LES TECHNIQUES DE VENTE CHANGENT !... & EN VOICI UNE LISTE NON-EXHAUSTIVE : (FAÎTES DÉROULER VERS LE BAS) LES VITRINES DE VERNON

Realité Augmentée

la société IKEA par exemple, explique que pour son catalogue, une application sur iOS et Android est disponible. Concrètement, celle-ci permet de juger plus précisément l'aspect d'un meuble directement chez soi avec la possibilité de choisir la couleur et la forme.Il suffit au consommateur de placer le catalogue lui-même à l'endroit précis ou le meuble doit être positionné. L'application se base sur les dimensions du magazine pour reproduire à taille réelle le placard, la chaise ou le canapé directement au sein de son salon. Selon IKEA, ce procédé permet donc d'avoir une meilleure idée des dimensions réelles d'un meuble tout en étant sûr que sa couleur s'accorde avec les autres élément de la pièce (murs, luminosité, ....). Bien sûr, cela devrait également diminuer les remboursements de produits.

Lieux de vente ou lieux de vie, pourquoi choisir ?

Le point de vente vit une profonde transformation, nous l’avons constaté. Ce changement repousse les limites purement commerciales des magasins pour imaginer de nouveaux espaces qui s’inscrivent dans le quotidien des gens. La marque Rapha est un très bel exemple de cette mutation. Véritable lieu de vie, de réunions, de préparation de voyages mais aussi café, magasin de réparation et d’entretien de vélos; Rapha fait vivre la passion du cyclisme sous tous ses aspects. L’espace est davantage dédié à l’incarnation des valeurs et de la vie de la marque qu’à la présence des produits. La communauté devient le gène vivant de la marque, le magasin le catalyseur.

Si le commerce en ligne a gagné du terrain notamment grâce au mobile, à la facilité et rapidité de livraison, au choix des produits et à leur coût souvent plus avantageux, le lieu physique possède des avantages humains, expérientiels et sensoriels uniques, que certaines marques ont su intelligemment déployer pour accroître leur notoriété et fidélisation. Ces nouveaux espaces donnent envie aux consommateurs de se déplacer hors de chez eux pour découvrir, se laisser séduire, acheter.

En se sentant aussi bien que chez lui, le consommateur retrouve des repères et des valeurs communes. Et une envie de passer plus de temps sur le lieu, d’y retourner. Les points de vente se transforment alors en points de contacts, en vecteurs privilégiés, en occasions pour la marque de créer une relation forte et pérenne avec son client.

Réalité Virtuelle & Retail ...

Près d’un quart des français y voit même une utilité pour "mieux choisir avant d’acheter". De là à ce que la réalité virtuelle s’installe véritablement dans le commerce ?

A en croire de nombreux experts, il se pourrait en effet que la réalité virtuelle soit LE nouvel outil des commerçants. "On est à l’aube du V-commerce (Virtual Commerce)", lance Renaud Menerat. Le président de Joshfire, agence spécialisée dans l’Internet des objets, en est convaincu : après l'amusement & Pokemon Go, la réalité virtuelle va véritablement s’imposer dans le monde du retail. "En termes d’impact business, il va certainement encore falloir attendre 2 à 3 ans. Il va y avoir une phase d’early-adopters avant d’entrer dans une phase plus aboutie. Certes, ce sont davantage des opérations de communication aujourd’hui, mais il est certain qu’il va se passer quelque chose. La réalité virtuelle fera partie de la digitalisation des points de vente". Egalement convaincu, Kantar, fournisseur de solutions de réalité virtuelle, y a d’ailleurs dédié sa keynote lors du RBTE de Londres, en mars 2016. Le nom de la conférence ? "La réalité virtuelle est en train de changer le monde du retail". Plutôt explicite !

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.