Loading

Journal d'un chiot 2 RIB, futur chien guide, confiné chez Max et Lily - Printemps 2020 - Semaines 3 et 4 .

Mercredi 1er avril

Ca fait 2 semaines que je suis avec Max et Lily et j'ai maintenant 2 mois et demi. J'ai grandi et grossi, j'ai pris 5 kg en 2 semaines. Je pèse 13 kg... Un gros pépère !

Je mange encore 3 fois par jour. Mais maintenant, il y a plus de croquettes dans chaque gamelle. Je me régale !

Photo format portrait. On voit une chaise haute d'enfant en partie, devant une baie vitrée. RIB est lové sous cette chaise sur un paillasson, les yeux dans le vague.

La vie est douce chez Max et Lily, il fait beau tout le temps. Je vais dans le jardin ou dans la maison à ma guise, les portes de la maison sont toujours ouvertes. Mais, je sais qu'ils ont toujours un oeil sur moi. Je me pose ou je fais ma sieste, au choix : dans la maison, sur la pelouse, ou sur le potager que Lily a bêché. Et même que de temps en temps, on va se promener dans les bois. On va aussi faire les courses dans un grand magasin et on y va en voiture... et des fois, on se pose, Max et moi, au bord de la route pour voir passer les voitures...

Photo format portrait. on voit RIB assis de face. Il ne bouge même pas, alors qu'il est devant son prénom, composé avec des croquettes posées par terre, sur le carrelage, à l'intérieur de la maison.

Le matin, quand Max se réveille et descend, il est tôt. Je me réveille à peine, et je m'étire dans tous les sens. Je ne fais pratiquement pas attention à Max car je suis encore dans mon dodo... Par contre, quand Lily se réveille, un peu plus tard et descend de l'étage, là, ce n'est pas la même histoire. Dès que j'entends du bruit à l'étage, je monte à toute vitesse. Max n'a même pas le temps de me voir. Arrivé dans le couloir, je trouve des portes fermées... Et tout d'un coup, je vois Lily qui ouvre brusquement une porte en me criant "RIB, tu descends !" Moi, je n'ai pas envie de descendre, je voudrais lui faire la fête. Et, j'entends Max, en bas des escaliers, qui dit "RIB, viens !" Je suis un peu triste, mais après plusieurs rappels, je descends vers Max. Lily descend aussi mais elle passe sans faire cas de moi. Pourtant, je lui saute dessus, je la lèche, je lui fais la fête, quoi ! Alors, dépité, je reste à ses côtés sans rien faire et en la regardant, l'air de dire "Tu me donnes une caresse, Lily ?" Un tout petit moment après qui me parait très long, alors que je suis bien calme, Lily me donne des caresses, et se met accroupie pour jouer un peu avec moi. Enfin !

Quand c'est l'heure de manger mes croquettes, Max m'a appris à faire attention aux mots. Je m'assieds, Max me pose ma gamelle pleine devant moi et il me donne l'ordre de manger. Mais, il est exigeant et je dois faire attention aux mots qu'il dit pour l'ordre. Il dit plusieurs mots, les uns après les autres, et je ne dois plonger ma gueule dans la gamelle que quand il prononce le mot "Mange". Avant, il peut dire n'importe quoi : "Bouge" "Tire" "Bois". Des fois, il m'embrouille en disant "Range" "Lange"... Mais, je suis très attentif. Je le regarde du coin de l'oeil, en même temps que je surveille ma gamelle et je ne bouge qu'au mot "Mange". Je suis super fort !

Samedi 4 avril

3 photos format portrait, en mosaïque. 1. Photo de RIB de face, sur un chemin de terre, dans un bois. Il est en train de passer sous deux arbres qui sont tombés en travers du chemin. 2. On voit RIB assis sur une énorme botte de paille ronde sous des arbres. 3. On voit RIB au centre de la photo, face à l'objectif, perdu dans un pré d'herbes hautes.

Quand on part dans les bois presque tous les jours, on fait une petite promenade ; une vingtaine de minutes. Je suis encore petit et je suis vite fatigué. Je ne cours pas beaucoup, je reste surtout vers Max et Lily. Quand on est dans le grand pré, après les bois, j'aime bien courir dans les hautes herbes. Et dans les bois, il y a parfois des arbres en travers du chemin. Max et Lily passent par dessus, mais moi, je passe dessous... Je suis assez petit pour passer dessous.

