Loading

Carnaval de la Grosse Biesse Samedi 22 et Dimanche 23 Février 2020

Le Grand Mautchî 2020

Frédo li Tchèsseû d'Fèyes

Natif du village de Marloie, Frédéric Parmentier, ou Frédo, est donc un enfant du coin. Après avoir entamé un cursus scolaire classique, il décide de suivre une formation d’ébénisterie.

Travaillant chez Cherbai depuis 18 ans, Frédéric a ce qu’on appelle de l’or dans les mains et de la suite dans les idées. C’est ainsi qu’il n’hésite pas à mettre à profit ses compétences et à partager son expérience pour les différentes réalisations du groupe.

En grand amateur du folklore Marchois, c’est tout naturellement que ce gai luron décide de rejoindre le groupe les Amis du Gugusse Marchois il y a 25 ans et depuis il ne l’a plus quitté.

Investi et motivé, il fait son entrée dans le comité cinq années après son entrée dans le groupe. Suite à l’élection de Georges Houyet en 2003 en qualité de président, ce dernier lui cède sa place de trésorier, poste qu'il assume pendant 9 ans.

Et c’est en 2010, qu’un changement de présidence s’opère, suite au règne de Georges, li Lançeu d’Comméres. Frédo est alors élu à l’unanimité par les membres du groupe en tant que président, rôle qu’il occupe depuis ce jour.

Toujours en quête de développer le folklore, il compte aussi parmi les membres fondateurs du regroupement de plusieurs comités carnavals, à savoir les MaBaGuZiGo's. Ce comité a organisé pendant de nombreuses années la célèbre soirée d’Halloween à la Vieille Cense de Marloie et il y a peu, la diffusion du Mondial 2018 sur la Place aux Foires.

Mais Fredo n’a pas que la casquette de président des Amis du Gugusse Marchois, il pratique aussi la balle pelote depuis plusieurs années et la chasse.

Papa de deux adolescents, Elise et Florent, Fredo est une personne sur qui on peut compter, compréhensif, imaginatif, méticuleux et un brin moqueur mais toujours avec bienveillance...bref un sacré gugusse !

Si vous le croisez au détour d’une festivité, n’hésitez pas à prendre le temps d’échanger avec lui l’une ou l’autre anecdote autour d’une bonne bière.

Les Amis du Gugusse Marchois

Le Groupe du Grand Mautchî 2020

<< Les Amis du Gugusse Marchois est le plus vieux groupe carnavalesque du folklore Marchois. >>

Au fil des ans, il a connu une belle évolution. En effet, il faut savoir que lors de sa création, le groupe était exclusivement masculin. Petit à petit, les membres ont intégré leurs compagnes puis de fil en aiguille, leurs enfants.

Aujourd’hui, ils sont l’un des plus grand groupe Marchois rassemblant 143 personnes dont 51 enfants. Certains compagnons y sont membres depuis 37 années.

Le groupe est géré par un comité formé de dix personnes et de cinq suppléants.

En plus de participer chaque année au carnaval de la Grosse Biesse depuis bientôt 60 ans, ils se déplacent régulièrement sur l’année et participent à des carnavals de la province du Luxembourg ou d’ailleurs. C’est ainsi qu'ils animent notamment les cortèges des carnavals de Barvaux, Wellin, Meix-devant-Virton, Houffalize, Hotton, Martelange, Ochamps mais aussi lors de la Chinelle de Fosse la Ville ou encore au carnaval de Hirson en France.

Chaque année un nouveau thème

<< La Grosse Biesse revient de la forêt enchantée... >>

Sous une belle journée chaude et ensoleillée, la Grosse Biesse dort dans sa grotte et rêve au carnaval. Mais, tout à coup, un bruit inhabituel la sort de sa torpeur.

Intriguée et un peu apeurée, elle recule et cherche refuge au fond de sa tanière afin de pouvoir observer ce qui se passe : quatre hommes se balancent au bout d'une corde et descendent pile au milieu de son nid où dorment ses dragonneaux ! Elle continue à les observer mais elle voit qu’ils déposent délicatement deux oeufs dorés, brillant de mille feux, au milieu du nid. Peu après, ils finissent par remonter à la surface comme des araignées au bout de leur toile.

