Loading

Mashrou3i célèbre les femmes entrepreneures #IWD2021 #ChooseToChallenge

Célébration des femmes ENTREPRENEURES en tunisie

"Choose to Challenge" : voici le puissant appel au changement lancé cette année à l'occasion de la Journée internationale de la Femme, célébrée le 8 mars. Ce message encourage chacun à célébrer les réalisations des femmes, à sensibiliser face aux préjugés et à agir en faveur de l'égalité des genres.

Les femmes entrepreneures contribuent largement au dynamisme et au succès du paysage économique tunisien. Mais elles sont aussi souvent confrontées aux inégalités ayant un impact direct sur leurs activités professionnelles. Les femmes sont désavantagées dans l'accès au financement, peinent à faire entendre leur voix dans les industries dominées par les hommes et manquent souvent de structures de soutien pour concilier travail et famille. En Tunisie, le chômage touche également deux fois plus les femmes (22,5%) que les hommes (12,4%) et cette disparité est encore plus accrue dans les régions intérieures du pays (Gabès, Kasserine, Jendouba, Kébili, Gafsa et Tataouine) où le taux de chômage des femmes atteint en moyenne 35% de la population active.

Toutefois, comme vous le découvrirez dans le dossier du mois, les femmes entrepreneures font preuve de résilience et relèvent continuellement les défis. Leur énergie, leur courage et leur dynamisme méritent plus que jamais d'être mis à l'honneur. Mashrou3i s'est engagé à contribuer à la création d'un monde plus égalitaire et les résultats du projet le reflètent : 48 % des start-ups lancées avec le soutien du projet Mashrou3i sont gérées par des femmes et 63 % des 1'369 emplois créés en 2020 sont occupés par des femmes. Lorsque les femmes s'émancipent, les communautés et les économies se portent mieux.

défier les stéréotypes

Safa Jaouadi, une jeune ingénieure talentueuse dans le secteur hydraulique à Tozeur, utilise la technologie pour résoudre un problème réel pour de nombreux agriculteurs : le forage de puits d'eau potable dans les régions arides du sud du pays. Elle est également la première femme de la région à fonder une entreprise dans le secteur du forage de puits. Découvrez son histoire inspirante et la façon dont elle défie les préjugés sexistes.

une recette pour l'égalité

Dans l'histoire de la pâtisserie, le chocolat a toujours été une industrie dominée par les hommes. Les femmes ont eu tendance à travailler dans l'ombre et les chocolatières se sont faites rares. Heureusement, cette tendance semble changer lentement grâce à des femmes chocolatières, comme May Ouhaibi. Cette pionnière de l'industrie du chocolat à Kairouan, a fondé la chocolaterie "Choco Mondo" en 2020. Découvrez la recette de son succès.

Le partage du succès

Avec le lancement de la marque "Tunaroma", Amel a transformé sa passion pour les cosmétiques naturels en une entreprise prospère. Située non loin du centre de Jendouba, "Tunaroma" est spécialisée dans la production d'huiles essentielles et de crèmes naturelles à base de plantes médicinales locales. Grâce à l'approche innovante de "Tunaroma", qui allie tradition féminine (récolte artisanale) et entrepreneuriat, Amel offre également une opportunité d'inclusion et d'autonomie financière à d'autres femmes rurales de sa région.

saisir les opportunités

Le nombre de femmes entrepreneures dans l'industrie du tourisme en Tunisie, est malheureusement largement dépassé par celui des hommes. Des études ont montré que seuls 10 à 30% des employés du tourisme en Tunisie sont des femmes, contre environ 60% des employés du secteur au niveau mondial.

Le secteur du tourisme offre pourtant de nombreuses opportunités aux femmes, comme le prouvent des entrepreneures tels que Samira Ali. Sur l'île de Djerba, Samira a fondé "Houch Yamma", un centre de divertissement et de loisirs. Confrontée à la crise du COVID-19, Samira a rapidement adapté son offre pour séduire une catégorie de touristes plus locale. Mashrou3i apporte également son soutien pour que les défis de la pandémie ne compromettent pas les efforts d'innovation et d'inclusion économique de ces femmes.

patisser pour le succes

Alors que les femmes représentent 67 % des diplômés de l'enseignement supérieur, elles ne constituent que 24,6 % de la population active. Et le manque d'éducation désavantage encore plus la population féminine dans le monde des affaires. Malgré ces obstacles, Faiza Riahi a appris à cuisiner les traditionnels "Kaak Warka" de Zaghouan, et a lancé avec succès sa propre entreprise, qui fournit aujourd'hui un emploi à 6 autres femmes. La formation à l'entrepreneuriat offerte par Mashrou3i dans le cadre du programme HP LIFE, a permis à Faiza d'acquérir de nouvelles compétences en matière de leadership et de mettre à profit les réseaux sociaux pour cibler de nouveaux clients dans toute la Tunisie.

PROMOUVOIR l'émancipation ÉCONOMIQUE DES FEMMES

MASHROU3I ORGANISE UN WEBINAIRE SUR L'ACCÈS AUx FINANCEMENTs

L'inégalité freine les initiatives entrepreneuriales ou commerciales des femmes et affecte leur autonomie financière. Selon le Global Gender Gap report 2020, une publication du Forum économique mondial sur les inégalités entre les sexes, seules 2,9% des entreprises tunisiennes ont un capital majoritairement féminin.

Pour marquer la Journée internationale de la femme et promouvoir l'émancipation économique des femmes, Mashrou3i a organisé un webinaire sur "L'entrepreneuriat féminin : quels modes de financement", en collaboration avec l'organisation The Next Women Tunisia.

Le webinaire a réuni les partenaires du projet Mashrou3i, des représentants d'organisations clés dans le secteur de la finance et de l'entrepreneuriat, et des institutions financières, pour discuter de la microfinance, des prêts d'honneur et d'autres solutions de financement innovantes telles que le crowdfunding et les Business Angels en Tunisie. L'évènement virtuel a été suivi par 15 femmes entrepreneures soutenues par le projet Mashrou3i et a été diffusé en direct sur les réseaux sociaux touchant plus de 10 500 personnes. À la fin du webinaire, les intervenants ont pu interagir avec les femmes entrepreneures lors d'une session spéciale de networking virtuel.

Ces dernières années, nous avons assisté à des progrès remarquables en matière de droits des femmes. Malgré cela, les voix des femmes sont régulièrement oubliées. En Tunisie, par le biais du projet Mashrou3i (et d'autres projets financés par l'USAID), nous nous efforçons de créer un environnement meilleur et plus productif pour que les femmes entrepreneures puissent accéder aux financements et exceller dans la gestion de leurs entreprises. - M. Peter Riley, directeur de la mission de l'USAID en Tunisie.

A PROPOS DE MASHRou3i

Mashrou3i ("mon projet" en arabe) est un projet conjoint entre l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), l'Agence Italienne de coopération au développement (AICS), la Fondation HP et l'ONUDI. Mashrou3i vise à encourager l'esprit entrepreneurial chez les jeunes en Tunisie et soutient la création et la croissance des entreprises. Le projet combine l'expérience de l'ONUDI sur le terrain, à travers le soutien de ses bénéficiaires dans le lancement et le développement de petites entreprises, ses collaborations avec des organisations partenaires tunisiennes, et le programme HP Learning Initiative for Entrepreneurs (HP LIFE), qui met à disposition une plateforme de cours en ligne gratuits couvrant les compétences de base en affaires, en informatique et en entrepreneuriat.