Wangari Muta Maathai première femme africaine a recevoir le prix Nobel

Wangari Muta Maathai est née le 1er avril 1940 à Ihithe et est morte le 25 septembre 2011 à Nairobi (Kenya). Elle est une biologiste, professeur d'anatomie en médecine vétérinaire et militante politique et écologiste.

http://nofi.fr/wp-content/uploads/2014/09/Wangari-Maathai1.jpg

Le 8 octobre 2004, elle reçoit le prix Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ».

https://carlosherrerablanco97.files.wordpress.com/2013/03/ecologista_africana_premio_nobel_paz.jpg

Wangari Maathai est élevée dans les White Highlands , Ses parents, du peuple kikuyu, sont des fermiers . En 1948, grâce à la volonté de sa mère, Wangari Maathai entre à l'école primaire de Ihithe (Ihithe Primary School). Puis elle suit des études secondaires au Couvent Loreto, une école de filles de Limuru . En 1959 elle obtient son baccalauréat et en 1960 elle obtient une bourse du Students Airlifts Programme. Cette bourse, permet à des étudiants kényans de terminer leurs études dans des universités américaines.

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/d7/05/b2/d705b26b9b7869047a1ace3456d2ea17.jpg

Elle devient ainsi, en 1964, la première femme d'Afrique à obtenir une licence en biologie au Mount Saint Scholastica College à Atchison, dans le Kansas. Puis elle poursuit ses études à Pittsburgh en Pennsylvanie jusqu’en 1966, année où elle retourne chez elle pour une brève période, avant de s'envoler pour l'Allemagne, où elle a obtenu un emploi à l'université de Munich. Elle rejoint ensuite l'Université de Nairobi pour travailler en médecine vétérinaire comme assistante de recherche auprès du Professeur Reinhold Hofmann et y obtient, en 1971, son Ph.D. (doctorat). Elle enseigne, dès lors, l'anatomie vétérinaire et devient par la suite doyenne de la faculté. En 2002, elle est professeur invité au Global Institute of Sustainable Forestry de l'université Yale (Yale School of Forestry & Environmental Studies ). Elle meurt le 25 septembre 2011 à l'hôpital de Nairobi, des suites d'un cancer. Sa dépouille fut mise dans un cercueil confectionné en bambou et en fibres de jacinthe, pour respecter la demande qu'elle avait faite à sa famille de ne pas couper un arbre pour fabriquer son cercueil.

http://www.jeuneafrique.com/medias/2011/10/08/008102011150352000000kenyafunerailleswangari.jpg
http://media.paperblog.fr/i/489/4893881/kenya-wangari-maathai-prix-nobel-paix-militan-T-tuwHHC https://histoireparlesfemmes.files.wordpress.com/2015/10/wangari_maathai.jpg https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/06/82/23/0682235aa5e0836f4e157c44adfd4b83.jpg

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wangari_Muta_Maathai http://www.rfi.fr/afrique/20110926-kenya-deces-wangari-maathai-prix-nobel-paix2004 http://www.africansuccess.org/visuFiche.php?lang=fr&id=407 http://www.afrique-annuaire.com/personnalites/muta-maathai.html http://www.un.org/africarenewal/fr/a-la-une/wangari-maathai-%C2%AB-la-maman-des-arbres-%C2%BB-s%E2%80%99en-est-all%C3%A9e

Created By
Michtenin Baguep
Appreciate

Credits:

http://www.officemsichana.com/wp-content/uploads/2015/10/Wangari-Maathai-Muta.jpg

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.