Loading

Les ingrédients maudits des vaccins #16 : Le chlorure de sodium

Toujours d'après ce même listing :

Non, vous n'hallucinez pas, les opposants à la vaccination s'inquiètent bien de la présence de sel de table dans les vaccins.

Ils précisent même qu'en 6 ans, on en reçoit la dose "géantissime" de... 54,1mg.

Et ce en oubliant totalement que notre organisme en contient naturellement en quantité nettement plus élevée, et qu'il est vital pour son fonctionnement.

L'excédent est naturellement évacué par la voie urinaire, mais on le trouve aussi dans la sueur ou les larmes.

Ce produit est tellement dangereux qu'il est utilisé, par exemple, pour le liquide de perfusion. C'est un des deux composants du sérum physiologique.

Quant à ce qu'on en met dans notre assiette, il suffit de regarder l'étiquette :

Il n'y a aucune mention d'un danger quelconque à l'utiliser. A noter aussi qu'il est présent naturellement dans l'ensemble des produits que nous mangeons, vu qu'il est utilisé aussi bien par les animaux que les végétaux, donc, même sans saler ses aliments, on en absorbe par le tube digestif.

Alors, certes, la fiche toxicologique mentionne des problèmes de santé. Mais si il est consommé en trop grande quantité.

51,4mg en 6 ans, alors que nous en consommons plusieurs grammes tous les jours, et que notre organisme sait éliminer le surplus, c'est encore l'image de la goutte d'eau dans une baignoire !

En résumé :

  • Notre organisme contient déjà naturellement des quantités importantes de chlorure de sodium.
  • Ce composé est vital pour nous.
  • Notre organisme élimine sans problème les surplus.
  • Les doses contenues dans les vaccins sont négligeables par rapport à ce que nous avons déjà dans notre corps.