La géométrie d'une molécule Ressource documentaire n°3

Modèle de Gillespie

En 1957, le chimiste canadien R.J Gillepsie a développé la théorie appelée VSEPR (Valence Shell Electron Paire Repulsion). Il s'agit d'une méthode empirique très simple pour prévoir à quel type de structure appartient une molécule.

La molécule est symbolisée par :

Sachant que les doublets électroniques de la couche de valence se repoussent entre eux, la géométrie de l'ensemble sera celle pour laquelle les répulsions sont minimales, soit, les doublets électroniques sont les plus éloignés possibles.

Représentation de Cram

La représentation de Cram permet de montrer la géométrie dans l'espace d'une molécule, et sa structure. En revanche elle ne représente pas les liaisons chimiques (pas de différence en liaison multiple et liaison simple).

Pour illustrer la géométrie de la molécule les différentes directions que peuvent prendre ses liaisons chimiques sont codifiées de cette manière :

  • une liaison dans le plan (de la feuille) est représentée par un trait simple ;
  • une liaison qui est dirigée vers le lecteur est représentée par un triangle plein, pointé vers le plan ;
  • une liaison qui s'éloigne du lecteur est représentée par un triangle hachuré pointé vers le plan.

On représente de manière plus précise l'orientation des liaisons chimique en faisant varier les angles entre les liaisons pour coller au plus près à la réalité. Cette représentation permet notamment de visualiser les atomes de carbone asymétriques et de déterminer si une molécule est chirale.

https://phet.colorado.edu/sims/html/molecule-shapes/latest/molecule-shapes_fr.html

Created By
Cedric DESPAX
Appreciate

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.