Pendant la promenade, quand je suis devant Max et Lily, ils en profitent parfois pour se cacher. Quand je me retourne et que je ne les vois pas, je reviens en courant pour les retrouver. Heureusement, ils ne sont pas très loin, mais quand même ! Moi, j'ai peur de les perdre et du coup je les surveille en me retournant régulièrement. Je n'aime pas quand ils me font ce coup là, mais il parait que ça fait partie de mon éducation.

Mosaïque de 3 photos. 1. Photo format paysage. RIB est face à un âne et une chèvre, un grillage les sépare. 2. Photo format paysage. RIB, tenu par une laisse, est face à un cheval blanc qui lui tourne le dos, séparés par des fils électriques bleus. 3. Photo format portrait. RIB est assis de profil sur une table d'orientation en hauteur, avec son gilet bleu. Il tourne la tête vers l'objectif en tirant la langue. En arrière plan, on voit des arbres.

Et puis Max, par moment, crie "Au pied !". Il me motive avec sa voix suave afin que je revienne vite vers lui, lorsque je suis en train de renifler une bonne odeur. Et là, je suis trop content et je reviens tout fier ! Juste pour le plaisir. Ce n'est pas facile pour moi car je suis encore en apprentissage. Pourtant, un jour s'il y a un danger ou une interdiction, dès qu'il dit "Au pied", je dois revenir vers lui tout de suite, sans délai.

Dimanche 5 avril

J'aime bien aller faire les courses avec Max et Lily. Dès que la porte de la voiture est ouverte, je monte dedans, même si ce n'est pas prévu que l'on parte. Je ne monte pas encore dans le coffre, car je suis un peu trop petit. Je monte derrière avec Lily (c'est les consignes liées au confinement), je me couche à ses pieds et je ne bouge plus. Je suis vraiment sage. Sauf, des fois où je mange un peu les bouts de plastique qui dépassent...

2 photos côte à côte, format portrait. A gauche, RIB est assis au bout d'une laisse sur le carrelage d'un magasin de légumes. On voit derrière lui des paniers de légumes. A droite, RIB est couché sur du parquet en bois, à côté d'un meuble sur lequel se trouve une décoration représentant un gros morceau de gruyère avec une souris dessus. Sur la partie supérieure de la photo, on voit les fenêtres du magasin de fromage.

Mardi 7 avril

Je suis encore un peu pataud dans mes déplacements et souvent, quand je marche ou quand je cours, il m'arrive de faire des roulés boulés. Ou bien, une de mes pattes avant ou arrière a une faiblesse. Et, poum ! Je m'étale de tout mon long... Ca fait beaucoup rire Max et Lily ! Je me demande s'ils se moquaient aussi de leurs enfants quand, petits, ils apprenaient à marcher et qu'ils perdaient l'équilibre... Ca m'arrive aussi de m'étaler quand je monte les deux marches qui sont entre le jardin et la cour de Max et Lily. Mon estimation des distances n'est pas encore parfaite et quand je prends mon élan pour arriver sur la 1ère marche mes pattes ne sont pas assez longues et je rate la marche. Ma tête atterrit alors sur la marche... Mais, je repars tout de suite courir. Je ne vais pas rester sur une petite chute de rien du tout !

3 photos en mozaique. 1. En haut, photo format portrait. RIB est couché sur l'herbe face à l'objectif. Il a dans sa gueule la paille d'un balai qui est posé sur l'herbe. Le manche du balai est au pied de l'objectif. 2. Photo à gauche, format paysage. RIB est couché sur un banc en pierre. Il est face à l'objectif, il a la tête posée sur un soufflet en bois rouge et il regarde par terre. 3. Photo à droite, format portrait. RIB regarde l'objectif, en relevant la tête. Il est couché sur un vieux paillasson. Il est cadré très serré.

Mais, il y a des fois où j'ai "mon quart d'heure" comme disent Max et Lily. Et, là je leur en fais voir de toutes les couleurs. Je fais ça un peu le matin et un peu en fin d'après-midi. Je déterre les plantes du jardin, je les prends dans la gueule et je les secoue comme un prunier. J'arrache l'herbe de la pelouse adorée de Max et je la mange. Ou alors, je prends le pommeau de l'arrosoir et je m'amuse avec en le mordillant. Ou bien, je prends le balai ou la balayette par la paille et je les tire dans la cour. J'aime bien aussi arracher le scotch orange que Max a soigneusement mis sur le tuyau d'arrosage en réparation d'une fuite. Je m'amuse à la folie !

