Loading

LA TECHNIQUE DE TRANSFERT D'EMBRYONS CLAUDE DEBACHE

Le transfert d’embryons frais ou congelés est une procédure totalement indolore.

Alors que la ponction d’ovocytes s’effectue le plus souvent sous anesthésie, le transfert d’embryon se fait comme un examen gynécologique normal, au laboratoire de fécondation in vitro, guidé par échographie et sans anesthésie.

Quelques points importants sont à retenir :

Premièrement, la présence du conjoint est obligatoire avant tout transfert d’embryon, et vous devrez être en possession de vos documents d’identité, ceci afin d’éviter toute erreur.

Deuxièmement il faudra avoir la vessie pleine, ce transfert d’embryons étant guidé par échographie, au moyen d’une sonde abdominale. Vous devrez donc boire un demi-litre voir même 1 l d’eau une heure avant le transfert d’embryons.

Embryon placé dans la cavité utérine par l'intermédiaire d'un cathéter

Un cathéter, parfaitement visible par échographie, est amené dans la cavité utérine à travers le col de l’utérus. Le trajet du col de l’utérus aura été préalablement repéré par une hystéroscopie diagnostique, faite lors du bilan pré-fiv. L’embryon est alors déposé, à environ 1 cm du fond de l’utérus, l’objectif étant d’éviter de faire saigner la muqueuse de l’utérus pour permettre à l’implantation de s’effectuer dans les meilleures conditions.

Vous pouvez donc aborder ce transfert d’embryons sans appréhension puisqu’il s’effectue de façon totalement indolore. Il s’agit d’accueillir un embryon et non pas de procéder à un acte chirurgical.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.