Loading

Hubertine Auclert

Pionnière des droits politiques des femmes

Journaliste, écrivaine et militante féministe, Hubertine Auclert (1848-1914) s'est battue en faveur de l’éligibilité des femmes et de leur droit de vote. Elle consacre sa vie à la lutte contre l’exclusion des femmes de la vie civique et politique. Avec un siècle d’avance, elle se bat aussi pour la féminisation de la langue française.

__________________________________________________________________

Marguerite Thibert

Pionnière de l’égalité salariale

Haute fonctionnaire internationale au sein du Bureau International du Travail, Marguerite Thibert (1886-1982) est une militante féministe dont le combat principal porte sur le travail des femmes comme moyen d’émancipation. Elle milite pour les droits des femmes et l’égalité des chances et des salaires dans le travail. Elle est à l'origine de l’interdiction du travail de nuit pour les femmes.

__________________________________________________________________

Julie-Victoire Daubié

Pionnière de l’accès des femmes à l’enseignement supérieur

Journaliste, militante des droits des femmes, Julie-Victoire Daubié (1824-1874) est la première femme française à obtenir le baccalauréat (1861). En 1872, elle devient aussi la première licenciée ès lettres, alors que les cours à La Sorbonne sont fermés aux femmes. Outre son combat pour l'éducation des femmes et leur accès à l'enseignement supérieur, elle milite pour le vote des femmes.

__________________________________________________________________

Madeleine Pelletier

Pionnière de la lutte contre les stéréotypes de sexe

Issue d’un milieu populaire, Madeleine Pelletier (1874-1939) est la première femme française médecin diplômée en psychiatrie (1906). Féministe en avance sur son temps, elle a défendu le droit à l'avortement et à la contraception au péril de sa vie et de sa carrière de médecin. Elle a également lutté pour le droit de vote des femmes.

__________________________________________________________________

Nelly Roussel

Pionnière du droit des femmes à disposer de leur corps

Première femme à se déclarer en faveur de la contraception (1902), Nelly Roussel (1878-1922) lutte pour modifier l'image traditionnelle de la femme en soutenant le modèle de la « nouvelle femme » : une femme sportive, active, investie dans une profession valorisante. C’est l’une des premières à revendiquer le droit des femmes à disposer de leurs corps et une maternité consciente et choisie.