Pendant mon quart d'heure de folie j'aboie aussi. J'aboie fort et longtemps ! Mais, en même temps que j'aboie je recule... Faut pas exagérer, je veux bien jouer au grand chien, mais je suis quand même pas bien rassuré ! Mais non, en fait, je veux jouer. Alors, soit Max et Lily comprennent que je veux jouer, soit ils ne comprennent pas. Ou plutôt, soit ils ont envie de jouer avec moi, soit ils n'ont pas envie, ou n'ont pas le temps... Alors, ils me tournent le dos et partent faire autre chose. Du coup, ça m'arrive d'arrêter d'aboyer. Mais, si je continue d'aboyer et que en plus je fais des bêtises pour attirer l'attention, alors là Max devient tout rouge et il me met dans le parc pour que je me calme. Ca marche bien !

Jeudi 9 avril

Je ne vous ai pas parlé de mon parc. Il est plus grand que celui pour les petits enfants. Dedans, il y a ma couverture, mes doudous et j'aime bien y faire la sieste. Il a une porte pour que je rentre tout seul dedans. J'y rentre et j'en sors quand je veux.

Vendredi 10 avril

Photo format portrait. RIB est assis sur son derrière devant un petit banc sur lequel est écrit "3 mois" avec des croquettes. Il y a aussi une bougie allumée. RIB regarde en l'air sur le côté avec des grands yeux suppliants.

C'est mon anniversaire ! Un anniversaire super important. J'ai 3 mois aujourd'hui. C'est un peu comme si je rentrais à l'école maternelle. Max et Lily m'ont allumé une bougie.

Samedi 11 avril

Ce matin, Lily m'a emmené au fond du potager. Là où il y a la poule rousse. Elle habite une jolie cabane. Je suis resté debout, devant la cabane, la truffe collée au grillage qui me séparait de la poule. Pendant ce temps, Lily donnait à manger à la poule. Moi, j'aurais bien voulu manger son casse-croute. Et puis, Lily a sorti un oeuf de la cabane et l'a mis dans un saladier. Elle l'a posé par terre et est partie faire autre chose. Pendant qu'elle était occupée, je voulais jouer avec l'oeuf. Je l'ai pris dans la gueule... Il était tout rond comme une balle ! Mais, Lily m'a vu presque aussitôt et elle est arrivée à pas de loup vers moi. Je la sentais un peu tendue. Elle m'a dit d'une voix toute douce "RIB, donne-moi l'oeuf". Je n'ai même pas hésité et je lui ai donné... Je n'ai même pas donné un coup de dent ! Je pense qu'elle n'en est pas revenue... C'était trop facile ! Mais, que serait-il arrivé si j'avais donné un coup de dent ?...

Max et Lily semblent épatés que je ne réclame rien quand ils sont à table en train de manger. Je ne comprends pas bien pourquoi. Ils ne me l'ont jamais proposé, alors ça ne me viendrait même pas à l'idée. Je précise que je suis actuellement à 3 repas par jour, au même rythme que Max et Lily. Je ne sais pas encore ce que je vais faire quand je serai à deux repas, matin et soir...

Mardi 14 avril

Cet après-midi, je suis allé dans le jardin avec Max. Je courais comme un dératé autour de la piscine. J'ai couru tellement vite, que je me suis raté dans le virage. Ma patte a glissé dans la piscine et tout le reste de mon corps a été entrainé dans l'eau... Plouf ! Max a raconté que j'étais très surpris et que j'avais l'air tellement abasourdi ! Les baignades sont interdites pendant mon éducation.

Photo format portrait, plan serré. RIB est assis sur le pas de la porte. Il a le poil tout mouillé. Il a la tête légèrement levée et regarde devant lui. On devine que le soleil brille.

"Ceci est une œuvre de fiction. Mais toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n'est pas purement fortuite".

C'est l'histoire vraie de RIB, élève chien guide pour aveugles et autres déficients visuels, né au Centre d'Elevage de Chiens Guides d'Aveugles Et Autres Handicap de Lezoux.

RIB poursuivra son éducation à l'école des chiens guides, pour accompagner un aveugle ou un déficient visuel dans ses déplacements et lui apporter sécurité et autonomie.

Les chiens guides sont remis gratuitement.

https://www.chiensguideslyon.org/nous-aider/

Si vous voulez être des Max et Lily, l'école recherche des familles d'accueil.