Les métiers liés au granite

Industrie granitière bretonne

A elle seule, ce pan de l'industrie bretonne représente le tiers de l'industrie française de granite. Elle se caractérise par un tissu de petites et moyennes entreprises, artisanales et industrielles, qui exercent une activité d'extraction et/ou de façonnage du granite. Un grand nombre d'entre elles ont une offre diversifiée de produits pour approvisionner à la fois le bâtiment, les travaux publics et l'art funéraire.

Avec plus de 1500 emplois, l’industrie granitière propose une palette de métiers allant du conducteur de machines au tailleur de pierre perpétuant le geste ancestral. L'équipe de la Sotheroc vous emmène à la découverte de ces métiers passionnants, exercés par des gens passionnés.

Le carrier

Au démarrage de la filière, c'est le carrier qui fait naître le granite des entrailles de la terre. Généralement titulaire du Certificat de Préposé au tir (CPT), il prépare et réalise le tir de mine qui va détacher le bloc du gisement puis les tirs secondaires jusqu'à l'obtention d'un bloc marchand. Il peut être amené à conduire les engins qui transportent les blocs.

Le scieur sur grand disque

Sa bonne connaissance du matériau lui permet d'exécuter les programmes de sciage dans les meilleures conditions. Il positionne les blocs sous les machine et assure la programmation informatique du sciage. Le déchargement des tranches, leur distribution dans les ateliers et la gestion du parc à blocs peuvent également faire partie de ses tâches.

Le conducteur de machines

Il assure le pilotage des machines automatiques ou semi-automatiques qui interviennent aux différentes étapes de la fabrication des produits : sciage des blocs, débitage-formatage des tranches, traitement des surfaces Ce poste requière une bonne organisation du travail, une rigueur et une exigence particulière.

Le tailleur de pierre

Il doit savoir tirer le meilleur parti d'un bloc de granite et lui donner la forme voulue en suivant précisément les croquis et gabarits. Il utilise massette et ciseau, poinçon, boucharde et polissoir à main mais aussi des machines à commandes numériques comme les scies et débiteuses.

Le polisseur

Métier de finition, le polisseur donne au granite son éclat recherché pour certaines applications. Le polissage est généralement automatisé ; cependant, certains travaux exigent un polissage manuel qui réclame habileté, minutie et goût du travail bien fait. Plusieurs niveaux de difficultés caractérisent ce poste : polissage d'arêtes avec le "flexible", polissage de surfaces avec la "genouillère", polissage à la "briquette"…

Le graveur

Au moyen d'outils manuels mais aussi d'outils mécaniques et pneumatiques, le graveur réalise sur le granite des inscriptions et motifs décoratifs qu'il polit, lustre, dore… pour l'art funéraire et la construction.

Voilà pour ce petit tour d'horizon, bien évidemment d'autres métiers liés au granite existent mais nous avions décidé de mettre en lumière ces métiers qui illustrent bien le coeur du métier. L'équipe Sotheroc vous remercie pour l'intérêt porté au sujet du jour et vous invite à retrouver la semaine prochaine un article sur de très belles réalisations en granite.

Credits:

Created with images by Tetsuo HARADA - "2014s556lebulbe-03" • saint-gobain abrasives, sweden - "Norton Silencio BS - Användning 3" • Bluesnap - "wall granite names"

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.