Montréal, 375 ans d’histoire et d’amour! Par: Layla, Eva et Amilia

Marguerite Bourgeoys.

Layla

Cette année en 2017, Montréal va célébrer son 375e anniversaire! Montréal est une des grandes métropoles au Canada. Montréal est riche en Arts, commerce, culture et l'architecture et surtout en histoire. C’est grâce au plusieurs individus que Montréal est devenue la merveilleuse ville qu’elle est aujourd'hui. Une de ces personnes est Marguerite Bourgeoys. Dans ce text on va apprendre qui est Marguerite Bourgeoys et on va parler de ses réalisations.

Qui est Marguerite Bourgeoys?

Marguerite Bourgeoys est née le 17 avril 1620 à Troyes (France). Elle est la sixième enfant dans une famille de 12. Elle a grandi dans la classe moyenne et dans une famille extrêmement religieuse. Après avoir perdu sa mère à l'âge de 19 ans, elle voulait des conseils de Dieu. Au cours de cette expérience, elle a été inspirée et a décidé de devenir une religieuse. Elle était très heureuse d'être une religieuse en France mais elle a vu que ses connaissances et ses conseils étaient plus nécessaires en Nouvelle-France donc elle a embarqué sur le navire jusqu'à Montréal.

Ses réalisations.

Au temps, Montréal était une ville religieuse, mais il y avait juste un lieu de culte: Mont Royal. C’était toujours très difficile d’y rendre à cause de la chance d’une attaque Iroquoise, donc elle a proposé de construire une chapelle en dehors de la zone de danger. C’est Chapelle notre-dame de bon-Secours

Pendant cette période, la jeune colonie se développait et les enfants devenaient de plus en plus nombreux. Elle a vu que tous ces enfants avaient besoin d’une éducation donc elle a fondé la première école en Nouvelle France.

Elle a aussi cherché des femmes qui voulaient consacrer leur vie à Dieu et devenir des religieuses. Là, elle a fondé la Congrégation de Notre-Dame, qui est un groupe de femmes religieuses qui aident les personnes moins fortunées. La Congrégation a joué un rôle important dans le développement de la Nouvelle-France, car elle offrait l'éducation aux filles, surveillait les femmes nouvellement arrivées, et a aider a évangéliser les Amérindiens.

En 1700, Marguerite Bourgeoys est morte à Montréal à l’âge de 79.

Elle était une influence très positive à à Montréal. Elle a apporté l’éducation et de la religion à Montréal. Elle est connue comme une des fondatrices les plus importantes et influentiales de Montréal.

MARGUERITE BOURGEOYS.

Paul chomedey

Layla

Video
Paul Chomedey

Charles Lemoyne

Amilia

Il y a toujours des gens dans l'histoire qui doivent être rappelées. Ces gens ont fait la différence dans notre monde d'aujourd'hui et c'est pourquoi nous ne devons jamais les oublier, comme les gens qui ont fait du différence à Montréal ou au Québec. Un exemple est Charles Lemoyne qui a aidé tous de nos ancêtres et fait de Montréal un meilleur endroit.

Qui est Charles Lemoyne ?

Charles Lemoyne né à Dieppe Eyokon Normandie le 2 août 1626. Il est un des colons qui marquent Montréal. Il est devenu seigneur de Longueuil en Canada. Il est un homme qui va être toujours connu par tous les Canadiens.

Ses réalisations.

Ses quatre premières années à Huron où il était avec les jésuites. Il y a appris les langues indiennes. En 1645, il est mis à la garnison de trois-rivières comme interprète, commis et soldat.

Plus tard, il s'installe en 1646 à fort ville marie. C'est là qu'il a passé le reste de sa vie et de sa carrière. Une des choses qu'il a fait pour les Canadiens, c'est qu'il a participé à de nombreuses défenses contre les Iroquois.

Au cours de sa carrière, il a obtenu de nombreux prix. Il devient le seigneur de Longueuil et de Châteauguay.

Quelques années plus tard, il a commencé une vie avec la femme qu'il a épousée. Elle s'appelait Catherine Primot, puis rejoignit une famille impliquée dans le commerce des fourrures. Ils avaient eu deux filles et douze fils, beaucoup de ses enfants ont atteint la renommée.

Il est mort tristement à Ville-Marie en 1683 à l'âge de 58 ans.

Il est maintenant connu pour être un homme très réussie du Canada pendant le 17e siècle.

Surtout Charles Lemoyne a fait du Québec un endroit meilleur et a combattu contre les iroquois et a soulevé une famille réussie qui est allé faire des choses étonnantes et pour cette raison nous nous souviendrons de lui aujourd'hui.

