Loading

Les ingrédients maudits des vaccins #13 : Le phosphate de potassium

Toujours d'après la même source :

Et nous arrivons au.... phosphate de potassium. Dont il est mentionné qu'il fait partie d'engrais liquides. Oui, c'est tout à fait exact.

Bon, on va être honnêtes : ça rentre aussi dans la composition du sang. Et oui. Au point que le phosphate de potassium fait partie des composants des perfusions.

Avec d'autres éléments, ils sont, entre autres, chargés de réguler le pH du sang. Et c'est justement pour s'assurer que le pH du vaccin est bien adapté à celui de notre organisme qu'il est utilisé dans les vaccins !

En cas d'excès, ils sont tout simplement éliminés par voie urinaire !

Si on regarde sa fiche toxicologique, on se rend compte qu'il ne peut être dangereux que par contact cutané ou sur les yeux.

En résumé :

  • Le phosphate de potassium est un composant de notre organisme, qui a pour rôle de réguler son pH.
  • Ses deux composants ont de nombreux autres rôles dans le maintient de nos fonctions vitales.
  • Les excédents sont éliminés par voie urinaire.
  • L'ajout de moins de 200microgrammes, sur 6 ans, passe inaperçu pour notre organisme !