Loading

Tout savoir sur les conscrits de Villefranche Une tradition restée unique en France et qui dure depuis plus de 150 ans

La tradition de la fête des conscrits de Villefranche remonte au milieu du XIXème siècle. Mais d'où vient-elle et comment expliquer que depuis des décennies des générations de Caladois sacrifient bon nombre de leurs week-ends au nom des conscrits ?

D'origine militaire

Cette fête qui rassemble toutes les générations d'une même classe d'âge, durant une semaine, trouve ses origines dans la conscription militaire, alors faite par tirage au sort, au milieu du XIXème siècle.

Jean-Jacques Pignard, ancien maire de Villefranche, auteur d'une somme intitulée «les conscrits de Villefranche-en-Beaujolais» et fervent défenseur de leurs coutumes, nous explique les secrets de cette longévité.

ceux qui devaient se présenter au tirage au sort le lundi matin faisaient la fête le dimanche toute la nuit.
DU DÉFILÉ MILITAIRE INITIAL, LA VAGUE ILLUSTRE DÉSORMAIS L'AMITIÉ ET L'ENTRÉE DANS UNE NOUVELLE DÉCADE.

Le Progrès Villefranche-Beaujolais toujours à la pointe de la Vague

La Vague, point d'orgue du dernier dimanche de janvier

Défilé rue Nationale

Ils seront près de 200 ans à défiler rue Nationale, dimanche 27 janvier à partir de 11 heures, au coeur de Villefranche. Au gré de la Vague, les 20 ans ouvriront la voie à leurs aînés. Ils rendront tous hommage à ceux qui partaient faire la guerre, des siècles plus tôt sans l'avoir choisi. Si toutes les classes d'âge seront représentées en 2019, un centenaire, classard de la "39" (né en 1919) défilera avec ses conscrits. Des fanfares accompagneront ce défilé, chaque année bordé d'un public extrêmement nombreux.

La Vague

A l'origine une parade militaire symbolisant la conscription, le défilé des conscrits de Villefranche s'est vite transformé en une parade d'amitié. C'est pourquoi, elle se fait d'un bord à l'autre de cette rue de presque deux kilomètres de long, un peu comme marcheraient des compagnons éméchés. Mais toujours bien habillés, comme cela se faisait à l'époque. Smoking, gibus et bouquet de mimosas pour ces dames. L'une des entrées de Villefranche est d'ailleurs ornée d'une sculpture qui représente cette vague.

De quelle classe êtes-vous ?

La classe 2019

Les 20 ans ont reçu leur drapeau des mains du président de la classe 2019. Chaque conscrit se désigne pour le reste de sa vie, par la décade de ses 20 ans. Etre de la 99 par exemple, c'est avoir 40 ans aujourd'hui !

La retraite aux flambeaux

La fête des conscrits de Villefranche commence véritablement le vendredi soir, avec la retraite aux flambeaux. Chars colorés, conscrits déguisés, fanfares multicolores illuminent ainsi la nuit des Caladois, jusque tard dans la nuit du vendredi. Un moment festif qui vient clôturer une journée de visites aux personnes incapables de se déplacer, en foyer ou en maison de retraite.

Un ruban ; une couleur !

Le vert des 20 ans classe 2019

Arborant fièrement la couleur de l'espoir et du printemps, les 20 ans voient tout en vert. Jusqu'à leurs voitures, généralement achetées d'occasion pour la fête.

Le jaune des 30 ans - classe 2009

Ruban jaune sur le gibus, les 30 ans rivalisent traditionnellement avec leurs cadets pour être qualifiés de meilleurs fêtards. Depuis plusieurs années, chaque classe dispose de ses chauffeurs, pour ramener les conscrits après les banquets et tout au long de la semaine, dans chacun de leur déplacement.

Le orange des 40 ans classe 99

Les 40 ans sont (censés) être mûrs et un peu plus sages que leurs cadets. Le orange de leur ruban tendrait-il à le prouver ?

Le rouge des 50 ans - classe 89

Éclatant le ruban des 50 ans marque d'une certaine façon le sommet dans l'échelle des couleurs. Ce sont d'ailleurs souvent les plus nombreux d'entre tous !

Le bleu des 60 ans classe 79

Assagis, les 60 ans ne sont pourtant pas les derniers à participer aux banquets et autres retintons.

Le violet des 70 ans - classe 69

Le ruban se fait de plus en plus sombre, mais pas la joie d'être conscrits.

Le prune des 80 ans classe 59

Les 80 ans arboraient jusqu'à récemment le ruban bleu, blanc, rouge. Mais l'allongement de l'espérance de vie fait qu'une nouvelle classe a été intégrée aux conscrits : les 100 ans. A partir de 2009, les 80 ans ont donc changé de couleur pour celle prune.

Bleu, blanc, rouge pour les 90 et 100 ans

Si les 20 ans, sont les rois de la fête des conscrits, ce sont bien les 90 et 100 ans qui remportent tous les suffrages du public, lors du défilé de la Vague, le dimanche matin.

Ce dimanche, un centenaire sera de la fête !

Des dizaines de vagues, des milliers de photos

Un format long réalisé par Boris Ivanoff et Damien Lepetitgaland. Photos : Frédéric Chambert ; Stéphane Guiochon ; Pierre Augros et Nicolas Forquet. Archives : Le Progrès - Villefranche et Beaujolais

Credits:

LPR 26 01 2019

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.