Mais pourquoi donc ont-ils déposé ces oeufs dorés aux côtés de ses petits ? Serait-ce une idée de Merlin, ce faiseur d’enchantements ? À peine le temps de s’en approcher que les quatre alpinistes sont de retour pour reprendre les oeufs qu’ils venaient de déposer. Aussitôt, la Grosse Biesse se précipite sur ses Biessons et étend ses ailes pour les protéger d'éventuels sortilèges qui pourraient en découler. Ouf, il s’en est fallu de peu !

Tout là-haut, elle entend subitement des cris, des applaudissements, des chants dans le style « Adri adra et houptata gugusse » et des verres qui s’entrechoquent !

« Une fête a commencé et, tout cela, à l'entrée de mon antre. Foi de Grosse Biesse, je veux savoir ce qu'il se passe dans mon joli bois ! Et pour se faire, je dois sortir et survoler ce beau Fond des Vaulx » s’écrie la dragonne.

Aussitôt dit aussitôt fait, elle déploie ses grandes ailes et survole les bois des alentours. Arrivée au coin de la cabane des spéléos, ce qu’elle aperçoit, la laisse sans voix :

les Argouanes, d'énormes champignons colorés et animés, jonchent le sol. Autour d’eux, les arbres qui ont été ensorcelés par les Macrâles déchaînées marchent et dansent.

Un peu plus loin, chevauchés par les Amis de Théo, de majestueux cerfs, à la croix illuminée au milieu de leur corps, galopent et brament de tout leur souffle. Une licorne entourée de splendides danseuses appelées les Aphrodites s'approchent de Filou, le chien de no's petite.

Très haut dans le ciel, on peut y apercevoir, une dizaine d’oiseaux de la race des Zibis, splendidement colorés. À leur côté, des elfes et des fées, ressemblant étrangement aux Gôzaux, tourbillonnent sur d'énormes papillons, dits Spinets du Gerny. Ceux-ci lancent des paillettes dorées provenant d’oeufs magiques sur une tribu d'hommes en kilt appelés les Pémanes.

Une quarantaine de Baloûches poussent leurs boules fluorescentes en zûnant et une vache, déguisée en fleur, rumine tout en les regardant.

« Quel spectacle ! » s’émerveille la Grosse Biesse.

Son attention est subitement attirée sur une jolie petite maison construite en pain d'épices. Elle atterrit devant la petite Porte basse qui en fait son entrée et se demande qui peut bien habiter là ? Elle y jette un oeil et y découvre un petit peuple de Sin nom di djû et une joyeuse bande de Turlupins dansant, rigolant et chantonnant de bon coeur !

« C'est Todi Pî vici ! Di vrais clowns en scène ! »

aurait dit sa grand-mère qui parlait bien le wallon !

Sidérée, notre Grosse Biesse ne comprend plus rien ! Elle réfléchit et réfléchit encore!

« C'est sûr ! s’exclame-t-elle, ce sont ces garnements du Comité qui ont jeté un sort au Fond des Vaulx. Il faut absolument le conjurer mais…comment et qui peut les contrer ? Certainement pas les Nutons qui déambulent au milieu de toute cette féerie, encore moins les araignées d'Hayelloween qui sautent et dansent avec les Fous du samedi matin. »

C’est alors qu’elle aperçoit, au milieu d’une clairière, une immense table ronde comme celle des chevaliers ! Des hommes tout de blanc vêtus que l'on pourrait confondre avec des druides !

« Quels drôles de gugusses quand même ! » pense la Grosse Biesse!

Et ils ne sont pas seuls : quelques petits diables entourés de guerriers échevelés, autre tribu appelée Diaoul Dia, des nobles seigneurs de la Haute Cour, des hommes avec des plumes sur la tête et une orange en main comme tous Bons Vivants qui se respectent et des musiciens qui jouent tout en Harmonie achèvent le tableau.

D'un coup, une clameur irréelle arrive aux oreilles de notre dragonne ! Tous scandent :

« Grosse Biesse où es-tu ? Grosse Biesse que fais-tu?

Viens vite à notre table, tu vas y être fêtée comme jamais. »

La Grosse Biesse, très étonnée mais méfiante, s'avance en compagnie de ses petits vers ce banquet pantagruélique qui les attend.

