période de chasse, un 2e balisage de randonnée est conseillé aux promeneurs. . Comme je l’ai fait avec le personnel de la Maison Bleue, je vous propose de faire un tour en barque pour vous expliquer mon Marais

CF : Un grand merci pour vos réponses, il ne me reste plus qu’à observer les canards d’un peu plus près !"

.

magie des grands espaces ....
Devant nos yeux, de près, de loin, des paysages ouverts et vallonnés en toutes saisons ...
Ambiances, couleurs, la magie s’opère à chaque instant ....

Moment de grâce de chaque instant ... dans la brume du matin qui rend les paysages si mystérieux ... dans les nuances romantiques du soleil qui se couche à l'horizon ... dans le ciel laiteux et si magique du soir ...

Appuyez votre regard sur chaque détail, chaque couleur...

Alors, partant vous aussi pour vous laisser envoûter par la MAGIE de Goulaine ...

Pour en savoir plus, rendez vous sur le site de l'Office de Tourisme du Vignoble de Nantes

Réalisé par Nathalie P. mars 2017 en formation Reporter de Territoire

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.