Loading

13 Avenir Lutter contre le chômage de longue durée avec l'entreprise 13 Avenir

Il y a encore quelques mois, Safwan, Bruno, Sandrine, Tama, Sonia, Ali, Jean-Harry, Nicolas et Ramzi étaient au chômage depuis plus d’un an. Aujourd’hui, ils sont embauchés en CDI par 13 Avenir, une entreprise dite "à but d’emploi" dans le 13e arrondissement de Paris. Nous avons suivi quelques uns d'entre eux pour une matinée de découverte de leur travail, qui allie reprise d'activité, proposition de services et cohésion sociale à l'échelle du quartier.

Une ambition : employer des chômeurs de longue durée volontaires en CDI, à temps choisi, et selon leurs compétences

Il s'agit d'une des 10 entreprises expérimentales créées dans le cadre du programme «Territoires zéro chômeur de longue durée», soutenu par l'Etat. Ce programme se fonde sur des constats qui autorisent à considérer qu’il est humainement et économiquement possible de supprimer le chômage de longue durée à l’échelle des territoires.
Au siège de 13 Avenir, nous rencontrons l'équipe d'encadrement qui nous présente l'entreprise :
«Pour apporter la sécurité à ceux qui subissent le plus durement le chômage, notre structure vise à recruter en CDI toutes les personnes en demande d’emploi depuis plus d’un an sur le territoire, quel que soit le motif pour lequel leur contrat de travail a pris fin, qu’elles soient inscrites ou non sur la liste établie par Pôle Emploi», Elisa, directrice de 13 Avenir.
Il n'y a pas de collision avec le tissu économique existant, puisque c'est à partir des compétences des chercheurs d’emploi, avec eux et en collaboration avec l’ensemble des acteurs locaux que sont identifiées les activités, utiles et complémentaires à l’économie locale, qui peuvent être réalisées.

Des services et des travaux utiles dans le quartier et complémentaires aux emplois déjà existants

Sur son triporteur à assistance électrique, Bruno effectue les trajets entre la conciergerie d'entreprise, le pressing ou encore la boulangerie pour aller chercher les commandes des clients. Parallèlement, tous les mercredis il va prêter main forte à l'association Biocycle en collectant des invendus alimentaires pour les redistribuer.
«Grâce au triporteur, nous pourrons peut-être bientôt proposer un nouveau service d’aide au déménagement. J’ai suivi une formation pour ça.»
Bruno ne peut cacher sa fierté d'être utile à la communauté : «Je donne de mon temps, et je redistribue. C’est du concret. J’aime énormément mon travail.»

La conciergerie : des services solidaires pour les habitants et par les habitants

La conciergerie solidaire Patay, installée au coeur du quartier, est accessible facilement. Ses portes sont grandes ouvertes à tous ses habitants.
Sandrine, elle, s’occupe de l’accueil des clients et ajoute sa touche personnelle à la décoration des vitrines de cette conciergerie de quartier.
Safwan explique : «Pour 5€/mois, nous proposons une offre de services de proximité aux habitants : descendre les poubelles, arroser les plantes, passer à la pharmacie ou à la bibliothèque…» des prestations pensées pour faciliter le quotidien de tous.

Créer du lien social

De nombreux services particulièrement utiles sont proposés pour les séniors. Et pour rendre la vie quotidienne dans le quartier plus conviviale, les salariés organisent des animations : café-poésie, balades commentées…
Sonia appréhendait beaucoup de venir travailler avec d’autres jeunes de la cité : «En fait, j’ai retrouvé la joie de venir travailler tous les matins ! Ça recrée du lien avec nos voisins. Depuis que je travaille à 13 Avenir, j’ai fait la connaissance de deux personnes âgées qui habitent le même immeuble que moi. Depuis qu’on se connaît, on se rend des services.»

Rendre la ville plus belle et plus verte

Ici, au pied des immeubles d'habitation où le bailleur social a octroyé l'usage du terrain, Tama et Nicolas sont fiers d'avoir participé à réinvestir les espaces communs : «Nous avons installé des fleurs, une mare, une table et des chaises mais aussi des composteurs avec l’association Compos13.»
Pour Nicolas, les bénéfices sont déjà visibles : «Tous les soirs, quand il fait beau, les personnes âgées se retrouvent ici. Depuis le réaménagement du jardin, les gens jettent moins de choses par les fenêtres.»
Toutes les constructions en bois sont faites à partir de matériaux recyclés : des palettes données par les commerçants du quartier, du bois récupéré dans la rue ou déposé par les habitants.
Ramzi nous explique : «La cabane, nous l’avons construite avec l’aide d’un menuisier professionnel et d’un architecte.»
Jean-Harry travaille depuis quelques semaines dans la réserve bois, où sont stockés les palettes et le bois de récupération avant d'être travaillés en menuiserie.
C’est à l’atelier, qui dispose d'un équipement professionnel, qu’est fabriqué le mobilier tant d'intérieur que d'extérieur, qui peut être proposé à la vente aux boutiques du quartier.
Se former, faire fructifier ses acquis et monter en compétence est un principe fondateur du modèle de fonctionnement de 13 Avenir.

Pour de futurs développements d'activités et de services utiles aux habitants, les idées ne manquent pas

Tama, lui, est passionné de vélo. Il a étudié le marché et envisage de pouvoir offrir prochainement un service supplémentaire : la réparation et l'aide à l’auto-réparation de cycles.
L’entreprise à but d’emploi 13 Avenir porte l'expérimentation "Territoires zéro chômeurs de longue durée". Elle compte actuellement 30 salariés, et espère en embaucher 20 de plus d’ici la fin de l’année. Cette expérimentation, lancée au mois de juillet 2016 pour une durée de 5 ans, permettra de vérifier la viabilité économique des entreprises et leur impact sur les territoires aux plans humain, sociétal et économique.
Created By
Manuel BOUQUET
Appreciate

Credits:

Manuel BOUQUET/TERRA

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.