Au centre de la table, on y aperçoit un énorme gâteau surmonté de soixante bougies ! Alors là, la Grosse Biesse réalise qu’elle a 60 ans, tout comme le carnaval, et que tous les enchantements qu'elle a vus n'étaient que des cadeaux offerts par tous les groupes carnavaleux de Marche afin de l'honorer et, surtout, la remercier pour toutes ces belles années passées en sa compagnie durant les défilés !

Mais il est déjà temps pour elle de retourner se reposer au fond de sa grotte, jusqu'au jour du carnaval 2020, et de rêver à ce nouveau groupe qu'on lui a promis et qui porterait de si Bé Tchapès

À suivre…

Balade nocturne “inscriptions vitrines”

C’est une tradition depuis bien longtemps et un moment très attendu des Marchois : les inscriptions sur les vitrines des commerçants. Cette joyeuse balade se passe en soirée et est l’occasion, pour les membres du comité organisateur, d’entamer gaiement les festivités carnavalesques, aidés par de nombreux commerçants qui offrent le remontant nécessaire.

22h00 - Biesse Soirée à bois... boit

Les Macrâles de la Famenne, les Baloûches di Marloye, les amis du Gugusse Marchois, les Zibistoukets & Grutchouyoux, les Gôzaux, autrement dit “les MaBaGuZiGo’s” osent et lancent les festivités par une soirée à thème... La Biesse Soirée à bois, aboie, boit! Ambiance Carnaval et années 80. Préventes indispensables et réservée aux carnavaleux. Caution gobelets réutilisables 2€.

14h00 - Spectacle pour petits... et grands...

La compagnie des Étoiles présente « le pays des objets perdus » Place de l’Étang sous chapiteau chauffé - SPECTACLE GRATUIT

14h30 - Départ du Cortège des Sociétés Locales

Au départ du centre ville, la tradition veut que les sociétés locales aillent chercher le Grand Mautchî pour l’accompagner place du P’tit Chuffleu où il sera intronisé.

16h00 - Intronisation du Grand Mautchî

Rue du Commerce sur le parvis du château Jadot, « Fredo, lî Tchèsseû d'fèyes » recevra des mains du Bourgmestre André Bouchat, les clés de la ville sur laquelle elle va “régner” durant les jours gras. Échange de cadeaux, discours piquants et lancers de bonbons sont au menu pour le premier bain de foule du Grand Mautchî.

17h00 / 18h00 - Réceptions officielles

Place de l’Étang, sous chapiteau, le comité et le Grand Mautchî reçoivent leurs invités.

20h00 - Parade lumineuse, spectacle son & lumière et feu d'artifice

Pour le 60ème anniversaire du Carnaval de la Grosse Biesse de Marche-en-Famenne, le Comité met les petits plats dans les grands en organisant pas moins qu'un spectacle son et lumière, une parade Lumineuse participative et un feu d'artifice.

Du jamais vu à MARCHE !! et sa région...

Début à 20h, sur le parking des Pères Franciscains, du spectacle son et lumière mettant en scène la Grosse Biesse.

A 20h20, départ de la Parade lumineuse des lanternes vers le chapiteau en passant par la rue Victor Libert et le boulevard. Avec la participation des écoles de la commune et autres groupes marchois.

Vers 21h, en apothéose, feu d'artifice tiré à proximité du chapiteau Place de l’Étang.

22h00 - Soirée Concert avec La Compagnie Picole

Le groupe "La Compagnie Picole" vous refera danser sur les plus grands succès des 70's à nos jours ! C’est absolument certain, il y en aura pour tous les âges et pour tous les goûts !

En seconde partie, pour prolonger l'ambiance de folie, le phénoménal DJ ARNO !

Prix d’entrée pour la soirée 8€ - prévente 6 € à la Maison du Tourisme ou à la Station TOTAL au centre de Marloie

Animation par les GILLES “les bons vivants” et les Paysannes

  • 7h : Ramassage des Gilles aux 4 coins de la ville
  • 9h : Remise des médailles de la société au café “Le Cercle”
  • 11h : Rondeau et premier lancer d’oranges place roi Albert Ier

60ème Cortège Carnavalesque

sur le thème "La Grosse Biesse revient de la forêt enchantée"

Outre La Haute Cour Marchoise, le Grand Mautchî, les Amis du Gugusse, les Sin Non Di D'ju, les Baloûches di Marloye, les Gôzaux, les Spinets du Gerny, la Porte Basse, les Todi Pî de Lignières, les Turlupins des remparts, Solange et les Aphrodites, les Diaoul Dia, les Nûtons, les Zibistoukets et Grutchouyoux, les Pémanes, les Macrâles de la Famenne, la société des Gilles “Les Bons Vivants” et leur paysannes, les enfants d'hAyelloween, les Argouanes et Coprins, les Amis de Théo, les Bé Tchapès, Les fous du samedi matin, Le grand Georges, l’harmonie communale de Marche ET la Grosse Biesse avec ces Biessons, le cortège sera composé de sociétés locales dont groupes et chars rivaliseront pour le concours.

