Loading

La danse pour combattre les stéréotypes Apprentissages – Pensée critique – Arts

Gabrielle-Roy entre dans la danse pour combattre les stéréotypes

Tous les vendredis, à l’heure du diner, la salle de musique de l’École/Collège régional Gabrielle-Roy se transforme en studio de danse. En passant dans le couloir, on peut entendre des sonorités africaines. Aux commandes du cours, on trouve Patricia, une élève du collège, en 12e année.

« L’année dernière, je souhaitais enseigner des danses de différents pays d’Afrique aux plus jeunes. Je suis allée en parler à Mme Guénette, qui m’a conseillé de voir avec la directrice. Elle m’a autorisée à enseigner aux élèves de la 4e à la 6e année. L’année dernière, ils étaient 15 à suivre le programme. » - Patricia, 12e année.

Arrivée au Canada en décembre 2011, Patricia a commencé par apprendre les danses du Congo, son pays d’origine, puis de l’Ouganda, où elle a déménagé à l’âge de sept ans. « Ce ne sont pas les mêmes danses. Chaque pays a son propre style. Quand je suis arrivée ici, j’ai commencé à enseigner la danse aux enfants pendant l’été. C’était mon premier emploi. »

Patricia est une autodidacte. « J’ai toujours dansé partout sur différentes musiques. Personne ne m’a enseigné. J’écoute juste la musique, et je crée les mouvements dans ma tête. Quand j’enseigne, je m’appuie sur les élèves. On ajoute leurs idées à la chorégraphie que j’avais imaginée. »

La jeune danseuse utilise des musiques qui ont un sens pour elle. « Je viens d’un pays où il y a énormément de violence. Les chansons que je choisis me rappellent des bons moments que j’ai passés là-bas. J’explique les paroles à mes élèves. Quand je leur raconte les histoires, je vois leur visage changer. Ils prennent conscience des mots et réalisent qu’il y a d’autres réalités que la leur. »

Pour Simon, en 5e année, ce cours est un rêve devenu réalité. « J’aime beaucoup les cours de danse. Je veux faire de la danse depuis que je suis tout petit, mais il n’y avait pas de cours pour mon âge. Maintenant que je suis en 5e année, j’ai la chance de pouvoir faire le cours de danse africaine. »

Cours de danse au programme du secondaire

Le cours de danse offert dans la programmation du secondaire à l'École/Collège régional Gabrielle-Roy est encadré par l’enseignante Mme Gagnon. « Les élèves reçoivent des crédits pour ce cours. Le but est de leur montrer un autre volet artistique. Ils ont aussi des cours d’arts visuels, de musique et d’arts dramatiques. », explique l'enseignante.

Proposé pour la deuxième année, ce cours expose les élèves au vocabulaire et aux techniques de base de plusieurs styles de danse. « Cette année, on a 25 élèves. On fait du ballet, du hip-hop, de la danse acrobatique et des danses folkloriques et sociales. Ils apprennent les pas de base dans chaque discipline, puis ils peuvent créer leurs propres danses. »

Dans le cadre du cours, les élèves ont l’occasion de s’entraîner dans un vrai studio de danse, à l’école Quantum Dance Academy à Île-des-Chênes. « Avec ce cours, on essaye d’enlever le stéréotype que la danse est réservée aux filles. J’enseigne à des élèves de tout niveau. J’essaye de leur donner des défis à tous en proposant des exercices qu’ils peuvent adapter. »

En plus de la théorie, l’éducation en danse fait appel à un large éventail de pratiques incluant, l’exécution, l’improvisation, la création chorégraphique, et la pensée critique. L'élève découvrira et apprendra différents styles de danse tel que le ballet, le jazz, le hip hop, la danse acrobatique et folklorique.

Vous trouverez le programme scolaire détaillé offert de la 9e à la 12e année au site Web des écoles du secondaire.

Credits:

DSFM

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.