Loading

Résultats du concours photo L'Ille-et-Vilaine révélée par ses habitants

Le Département d'Ille-et-Vilaine a organisé, de mai à juillet 2019, un concours photographique ouvert à tous les photographes amateurs dans le cadre de l'élaboration du volet participatif de l'observatoire photographique des paysages d'Ille-et-Vilaine. Objectif ? Établir un état des lieux des paysages et identifier les enjeux de transformation auxquels ces paysages sont confrontés.

Trois thèmes étaient proposés : paysage familier, paysage insolite et paysage en danger. Plus de 300 bretilliens et bretilliennes ont participé à ce concours. Un grand merci et félicitations à tous pour votre participation.

Un jury composé de professionnels du patrimoine naturel s'est réuni afin de sélectionner les 30 gagnants finaux (10 par catégorie). Les critères étaient les suivants : respect de la thématique et du règlement, intérêt du commentaire, esthétique, intérêt pour la reconduction dans le cadre de l'observatoire photographique des paysages et qualité des informations fournies.

Voici les lauréats...

Les titres et légendes des photos ont été rédigés par leurs auteurs.

Catégorie 1 : Paysage insolite

10ème - Les Inconnus

Photo : Olesya Gusachenko / Lieu : Bruz

Vue familière transformée par le brouillard.
9ème - Canada-sur-Mel

Photo : Philippe Pedard / Lieu : Saint-Malon-sur-Mel

Vous vous croyez au Canada ? Que nenni ! Cette photo a été faite à Saint-Malon-sur-Mel... Les arbres parés de leurs couleurs automnales se reflètent sur l'étang communal de la Marette dans une parfaite et étonnante symétrie.
8ème - Reliefs à la Chambre au Loup

Photo : Josset Dünvel / Lieu : Iffendic

On peut voir sur cette image la profondeur que les reliefs de ce lieu offrent. La végétation y est particulière ; les lichens turquoises s'allient au jaune des ajoncs et au vert des mousses, couleurs détonantes au cœur de l'hiver breton. Venant du bassin rennais, j'étais habituée au plat de sa forêt et à ses canaux, je ne pensais pas qu'une telle diversité puisse exister dans un périmètre si restreint. Ce paysage m'a donc paru insolite de par sa topographie, ses plantes, et la façon dont la lumière le traverse.
7ème - La gare de Rennes où le passé percute l'avenir

Photo : Phillip Koci / Lieu : Rennes

La photographie représente la ville ancienne, avec cette petite maison dans un coin, dominée par le nouveau quartier de la gare, ultra-moderne.
6ème - Barrage Rennes IV, retenue eau potable

Photo : Michel Coquelle / Lieu : Saint-Thurial

Le givre, qui n'a duré que quelques heures, a donné un aspect très nordique à notre Bretagne.
5ème - La vallée de la vase

Photo : Thomas Hermy / Lieu : Saint-Benoît-des-Ondes

Cet endroit surprenant se situe au petit village côtier de Saint-Benoït-des-Ondes. Une mini-vallée s'est formée au milieu de la vase due à la présence d'un cours d'eau.
4ème - Sim City à la plaine de Baud

Photo : Hao Luong / Lieu : Rennes

Cette photo est un témoin de la transformation totale du site de la plaine de Baud. Cet ensemble de constructions semble posé sur un terrain à l'image d'un jeu vidéo. Je ressens une sensation irréelle.
3ème - Tézures en Baie du Mont-Saint-Michel

Photo : Bernard Juhel / Lieu : Cherrueix

Les Tézures de la Baie du Mont-Saint-Michel, un lieu insolite et méconnu sur le chemin des Hermelles à Cherrueix , où l'on pratique une pêche ancestrale
2ème - Parallèles

Photo : Nicolas Hyon / Lieu : Saint-Jouan-des-Guérets

Bords de Rance à Saint-Jouan-des-Guérets vus depuis Saint-Suliac. La succession de bandes colorées parallèles à peine perturbée par les arbres donne de ce paysage une image très géométrique.
1er - La mer à Fougères

Photo : Quentin Salic / Lieu : Fougères

Cette photo offre une vue étonnante et inhabituelle de Fougères depuis la carrière du Rocher Coupé. Cette vision insolite donnerait presque l'impression d'une ville littorale. Même si le château et sa forteresse en second plan et l'église Saint-Léonard en dernier plan nous rappellent qu'il s'agit bien de Fougères.

