Loading

Endiguer la pandémie, tout en permettant à l'économie de tourner: un véritable exercice d'équilibre Mise à jour du 28-10-2020

Le coronavirus frappe encore...

Le virus refait surface, ce qui n'est pas vraiment étonnant. Les chiffres de contamination dépassent les sommets antérieurs en Europe et les États-Unis ne sont pas épargnés.

On ne parle plus partout de ‘confinement’, mais les mesures renforcées vont dans ce sens dans de nombreux pays. L'expérience acquise ces derniers mois est positive et permet de laisser tourner l'économie autant que possible.

La relance économique s'essouffle

Après le confinement au printemps, l'économie avait bien redémarré. Or cette relance semble à présent s'enrayer. En outre, les effets du durcissement des mesures se font sentir.

L'impact varie selon les secteurs: les entrepreneurs gardent le moral dans l'industrie, mais la confiance s'étiole dans le secteur des services.

La Chine continue de montrer la voie, en affichant une reprise économique plus rapide que prévu.

La stratégie d'investissement protège partiellement ses positions

Au cours des semaines écoulées, les marchés d'actions sont restés optimistes mais il n'est pas exclu que nous allons au devant de nouvelles turbulences. Un léger ralentissement de la reprise économique, la résurgence du Covid-19, une éventuelle contestation des résultats des élections présidentielles américaines et l'épineux dossier du Brexit risquent de tout gâcher.

Faisant temporairement preuve d’un peu plus de prudence à l’égard des actions, nous optons pour une composition légèrement plus défensive du volet actions. Les secteurs de croissance, tels que les technologies et le secteur pharmaceutique, gardent notre préférence mais dans une moindre mesure. L'accent est désormais davantage mis sur les segments caractérisés par des activités stables, tels que les producteurs et les distributeurs alimentaires.

Dans le volet obligations, nous optons d'une part pour des obligations à haut rendement d'entreprises et de pays du sud de la zone euro et d'autre part pour des obligations d'État allemandes à long terme, qui offrent plus de sécurité.

Outre cette vision à long terme, la protection et les tendances des marchés financiers sont également importantes. Votre investissement personnalisé, que vous pouvez consulter dans KBC Mobile et KBC Touch, peut présenter une composition différente en fonction de votre zone de confort.

Dirk Thiels, Stratégiste en placements KBC Asset Management
L'affaiblissement des chiffres économiques, le Covid, une éventuelle contestation des résultats des élections présidentielles américaines et l'épineux dossier du Brexit risquent de provoquer des turbulences boursières dans les prochaines semaines. Nous sélectionnons des secteurs qui offrent plus de sécurité.

La rédaction s'est terminée le 28 Octobre 2020. Le présent document est une publication de KBC Asset Management SA (KBC AM). Les informations peuvent être modifiées sans avertissement et n’offrent aucune garantie pour le futur. Aucun passage de ce document ne peut être reproduit sans l'autorisation expresse, écrite et préalable de KBC AM. Ces informations sont soumises au droit belge et relèvent de la juridiction exclusive des tribunaux belges.