Loading

L'INFO HEBDO Vendredi 10 septembre 2021

AGORA : A VOUS LA PAROLE

Après sept réunions de négociation sur les conditions d’intégration des salariés du Crédit du Nord au sein de la SG, la direction a envoyé le 3ème projet d’accord - dit définitif. Celui-ci risque bien d’être le dernier, même si le directeur des relations sociales a pris une ultime précaution en laissant sa porte ouverte. Une réunion de signature est proposée aux syndicats représentatifs le 20 septembre.

La CGT a proposé d’étendre la consultation des salariés concernés par le biais d’un référendum organisé par toutes les parties prenantes (direction et syndicats) pour valider les dispositifs proposés. Et les sujets qui seraient ainsi soumis à consultation ne sont pas minces : il y a la participation-intéressement, la rémunération variable et probablement le 13ème mois de tous les salariés (SG et CDN). Cette proposition a rapidement été balayée par la direction. Difficile de concilier ce refus avec l’optimisme de Nicolas Isidore (le directeur des relations sociales du CDN), euphorisé par les « retours des équipes qui sont épatées par ces engagements très forts ».

Comme il est préférable de donner soi-même son avis plutôt que de laisser la direction le faire à votre place, nous vous proposons de participer à notre consultation sur la signature de l’accord portant sur les dispositifs d’intégration proposés. Elle restera ouverte sur notre site jusqu’au 19 septembre au soir. Avec les informations que nous vous avons données tout au long des discussions et votre connaissance directe du terrain et de vos besoins, vous êtes naturellement les mieux placés pour juger le projet final de la direction. Beaucoup mieux que Nicolas Isidore en tous cas. Il nous semble bien logique de laisser le dernier mot aux principaux concernés et impactés par le projet d’accord : les salariés eux-mêmes.

L’ETE INDIEN D’ITHAQUE

Un an après sa présentation aux syndicats, le projet Ithaque (724 suppressions de postes dans 7 BU/SU des services centraux à Paris et Nantes) touche à sa fin. Il y aura eu près de 300 départs volontaires, 150 reclassements et une cinquantaine de départs en retraite anticipée (appelée pudiquement « transition d’activité »). Seule la suppression d’une poignée de 33 postes (concernant 132 salariés) prévue par la direction n’a pu être menée à bien, faute de possibilités de reclassements internes ou de volontaires supplémentaires au départ sur les postes concernés.

Chaque situation individuelle va maintenant être regardée à la loupe dans les différentes BU/SU concernées (cf détail sur notre site). A la loupe, ok, mais sans pression. C’est en tous cas l’équilibre de l’accord que nous avons signé avec la direction. Et nous saurons le lui rappeler en cas de difficultés.

LE JOUR J

Ce sera le 4 octobre. C’est la date retenue par la direction pour plonger dans le grand bain. Une « commission de déploiement » a eu lieu ce matin et le compte rendu est disponible sur notre site. Elle a été l’occasion de traiter vos demandes remontées cette semaine (temps partiel, titres restaurant, choix du nombre de jours, etc). L’apprentissage de cette nouvelle organisation du travail se fera au fil de l’eau. Au passage, la prime forfaitaire de 150 euros va enfin être versée aux collègues de BDDF (paye de fin septembre). Et une clause de revoyure sur la prise en charge des frais de télétravail par la direction est prévue en 2022, à la lumière des économies

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT, D'UNE INFORMATION, D'UN CONSEIL ?

Contactez-Nous

Tél. : 01 42 14 30 68

email : cgt.sg@wanadoo.fr