Photos de famille photos du passé

Je viens de récupérer plus de 300 photos de famille anciennes, noir et blanc, représentant plus d'un demi-siècle d'histoire familiale, des années 1900 aux années soixante : mes arrière-grand-parents, arrière-oncles et tantes, mes grands parents, mes oncles, tantes, cousins, cousines, mes parents, mes frères et soeurs. Photos de famille, de groupe, portraits, photos de studio, photos sur le vif de la vie familalie... Un vrai trésor !

Je les ai scannées et retouchées : amélioration du contraste quand c'était nécessaire, effacement des rayures, tâches, piqures d'épingle. Ce long travail était destiné avant tout à les mettre facilement à la disposition des membres de ma famille. Mais je trouve que certaines sont également de belles photos, ou des témoins du passé, voire des archétypes de la photo d'antan. J'en ai donc sélectionné une partie, que je vous livre ici, avec mes commentaires.

La "Photo de famille"

Au temps passé, la photo était rare et chère... Peu de personnes possédaient un appareil photo et leur traitement était affaire de professionnel. Mais lors des réunions de famille, celui qui possédait un appareil ne manquait pas de s'en servir : on sortait sur le pas de la porte, dans la cour ou dans le jardin, on alignait tout le monde et clic ! Le résultat n'était pas toujours probant lorsqu'il s'agissait de photos d'amateurs : personnes cachées derrière d'autres ou coupées, poses figées voire crispées. A l'époque, pas question de "mitrailler" puis de garder le meilleur cliché, comme aujourd'hui avec le numérique, ou de prendre des photos "à la volée", plus naturelles, les performances des appareils exigeant souvent beaucoup de lumière et l'immobilité des sujets photographiés. Et je me souviens d'un de mes oncles, bien équipé, qui utilisait un trépied et un retardateur pour pouvoir figurer sur la photo, au prix d'un sprint entre l'appareil et le groupe, accompagné d'un bon mot ou d'une clownerie... qui faisaient rire toute la famille.

Photo de famille

Frères et soeurs et leurs parents, dans la cour de la ferme - Pas de Calais - 1925
Vers 1930
Famille et amis - Pas de Calais - 1941
Jolie photo, sans doute posée mais naturelle et originale par son cadre... Bon, le chien, lui, a un peu bougé la tête... pas grave.
Trois générations - Région parisienne - 1953

LA Photo de groupe

Comparable à la "photo de famille" dans son principe, mais rassemblant des personnes appartenant à un même groupe, réunis par des liens professionnels, associatifs... Le genre de photo où l'on recherche patiemment les têtes connues.

Photo du personnel de la Brasserie du Pélican à Lille - 1945
Banquet du personnel - Brasserie du Pélican à Lille - vers 1950
Réunion d'anciens élèves et de professeurs d'une institution salésienne (Salésiens de Don Bosco : ordre religieux consacré à l'éducation) - Nord
Une classe de sixième au Lycée Jean Perrin à Lambersart (59) - 1964

Les bebes

Beaucoup de photos de bébés dans cette collection de photos de famille. Les traditionnelles : (l'immanquable) bébé tout nu sur une couverture, bébé dans les bras de sa maman, bébé dans son landau ou avec un jouet, avec ses frères et soeurs, sa grand-mère...

Bébé dans sa chaise haute... - 1936
Bébé au parc avec maman (ah, les landaus et poussettes d'antan !) - Calais 1936
Bébé en visite chez son oncle et sa tante : pas de lit transportable à l'époque, un panier à linge en osier a fait l'affaire... - 1939
Les premiers pas de bébé dans son "youpala", avec papa et maman, sur le trottoir devant la maison - 1943
Bébé et son camion en bois - vers 1940
Bébé dans les bras de sa maman, avec son grand-frère, son oncle et sa grand-mère - 1942
Bébé dans les bras de sa grand-mère, avec son grand frère - 1942
Bébé et son hochet, sur un coussin (malgré les apparences, il s'agit d'un petit garçon) - 1942
Bébé (heureux) tout nu sur une courtepointe - 1954 - Comme le montre sans conteste la deuxième photo prise au même moment, il s'agit d'un petit garçon (moi). Ne souhaitant pas m'exhiber ici, même dans mon premier âge, j'ai choisi la plus pudique des deux photos ;-)

le portrait en studio

Au temps passé, l'un des moyens d'avoir une photo de soi ou de sa famille était de passer par le studio du photographe...