Catégorie 2 : Paysage familier

10ème - Voie verte et ferroviaire

Photo : Amélie Pilorge / Lieu : Saint-Médard-sur-Ille

J'habite près du canal d'Ille-et-Rance, entre Rennes et Saint-Malo et j'apprécie ce paysage familier qui nous offre divers modes de déplacement et de plaisir... A pied, à vélo, sur un petit bateau, le train... Ce chemin de halage et la voie ferrée se croisent ici et se complètent parfaitement.
9ème - Les rochers de Saint-Malo

Photo : Michèle Groumin / Lieu : Saint-Malo

La beauté du littoral et sa protection.
8ème - Les landes du canut

Photo : Didier Le Gal / Lieu : Lassy

Le printemps, paysage des landes blanche à Lassy.
7ème - Le pont Saint-Hubert

Photo : Frédéric Fournier / Lieu : La Ville-ès-Nonais

La photo représente une avancée majeure dans la liaison d'une rive à une autre. Un axe de communication plus important et plus facile qui va permettre de relier l'Ille-et-Vilaine à son département voisin les Côtes-d'Armor. C'est aussi le premier pont suspendu de ce département, témoin de l'ingénierie de l'époque. Pour l'histoire, la construction du vrai pont St Hubert a été finalisé en 1928. Il fut détruit en 1944 pendant la guerre et reconstruit en 1959, tel qu'on le connaît aujourd'hui. Il enjambe aussi la Rance, qui représente une frontière dans certains endroits mais surtout un formidable écosystème représentant bien notre département. Tout cela devant nos yeux, tous les jours. Quant au format de la photo, c'est bien le panoramique qui peut rendre compte de tout cet environnement et se rapprocher de la vision humaine. Et tout cela en une seule photo.
6ème - La prairie jaune

Photo : Marcel Choneau / Lieu : La Chapelle-des-Fougeretz

Une prairie du bassin rennais qui s'est colorée en jaune pour le printemps. La pâture et la multiplication des fauches favorisent le développement des pissenlits. Au fond, les chênes sont devenus ragosses, émondés régulièrement de toutes leurs branches.
5ème - Vue sur la Vilaine et le bocage de la Trotinais

Photo : Sophie Savall / Lieu : Saint-Senoux

Habitant Rennes, la vallée de la Vilaine est un lieu de randonnée régulier que j'apprécie. Les paysages conservés donnent l'impression de pouvoir s'eévader alors que nous ne sommes qu'à quelques minutes de l'agglomération. Cette proximité en fait un paysage familier.
4ème - Landes de Bretagne

Photo : Michel Coquelle / Lieu : Saint-Thurial

Nous avons la chance d'avoir autour de ma commune des landes ce paysage que nous rencontrons lors de nos randonnées pédestres.
3ème - Un matin à la Croix des Marins

Photo : Yves Achard / Lieu : Redon

Ce paysage est particulièrement symptomatique des richesses naturelles du sud du département.
2ème - Construction de l'aube

Photo : Luka Nemec / Lieu : Rennes

Rennes à l'aube de son développement, un paysage familier que l'on peut observer dans de nombreux endroits de cette ville.
1er - L'étang de la Marette

Photo : Philippe Pedard / Lieu : Saint-Malon-sur-Mel

Quand on évoque les paysages bretons, la plupart des gens pensent immanquablement au littoral. Or, l'intérieur des terres recèle également des sites d'une grande beauté. L'automne est notamment l'occasion de saisir des paysages aux couleurs chatoyantes. Ainsi, l'étang communal de la Marette, à Saint-Malon-sur-Mel, est bordé d'arbres magnifiques à cette époque de l'année. Est-ce parce-que ce genre de lieu est trop familier que l'on ne voit plus sa beauté ?