En invités : Les Porais de Tilff, la Banda Los Tabascos, Bodega Banda, La Band d'Heure, L'harmonie de Jemelle, Sax à fond, Batucada "Capanga", Band'As de Wattrelos... Le tout accompagné d’autres musiques de groupe.

Pour que la fête soit totale, pas loin de 50 groupes composés de 1 200 participants, 1 500 kg de bonbons, plus de 3 tonnes de confettis, 20 000 oranges et 5000 fleurs seront jetés.

Entrée payante pour les adultes uniquement : 3€... en échange d’un sachet de confettis et d'un programme.

Rondeau Final sous chapiteau - vers 17h

Après le cortège, toutes les sociétés musicales se retrouveront sous le chapiteau chauffé, Place de l’Étang, pour y jouer leurs meilleurs morceaux dans une ambiance du tonnerre. Ceux qui ont déjà vécu cette ambiance diront que c’est un “temps fort du carnaval”; les autres la chercheront, ne fût-ce que par curiosité.

Soirée sous chapiteau - dès 22h

Le rondeau se prolongera par une animation carnavalesque assurée par French Kiss - Entrée gratuite

Tribunal de l’inquisition – salle du vieux Tilleul de Waha – 15h00

Sous les recommandations de l’inquisiteur et après enquête : Les Amis de Théo convoqueront le Saint-Office pour juger et condamner des carnavaleux issus de différents groupes. Ces condamnés sont soupçonnés d’Hérésie.

Souper Banquet des gilles - salle Saint-François - dès 19h00

Souper Banquet des Gilles à la salle Saint-François - réservation nécessaire - Menu à 13€ : Apéro - 2 saucisses avec potée aux carottes, choux ou liégeoise - Chaque année y ont lieu les inévitables batailles de confettis rythmées par la batterie et musique des Gilles. Animation DJ.

Sortie du GUGUSSE - dès 13h

Ce personnage, centre de la tradition carnavalesque de Marche, fera une dernière sortie dans les rues de la ville. De café en café, tout le beau monde qui l’accompagne se donne rendez-vous à 15h à la maison de repos Victor Libert.

19h45 - Brûlage du sac à malices de Gugusse - Place Albert Ier

La légende veut que Gugusse ne soit pas brûlé à la fin du carnaval... il est trop sympathique. Par contre, il est bon de le purifier... en brûlant tous ses défauts et ses mauvais tours.

21h - Bas les masques - soirée réservée aux personnes déguisées

On se souvient en effet des soirées du Mardi gras où de joyeux déguisés interpellent les passants qui tentent de les reconnaître. Ainsi, à minuit, le rendez-vous est donné à tous les déguisés pour le “BAS LES MASQUES”.

22h - Brûlage de la bosse du Gille - Place aux foires

Tradition binchoise oblige, on termine les jours gras en brûlant la bosse du Gille. La société des Gilles effectuera ainsi un dernier rondeau, après avoir à nouveau fait résonner les rues de Marche du bruit cadencé des sabots.

Anniversaires

L' Harmonie Communale de Marche-en-Famenne fête ses 75 ans !!!
Les Baloûches fêtent leur 20 ans

Les Fous du Samedi matin ont 10 ans

Les Gôzaux ont eux aussi 10 ans

Pour plus d'information : Eddy Francois 0477 57 22 56 et Rémy Remacle 0498 79 61 73

Crédits -> Affiche: Colette Goosen - Graphique: Wikiwi - Texte: Martine Schouters, Jean-Francois Henneaux, Remy Remacle - Photos: Robert Colle, Yves Tigrouni, Dusch, Carine Lénelle, Alain Vanhulst - Vidéo: Florian Chamberland - Réalisation: Eddy François
Created By
Eddy Francois
Appreciate