Loading

Installation nocturne des périmètres du chantier

LES ÉQUIPES DU CHANTIER SONT HABITUÉES À INTERVENIR DE NUIT POUR RÉALISER LES OPÉRATIONS DE POSE ET DE DÉPOSE DES PÉRIMÈTRES DES CHANTIERS.

Les équipes du prolongement du T3b interviennent tout le long du tracé pour installer les périmètres sécurisés des chantiers. À Paris, la pose d’emprise de chantier se fait la nuit pour assurer la sécurité des ouvriers et des automobilistes.

Boulevard Gouvion-Saint-Cyr : Point entre les différents intervenants avant l'installation du périmètre du chantier, juin 2019

Pourquoi intervenir de nuit ?

Pour assurer la sécurité des automobilistes et des ouvriers, la pose et la dépose des emprises de chantier doit être réalisée de nuit afin d'entraver le moins possible la circulation.

Quelle est la fréquence ?

Les ouvriers de la voirie sont mobilisés trois jours par semaine : lundi, mardi et mercredi sur les 3,2 km du tracé. Ils interviennent sur une amplitude horaire de 21h à 6h. Ces interventions nocturnes sont réalisées dans un cadre réglementaire strict, soumis à l'autorisation de la direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection, service de la Préfecture de Police.

Les équipes déchargent les barrières sur la piste cyclable et mise en place de la signalétique temporaire
Installation et branchement de la signalétique lumineuse provisoire qui gérera le carrefour durant toute la durée du chantier.
Arrêt de la signalisation tricolore

Plusieurs intervenants sont présents pour assurer les différentes étapes. De l’acheminement du matériel sur site à la reconfiguration complète du périmètre avant le démarrage du chantier, chaque ouvrier a un rôle bien précis.

Contrôle du matériel

Quelles sont les opérations ?

Nombreuses sont les opérations à réaliser pour que le nouveau périmètre du chantier réponde aux normes de sécurité. La pose des barrières métalliques et des glissières en béton armé assure la sécurité des piétons et des automobilistes et permet de reconfigurer les espaces. Le marquage au sol (passage piéton, ligne continue...), la mise en place d'une signalétique lumineuse temporaire et la pose de panneaux de signalisation orientent les usagers. L'objectif est de rendre visible la zone de chantier.

Les temps des feux doivent être reprogrammés depuis l'armoire électrique, qui contrôle le carrefour.
Grutage puis installation des glissières en béton armé (GBA) pour sécuriser les ouvriers de la circulation pendant les travaux.

Quels engins interviennent ?

Les interventions ne sont pas des travaux de voirie. Il n’y a pas d’engins de démolition, de marteau-piqueur ni de foreuse, comme cela est le cas en journée sur les travaux du prolongement. Des camions acheminent des barrières et grutent les glissières de béton armé sur lesquelles les ouvriers peuvent fixer des panneaux de signalisation. Selon la dangerosité de certains chantiers, les ouvriers fixent les barrières au sol pour éviter les intrusions.

À l'aide de machines, les ouvriers procèdent aux aménagements dans le périmètre du chantier. La nacelle s'élève pour raccorder différents câbles. Le bras grue soulève des GBA de 1,6 tonne. Et la grue a enlevé la borne réfléchissante pour la mettre dans le camion.

Dépose des îlots routiers qui ne peuvent être conservés dans la nouvelle configuration de l'espace de la voirie.

Comment être informé des interventions près de chez moi ?

Pour connaître les modifications de périmètre des emprises de chantier, vous pouvez vous inscrire à la newsletter