Le patriarche
Le jeune homme. Remarquez le décor du studio : toile peinte et guéridon haut.
Un autre jeune homme. Pas de décor mais le traditionnel flou de bordure en médaillon
Une jeune femme. Un autre classique : photo ronde collée sur carton, impression en creux
Le grand-père et ses petits-enfants
La petite fille aux couettes (vers 1920)
La petite fille au guéridon
Le jeune homme à la cravate (1922)
Bébé... Remarquez la mèche frisée au fer et la brassière, qui faisaient passer à l'époque les petits garçons pour des petites filles... (1939)
Bébé... il 'agit de la soeur du précédent. Mêmes mèches frisées au fer : une mode de l'époque ou une habitude familiale ? (1945)
Bébé à la balle : joli bébé, jolie expression captée par le photographe (vers 1948).

Au travail

Quelques photos prises sur le lieu de travail ; rares dans la collection de photos familiales, donc peu représentatives de l'époque et de la diversité des métiers. Il me manque pour le moment ma photo préférée : mon grand père paternel, gendarme, à cheval dans la cour de sa caserne...

Les collègues de bureau (Brasserie du Pélican, Lille)
Facturière au bureau (Brasserie du Pélican, Lille - vers 1950)
Collègues au Crédit du Nord (vers 1930)
A la ferme (Pas de Calais)

Les militaires, la guerre

La collection de photos familiales anciennes remontant au début du XXème siècle, on ne peut échapper aux nombreuses photos de militaires. Beaucoup d'entre elles sont des cartes postales, avec des messages au verso. J'en déduit qu'il était d'usage, lorsqu'on était au service militaire ou mobilisé, de les envoyer à sa famille pour donner de ses nouvelles.

Photos joyeuses : les "copains de régiment", les traditions... ou plus graves, destructions et captivité.

"Les rigolos de la 13ème" : service militaire, aux alentours de la première guerre mondiale
Dans la cour de la caserne (vers 1939)
Devant le blason du 11ème Régiment d'Aviation de Bombardement
A l'infirmerie
Le service de santé (1929)
Portrait en uniforme
Les sous-officiers font la fête : sans doute pour le nouvel an, si l'on en juge par le bouquet de gui accroché au mur.
Bientôt "la quille". Sur le bidon, au centre du premier rang, on peut lire "12 jours au jus" (vers 1930)
Après les bombardements (Lomme, près de Lille). La région lilloise a particulièrement souffert des dommages collatéraux des bombardements alliés qui visaient les points stratégiques tenus par les troupes allemandes. Ainsi, le bombardement de la gare de triage de "Lille-Délivrance" des 9 et 10 avril 1944, qui fit près de 500 victimes.
Officiers en captivité (Oflag VI A - Offizierslager - Soest, Allemagne)
Soldats en captivité

Cérémonies

Toutes les familles ont leur lot de photos de communions et de mariages religieux, la mienne n'y échappe pas. Plus rares et étonnantes, quelques photos des processions religieuses d'antan, pour la "Fête-Dieu" en particulier, où les enfants étaient costumés en anges ou en prêtres...

La communion : frère et soeur
Les communiants à la sortie de l'église (Calais)
La communion du petit frère : brassard, missel et chapelet sont les "accessoires" indispensables de cette cérémonie, offerts par les parents ou parrains et marraines.
Communiant
Comme pour un mariage, il n'était pas rare de passer par le studio du photographe à l'occasion de sa communion.
Petits anges, sous la conduite d'une ainée, le doigt levé : signe de sagesse ?
Procession des garçons, en aube d'enfant de choeur ou en habits de prêtre ou d'évêque (!)
Une des rares photos prises à l'intérieur de l'église pendant un mariage, ce qui était à l'époque techniquement difficile pour un photographe amateur (1946). On remarquera le "dispositif" en vigueur à l'époque : prêtre dos au fidèles, mariés seuls dans le choeur, avec le prêtre et les enfants de choeur.
Les invités de la noce (vers 1920). Photo d'amateur : difficile de faire tenir tout le monde dans le cadre, sans couper des têtes ou une personne en deux...
Photo de studio (1946)
Photo de studio (1936)
Photo de studio
Photo de studio : pas très souriants, les mariés !

habits et modes...

