Loading

La durabilité s’invite dans les recommandations alimentaires

En Belgique comme ailleurs, les recommandations alimentaires intègrent désormais la dimension de durabilité dans celle de l’équilibre nutritionnel. Manger local et de saison, c’est clairement recommandé!

Changements climatiques, diminution de la biodiversité, épuisement des ressources… Les enjeux environnementaux ont fait émerger la nécessité de prendre en compte les aspects de durabilité pour la production et la consommation alimentaires.

Ce qui se traduit notamment par une évolution des recommandations alimentaires, en Belgique comme dans d’autres pays. Les recommandations portant sur l’équilibre alimentaire ne pouvaient en effet plus se limiter à l’aspect purement nutritionnel, et se devaient d’intégrer la durabilité. C’est ce qui a été fait pour la première fois dans la dernière édition (2019) des recommandations alimentaires du Conseil Supérieur de la Santé (1).

De saison, local et… fait-maison!

Quels sont les éléments de durabilité dans les recommandations du CSS? Outre un rééquilibrage entre les produits animaux et végétaux, avec notamment l’introduction des légumineuses, le CSS met aussi en avant l’offre saisonnière, et invite entre autres à limiter les aliments ultra-transformés, les plats préparés.

Cette évolution se retrouve aussi dans la Pyramide Alimentaire 2020, qui est basée sur les recommandations du CSS (2). Outre les adaptations de familles alimentaires, de portions recommandées, la durabilité est également plus perceptible dans le graphisme. Une présentation d’aliments sous forme moins transformée, la priorité donnée aux fruits et légumes produits en Belgique ou en Europe (suppression de la banane et de l’avocat), la suppression du plastique,…

Sans oublier que consommer des aliments produits près de chez nous permet d'éviter des transports inutiles.

Quels conseils donner pour consommer plus durable?

  • Respecter la saisonnalité des produits.
  • Préparer soi-même son alimentation plutôt que d’acheter des produits ultra-transformés/plats préparés.
  • Adopter une alimentation flexitariennne faisant la part belle au végétal et en privilégiant le local et la qualité ; tant pour les produits végétaux que pour les produits animaux.
  • Acheter au plus court en privilégiant si possible l’achat directement chez les producteurs.
  • Opter pour des produits de qualité différenciée et bénéficiant d’appellations européennes ou régionales.

Références: (1) CSS. Recommandations alimentaires pour la Belgique – 2019. (2) Food in Action. La Pyramide Alimentaire 2020: plus équilibrée et plus durable.

Credits:

Inclut une image créée par Couleur - "leek vegetables stalk"