Loading

Le dialogue citoyen pour faire ensemble

Grands débats, conseils thématiques, ateliers citoyens, appels à projets, rencontres de quartiers, bureaux de projets… La Ville de Nantes et Nantes Métropole échangent en continu avec les habitants sur leurs besoins, leurs usages et leur solutions pour améliorer ensemble le service public local.

La mise en oeuvre concrète de la participation citoyenne n’a rien de simple mais Nantes s’appuie sur une expérience pionnière de la concertation, engagée depuis 1989, bien avant la loi de 2002 sur la démocratie locale. “A Nantes, nous avons choisi de transformer la démocratie participative en dialogue citoyen car un dialogue doit toujours se faire entre plusieurs parties. Ici, il s’agit de faciliter le dialogue entre les services de la Ville, les citoyens et les élus afin que l’expertise d’usage et l’expertise technique éclairent la décision finale de l’élu”, résume Bassem Asseh, adjoint au maire délégué à la co-construction et au dialogue citoyen.

Une longue pratique de proximité qui a permis de développer la méthode et de nourrir de nouvelles ambitions.

“Le citoyen doit participer à toutes les politiques municipales, du petit projet de réaménagement d’une rue au grand débat métropolitain.” Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole

“Au quotidien, le dialogue citoyen, c’est un état d’esprit autant qu’une pratique, souligne Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. Un état d’esprit qui consiste, pour chaque décision, de la rénovation d’une place dans un quartier à la définition d’une stratégie pour la transition énergétique, à intégrer les expertises, celle de l’usager comme celle du commerçant, de l’employé des espaces verts, etc. Cela passe par une méthode : le politique fixe le cap, crée les conditions d’un débat et favorise la diversité des expressions selon des règles claires et transparentes. Les décisions s’en trouvent enrichies…

Le "faire ensemble", mode d'emploi

1. Le mandat :

C’est ce que les élus de la Ville de Nantes ou de Nantes Métropole mettent en question.

2. L’avis citoyen :

C’est la proposition collective, solide et informée des habitants pour répondre à la question du mandat.

3. La réponse de la collectivité :

C’est l’arbitrage que font élus et services de la Ville ou de Nantes Métropole aux suggestions des habitants.

4. Le droit de suite :

C’est la possibilité donnée aux citoyens de veiller à la bonne mise en oeuvre de la réponse.

Concrètement, ça donne quoi ?

Voici un aperçu de l’expérience de citoyenneté active associant les élus, les citoyens et acteurs de la vie nantaise et agents du service public. Depuis 2014, plus de 200 démarches de dialogue citoyen ont été expérimentées.

3 grands débats métropolitains : la Loire et nous, la transition énergétique, la longévité

Pari gagné avec la participation de 40 000 habitants au Grand débat “Nantes, la Loire et nous”, proposé par les élus des 24 communes de Nantes Métropole en 2015. L’objectif était de mobiliser l’expression des citoyens autour de la Loire, fleuve emblématique mais aussi méconnu et délaissé. Résultat : 30 engagements votés par les élus métropolitains sur les loisirs, le patrimoine écologique, les déplacements, les activités économiques liés à la Loire.

Le deuxième grand débat mené par Nantes Métropole, sur la transition énergétique, incluait un volet participatif expérimental “le débat du faire” : 500 habitants ont mené “leurs” expériences de transition, expérimentant des changements de comportement et des solutions à portée de main. Le résultat de leurs actions a été versé au débat. Celui-ci a mobilisé 53000 participants dont les contributions ont permis à la Métropole de construire sa feuille de route pour la transition énergétique.

Un troisième débat est lancé depuis janvier 2019. Il porte sur les enjeux du vieillissement de la population. Pendant 4 mois, les habitants de la métropole sont invités à s’exprimer sur les défis posés par l’allongement de la vie.

15 lieux à réinventer

Les anciens Bains-douches abriteront une épicerie coopérative de producteurs locaux et un institut de bien-être alternatif. La chapelle du Martray, entre la Tour Bretagne et la Place Viarme, devient une champignonnière urbaine. La Berge de Sarrebrück accueillera une guinguette dans le quartier Malakoff… Voici trois des projets imaginés et choisis par les Nantais, suite à l’appel de la Ville de Nantes pour réinventer 15 lieux publics qui étaient en friche.

Une opération inédite en France de par son ampleur : 5 bâtiments et 10 espaces verts ont été livrés à la créativité des habitants. Objectif : inventer de nouveaux usages à ces sites délaissés.

Portés par des collectifs, des associations ou des acteurs de l’économie sociale et solidaire, 81 projets ont été déposés auprès de la Ville. Après études, 41 se sont avérés réalisables et ont été soumis à une votation citoyenne ouverte à tous et à laquelle plus de 7000 Nantais ont participé. À l'issue de cette consultation, 14 lauréats ont été retenus pour mettre en œuvre leur projet.

Dans les quartiers, les Bureaux des projets

Depuis 2016, chacun des 11 quartiers nantais a son Bureau des projets. Animé par un comité de citoyens volontaires et l’adjoint de quartier, le Bureau des projets accompagne les habitants qui ont des idées pour animer l’espace public de leur quartier, contribuer à la transition écologique et développer les solidarités. Le soutien peut être financier, technique ou logistique. La Ville de Nantes alloue un budget de 300000€ aux Bureaux des projets. En 2 ans, 188 initiatives ont été soutenues.

La gouvernance ouverte : 50% des politiques publiques construites avec les citoyens

Petite enfance, citoyens étrangers, handicap, espace public, vie associative… La moitié des politiques publiques nantaises et métropolitaines sont animées en dialogue continu avec les citoyens, les associations et les experts locaux. Les objectifs et les actions sont discutés au sein de conseils thématiques. L’intérêt général se construit dans la diversité des points de vue, avec des échanges soutenus entre élus, citoyens et techniciens.

Nantes dans ma poche

Connaître les horaires en temps réel de votre tram, trouver un bicloo en urgence, signaler un trou dans la chaussée, consulter l’agenda des sorties... L’application Nantes dans ma Poche, c’est une vingtaine de services personnalisables pour répondre au mieux à vos besoins quotidiens. Cette appli mobile gratuite a été développée avec une cinquantaine d’habitants, d’agents de la Métropole et d’acteurs du numérique nantais. La démarche a reçu le 28e Grand Prix Cap’Com.

Qu’en dites-vous ?

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.