Loading

L'histoire de Belinda Par Marion Lecat - Je vous raconte...

Belinda Carrillo est aujourd’hui praticienne en hypnose ericksonienne et en massage dans son propre cabinet à Armentières. Une vie indépendante tournée vers l’humain et le bien-être de l’autre qu’elle a construit pierre par pierre de ses mains, au sens propre comme au figuré. Retour sur le parcours d’une battante sensible.

De l’esthétique au massage

C’est l’époque où l’on avance en insouciance sans trop réfléchir. En fin de Troisième, Belinda évoque vaguement l’idée d’un CAP esthétique, sans la concrétiser. La conseillère d’orientation du collège le fera pour elle en l’inscrivant au lycée professionnel Michel Servet à Lille. Le côté artistique du maquillage pour les plateaux TV l’attire mais la formation est trop loin, trop chère, offrant un avenir trop incertain… alors que la parfumerie promet des débouchés assurés.

Après son CAP, elle s’oriente donc vers une formation du SIADEP de Lens pour être « conseillère de vente en parfumerie et cosmétiques ». Là, elle découvre et apprécie le contact avec le client. Un stage chez Nocibé débouche sur un emploi, à la boutique d’Armentières d’abord, de 1998 à 2003 puis d’Euralille. Grâce au Fongecif, elle suit une formation de déléguée pharmaceutique pendant 6 mois, à l’issue desquels elle retourne chez Nocibé tout en passant des entretiens d’embauche.

Car en 2001, elle est devenue maman d’un petit garçon qu’elle élèvera rapidement seule. Finie l’insouciance et les sorties à outrance, elle a envie d’autres choses, elle ne trouve plus sa place dans l’univers trop superficiel de la parfumerie et des cosmétiques, ni dans le monde de l’entreprise en général.

Mais malgré ce qu’elle pensait, la maternité n’est pas synonyme de force et de stabilité aux yeux des employeurs, surtout dans le métier de déléguée pharmaceutique qui implique de nombreux déplacements. Elle ne trouve pas preneur mais prend son destin en main en négociant un licenciement. Nous sommes en 2006 et c’est décidé, elle s’installe à son compte !

De l’indépendance à l’écoute de soi

Indépendante, c’est son choix et c’est son caractère. Dans un premier temps, le projet de Belinda est de faire de l’esthétique à domicile. Face à l’urgence économique, elle se tourne naturellement vers ce qu’elle sait faire, sans trop réfléchir.

La découverte du massage

Jusqu’au jour où elle est contactée par le spa « Dans ma bulle » à Quesnoy-sur-Deûle pour intervenir en tant que masseuse. Elle fonce, apprend sur le tas, en échangeant avec ses collègues, puis se forme à Paris. Parce que cette fois, elle se sent à sa place : le contact par le toucher, prendre soin de l’autre, et sa sensibilité qui lui permet de ressentir le mal-être de l’autre, en ayant enfin trouvé un moyen de lui apporter un bien-être.

Pendant 8 années elle travaille dans ce spa et découvre la spiritualité qu’elle met dans le massage : un contact bienveillant, diriger sa pensée, accompagner avec sa respiration, être en lien avec les énergies, s’imaginer les pieds enracinés au sol entourée d’une bulle protectrice.

Le chemin de l’hypnose

Belinda est une aventurière et a toujours besoin de nouvelles découvertes. Alors quand le spa est racheté et met fin à sa collaboration, elle y voit là une opportunité pour aller vers d’autres aventures. Elle se forme au magnétisme, au reiki et à l’hypnose. Et c’est sur cette dernière qu’elle s’arrête, séduite par les vrais résultats thérapeutiques que cette technique permet. Plus que le contact corporel du massage, elle y trouve un lien relationnel plus profond avec les personnes qu’elle accompagne pendant 2 à 3 mois. Et ces rencontres toutes différentes permettent des échanges plus enrichissants, plus humains.

Et demain ?

Aujourd’hui, Belinda a trouvé son équilibre entre massage et hypnose, entre vie privée et vie professionnelle. Comme elle prend du temps pour elle, elle peut être plus présente aux autres.

Ce sont les aventures et les rêves qui la font sans cesse avancer, donc elle va les chercher avec les dents, toujours avec un plan A, B et C en même temps. Des coups durs, elle en fait sa force sans jamais lâcher.

Elle imagine donc déjà ses nouvelles aventures, dans la lithothérapie, et pourquoi pas avec une boutique de Fleurs de Bach et de pierres ?