Catégorie 3 : Paysage en danger

10ème - Pêcherie en bois en Baie du Mont-Saint-Michel

Photo : Bernard Juhel / Lieu : Cherrueix

Les pêcheries en bois de la Baie du Mont-Saint-Michel sont à quelques exceptions près, inexploitées et non entretenues. C'est une part du patrimoine local qui va disparaitre si l'on n'y prête pas attention. La photo montre l'extrémité de la pêcherie dite " La Mécanique " en face la Chapelle St Anne à Cherrueix qui est abandonnée depuis quelques années et se détériore très rapidement.
9ème - Entre Terre et Mer

Photo : Johann Le Maillot / Lieu : Saint-Benoît-des-Ondes

Que deviendra ce paysage lorsque l'eau aura monté d'un mètre ? La baie du Mont-Saint-Michel, vaste étendue presque plate est la première menacée par la montée des eaux, causée par le réchauffement climatique.
8ème - Le dernier arbre !

Photo : Bertrand Dorel / Lieu : Saint-Jouan-des-Guérêts

Dans les années 70 et 80, le remembrement a favorisé les grandes surfaces agricoles sans arbres ni talus. Cet arbre semble bien seul pour apporter une protection à cette vaste étendue. Aujourd'hui, il y a une prise de conscience des dégâts occasionnés à la nature lors des évènements climatiques de plus en plus violents. Des programmes se mettent en place pour proposer aux agriculteurs des solutions permettant la constitution de talus arborés, favorisant l'infiltration de l'eau dans la terre et évitant les eaux de ruissellement.
7ème - Brume sur le marais

Photo : Dominique Patou / Lieu : La Chapelle-de-Brain

C'est une zone humide riche pour son intérêt écologique faunistique et floristique, mais qui est de moins en mois inondée ces dernières années (périodes de sécheresse de plus en plus longues et des hivers avec peu de pluie).
6ème - Réserve

Photo : Bruno Irlande / Lieu : Saint-Briac

Le moulin n'étant plus en activité il n'y a plus d'effet de chasse et le Frémur dans sa partie maritime aura une tendance à l'envasement. Le risque est grand du comblement des vasières, refuge actuel de beaucoup d'oiseaux selon les époques : spatules, oies bernaches, courlis cendré...
5ème - Bâtiment administratif de la mine de plomb désaffectée

Photo : Arnaud Leclere / Lieu : Pont-Péan

Bâtiment en ruine qui subsiste tant bien que mal. En 1985, le bâtiment des bureaux de la mine est inscrit sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, ce qui permet à la commune de Pont-Péan de le sauver de la ruine en 1998. Les puits sont obturés et remblayés en 1987, et des remblais supplémentaires sont faits dans les années 1990, afin de protéger les sols, les eaux et les animaux de la contamination par le plomb. La commune espère une restauration et une valorisation de ce site issu de notre patrimoine.
4ème - Le tombolo du Havre de Rothéneuf

Photo : Emilien Alvarez-Vanhard / Lieu : Ile Besnard

Le tombolo est une formation sableuse fragile et rare sur l'interface entre Terre et Mer. Ici, formé par les dunes du Chevret, il est au cœur d'une mosaïque paysagère qui lie les prairies de l'Ile Besnard, l'estran sableux des plages du Chevret et les vasières du Havre de Rothéneuf. Ces dernières composées en amont par le schorre et en avale par la slikke, sont des habitats essentiels à une biodiversité marine et terrestre mais aussi sont extrêmement sensibles aux perturbations anthropiques.
3ème - Dernière moisson ?

Photo : Esmeralda Rodrigues De Araujo / Lieu : Melesse

Cette photo illustre la thématique d'un paysage en danger car elle montre l'étalement urbain nous faisant passer d'un paysage rural à un paysage de périphérie urbaine. Entre les champs de blé et les haies bocagères nous apercevons les toits des maisons d'un lotissement. Les grues visibles sur le cliché montrent que le grignotage des terres agricoles est encore d'actualité. Les constructions se rapprochent de la parcelle exploitée et nous pouvons nous demander si à court terme, à ce point de prise de vue les cultures n'auront pas été remplacées par un tout autre aménagement.
2ème - Renaissance

Photo : Anne-Charlotte David / Lieu : Monterfil

Un incendie a ravagé ce lieu, et la nature commence tout juste à reprendre ses droits sur les terres brûlées, quelques pousses apparaissent. La faune et la flore de cet endroit sont donc extrêmement fragiles.
1er - Campagne Thurialaise

Photo : Michel Coquelle / Lieu : Saint-Thurial

Avec l'agriculture intensive et le départ en retraite d'agriculteurs de petites exploitations qui vendent leurs terres à des grosses structures, les haies disparaissent petit à petit pour agrandir les champs...