Mélanie Fenaert Princesse galactique

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine... (ou pas)

C'est une époque de guerre civile. A bord de vaisseaux spatiaux opérant à partir d'une base cachée, les Rebelles ont emporté leur première victoire sur le maléfique Empire Galactique. Au cours de la bataille, des espions rebelles ont réussi à dérober les plans secrets de l'arme absolue de l'Empire : l'Etoile de la Mort, une station spatiale blindée dotée d'un équipement assez puissant pour annihiler une planète tout entière. Poursuivie par des sbires sinistres de l'Empire, la princesse Mélanie file vers sa base dans son vaisseau cosmique, porteuse des plans volés à l'ennemi qui pourront sauver son peuple et restaurer la liberté dans la galaxie...

Du moins, c'est ce qu'elle imagine, du fin fond de sa cellule capitonnée dans l'hôpital psychiatrique de Shutter Island pour professeurs innovants à bouffées délirantes. Voisine de cellule de Virgula et du forcené Grichnik, elle vit dans son monde imaginaire (mais toujours scientifiquement exact).

Tout a commencé le jour où, après une mission de "Survive on Mars" en classe et de retour à la maison, elle a exigé de ses enfants et de son mari qu'on l'appela "Princesse Eywa" et qu'elle s'est mise un pain au raisin sur chacune de ses oreilles. Epuisée par le rythme démentiel imposé par la construction du jeu, elle commença à se réfugier dans un monde imaginaire dont elle pouvait manipuler à loisir les règles (mais toujours de manière scientifiquement exacte).

Après sa cinquième fugue, où elle fut retrouvée divaguant dans une rue en criant à tue-tête "Ne détruisez pas Alderande!", son mari la fit interner dans le meilleur établissement spécialisé dans les soins psychiatriques pour profs surmenés. Le traitement chimique eut d'abord un effet mais rapidement des électrochocs furent nécessaires.

Devant l'échec des traitements, il n'y eut alors pas d'autres choix que de l'admettre à Shutter Island, le dernier établissement habilité à pratiquer la lobotomie transpariétale. La veille de cette opération de la dernière chance, elle réussit à s'enfuir, avec l'aide de Virgulabacca et le vaurien Grichnik Solo, en passant par les égouts et le vide-ordure de l'hôpital. On pense qu'elle est aujourd'hui dérivant sur le bateau "Mouette Centenaire" avec ses deux complices à parcourir l'océan atlantique à vitesse lumière... ou pas.

Credits:

Created with images by KristenStacy - "Imagination" • stevepb - "thermometer headache pain"

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.