Loading

Le Pneumocoque Les maladies à prévention vaccinale #7

Numéro 7 sur la liste des maladies à prévention vaccinale, celles liées à Streptococcus Pneumoniae.

La maladie

Cette bactérie fait partie de la flore habituelle de notre muqueuse rhino-pharyngée, qu'elle colonise dès notre naissance.

Elle peut devenir pathogène, et provoquer otites, sinusites, pneumonies, méningites. Des descriptions de malades faites dans l'Antiquité laissent supposer qu'elle existait déjà.

La contamination se fait entre humains (contacts, postillons, etc).

Les personnes les plus atteintes sont les jeunes enfants (moins de 4 ans) et les personnes de plus de 60 ans.

La mortalité liée aux infections à pneumocoque est estimée entre 10 et 30%. (un enfant malade de méningite à méningocoque, sur 10 décède, un tiers garde des séquelles définitives : surdité, handicap...).

Il existe plusieurs souches de pneumocoques. Entre 20 et 30% présentent des résistances aux antibiotiques.

Pour résumer, nous recommandons cette excellente vidéo :

Le vaccin

Le vaccin a été mis au point en 1977.

Le vaccin actuel protège contre 23 souches de pneumocoques différentes.

Ce vaccin contient des morceaux de bactéries.

Son efficacité est de 75%, et la protection dure au moins 4 ans.

La vaccination comprend une primo vaccination à deux doses, suivie d'un rappel à 11 mois.

Les effets secondaires liés à la vaccination sont essentiellement bénins (fièvre, perte d'appétit, etc).

L'administration simultanée avec le vaccin hexavalent ne fait qu'augmenter légèrement la fréquence des effets secondaires bénins.

En résumé :

  • Le pneumocoque fait partie de la flore habituelle du rhino-pharynx.
  • Il en existe de nombreuses souches différentes.
  • La majorité de victimes ont moins de 4 ans ou plus de 60 ans.
  • La mortalité est entre 10 et 30%, un tiers des malades gardent des séquelles définitives.
  • Le vaccin protège à 75% pendant au minimum 4 ans.
  • Les effets secondaires sont essentiellement bénins.