Video
CHARLES LEMOYNE

La tempête du siècle (20e siècle)

Amilia

Vivant à Montréal, dans l'est du Canada, il y aura toujours des catastrophes naturelles que nous devons connaître et nous préparer. Tout en vivant dans certaines zones, nous devons toujours être vigilants. La tempête du siècle était mauvaise pour laquelle nous aurions dû être mieux préparés.

La tempête de neige de l'est du Canada du 3 au 5 mars 1971 a été un événement météorologique exceptionnel qui a touché le sud du Québec. La tempête n'a pas eu le plus de neige, mais la combinaison de la neige, le vent et soufflant fait de lui la tempête du siècle.

La tempête a fait du mauvais à beaucoup de gens, la tempête du siècle a causé 17 morts à Montréal et 30 morts en total, la plupart des victimes étant mortes de crises cardiaques en faisant du pelletage ou en marchant. La tempête a été si mauvaise qu'il a causé des écoles, des usines, des magasins et des journaux à fermer. La transport public ont été arrêtés par la neige, les gens ont dû transporter sur les motoneiges.

Non seulement sont les écoles et les bâtiments fermés, mais l'économie a été perturbée pendant un peu de temps. Il y avait beaucoup de pannes de courant en raison de la chute des pôles. Il y avait trop de neige et vent c'était difficile de voir en marchant dans la rue . La tempête du siècle était principalement dans l’est du Canada mais ca effectuer des autres régions comme l’État Unis.

Le vent d'ouest nord-ouest souffle à 110 km/ h. La profondeur de neige était de 80 cm.

La tempête a touché beaucoup de gens, des gens sont morts, des gens ont été blessés et des gens ont été piégés. Cette énorme tempête a causé la fermeture de nombreux bâtiments.

Avec la combinaison du vent et de la neige, c'était vraiment la pire tempête du siècle.

LA TEMPÊTE DU SIÈCLE (20E SIÈCLE)

Jeanne Mance

Eva

Qui est Jeanne Mance?

L’histoire de Montréal ne peut pas être dit sans mentionner Jeanne Mance et Paul Chomedey de Maisonneuve qui sont les deux fondateurs de Montréal. Jeanne Mance est la fondatrice de l'Hôtel-Dieu de Montréal qui était le premier hôpital à Montréal et Jeanne Mance était une des premières infirmières en Amérique du Nord.

Jeanne Mance est nee en 1606 et depuis qu’elle était très jeune, elle savait qu’elle voulait devenir une infirmière.

Elle a eu la chance d’offrir ses soins médicaux après la guerre de trente ans (de 1618-1648). Jeanne avait trente-quatre ans quand elle a décidé qu’elle voulait être une religieuse et elle a consulté un prêtre qui lui a dit d’aller visiter le Père Charles Lalemant en France car il était en charge des Jésuites en Canada.

Le 9 mai 1641, Jeanne Mance est a embarqué un des deux bateaux qui allaient en Nouvelle-France. Elle était sur le même bateau que Maisonneuve. Ensuite, l'Hôtel-Dieu fut construit en 1654.

Jeanne Mance est morte le 18 juin 1673 à Montréal avec Marguerite Bourgeoys de son côté. Il y a maintenant plusieurs bâtiments nommées après Jeanne Mance comme le parc Jeanne Mance au Mont-Royal, une statue de Jeanne Mance avant de l’Hotel-Dieu de Montréal.

video

La crise du verglas (20e siècle)

Eva

La crise du verglas en 1998 est une parmi les plus grandes catastrophes naturelles dans l’histoire canadienne. La région la plus affectée était de Kingston jusqu'à Drummondville, Montréal et sa Rive Sud. Plusieurs régions ont reçu de la pluie glacée. Il y avait plus que le double de la précipitation glacée annuelle au Canada. En résultat de cette tempête, 35 sont morts, 945 sont blessés et plus que 600 000 personnes devaient se déplacer temporairement à cause des dommages de la tempête. Aussi, plusieurs rues étaient fermées et plusieurs panneaux d'électricité étaient détruits. Plus de 1,6 million de clients au Québec et à l’ouest de l'Ontario n’avaient pas d'électricité. Les travailleurs d’Hydro-Québec devaient travailler pendant 16 heures pour réparer l'électricité.

Les trotoires et les rues étaient si glaces que c'était impossible d’y marcher. Les voitures et les autobus glissaient sur l'épaisse couche de glace et les véhicules d'urgence n'étaient pas capables de rejoindre ceux qui avaient besoin d’aide.

Les recherches effectuées après la tempête montrent qu’il peut y avoir un lien entre le changement climatique et le catastrophes naturelles comme la crise du verglas.

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.