Incidemment, les photos de famille sont des témoins de leur temps et des modes vestimentaires. Les marinières ou costumes marins des enfants, quand on ne les habillaient pas prématurément comme des adultes, les chapeaux, les cols de fourrure... On retrouve tout cela dans nos photos de famille.

Le petit frère en costume marin (vers 1920)
Cousins et cousines (vers 1917)
Frère et soeur : encore jeunes, mais habillés comme des adultes, jusqu'à la chaine de montre pour le garçon.
Bébé (vers 1907) : robe pour les garçons aussi, et des grosses bottines à lacets.
Frères et soeur "en habit du dimanche" : même costume et chemise à grand col pour les deux frères.
Les mêmes en semaine : tablier pour aller à l'école et ne pas se salir à la maison... et les grandes chaussettes jusqu'aux genoux (1947).
Ces dames en chapeau-cloche...
Maman et son bébé : large chapeau pour elle, grande cape de laine avec capuche à pompon pour lui.
Pour le mariage de leur cousine, les deux personnes à gauche ont sorti le col en renard...
Photo de famille. Code vestimentaire pour ces dames : jupe longue foncée et chemisier blanc... et costume cravate pour ces messieurs.

Les loisirs

Promenades dans la campagne ou à la plage, excursions, associations et colonies de vacances : des loisirs simples et peu onéreux dans notre famille...

Pas de témoignage en photo dans ma collection, mais je me souviens bien des soirées en famille, autour du poste de radio, de l'électrophone ou de jeux de société. Ou avec cette amie de la famille qui venait bavarder avec ma mère et me prêtait pour dessiner ce que je considérais alors comme un trésor, un "stylo quatre couleurs" Waterman.

A la plage, à Saint Raphaël. A noter qu'il ne s'agit pas d'une photo de vacances : ces personnes ont résidé quelques années sur la Côte d'Azur.
En famille à la plage (Malo-les-Bains ?), mais en costume du dimanche. Lille est à une soixantaine de kilomètres de la mer, accessible donc pour la journée en train ou en voiture, quand on en possédait une.
En famille à la plage (Calais 1936). Pas de bain pour la famille ; à l'arrière-plan, cabines de plage et baigneuses en maillot.
A la plage... ouf, les enfants avaient le droit de se vêtir léger, mais pour ces dames, pas question ! Noter les cabines de plage sur roue à l'arrière-plan.
A la plage : là on se baigne... même la dame à gauche qui se trempe les pieds avec précaution ! (Calais, vers 1956)
Les deux frères (plage de Calais). Ces deux-là étaient souvent habillés de la même façon, à la plage comme à la ville (voir plus haut).
A la plage : pas chaud ce jour-là, un temps à faire des pâtés et des châteaux de sable (Calais - vers 1960)
Promenade à Calais (1936)
Promenade avec grand-mère (oups, pas l'air commode la mémé !) - vers 1945
Avec sa maman au jardin public (Jardin Vauban Lille - vers 1943)
Promenade avec son papa (Boulevard de la liberté, Lille) - vers 1958
Promenade nature en famille : les quatre enfants, par rang d'âge...
Je ne sais pas qui des deux avait le plus de plaisir : le petit garçon à se laisser ainsi véhiculer ou la petite fille à le pousser dans cette vielle poussette...
Les "jolies colonies de vacances" (ici l'équipe de moniteurs et le directeur d'une colonie paroissiale) : ce n'était pas qu'une chanson de Pierre Perret, c'était la réalité. Dans mon enfance, pas un été sans colo... un peu dur la première année, quand on est mioche, super après : des copains, le plein air, la montagne, un peu d'aventure lors des ballades et grands-jeux... !
Ces demoiselles en voyage, organisé par la paroisse (vers 1930). Pour ceux qui fréquentaient l'église, de nombreux loisirs étaient proposés par les paroisses, non mixtes, bien entendu, comme on peut le constater sur la photo.
Chorale paroissiale (Auby, Nord - 1932)
Groupe de Jeunesse Catholique (Auby, Nord - 1932)
Voyage dans le midi pour ces jeunes messieurs (super l'autocar !)
En croisière ; un loisir rare à l'époque, pour qui n'était pas fortuné
Created By
Bruno PARMENTIER
Appreciate

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.