Loading

L’incroyable chasse à l’ours Dans l’extrême orient russe

C’est un document exceptionnel sur lequel je suis tombée par hasard en faisant des recherches sur les Oudégués, un peuple de la forêt du Primorié à l’extrême orient de la Russie.

Ce documentaire, qui date de 1928, est en ligne sur Youtube : лесные люди (le Peuple de la Forêt)

Le réalisateur et son équipe filment la vie quotidienne des Oudégués. Les images sont superbes.

Mais leur prouesse est d’avoir réussi à suivre un chasseur parti chasser l’ours avec pour toute arme une lance.

Tout commence par un rituel chamanique au cours duquel le chamane, après avoir absorbé de l’alcool, imite la marche de l’ours.

Le chamane est comme tenu en laisse.

Le rituel terminé, le chasseur peut partir...

Il est seul avec sa lance.

Voilà l’ours !

La peur n’a pas sa place ici. Une seconde d’hésitation et le chasseur est mort.

L’ours est terrassé.
Le clan se partage l’ours, qui est entièrement dévoré.

Les femmes ne seront servies qu’une fois les hommes rassasiés.

Puis le chasseur s’en va suspendre le crâne de l’ours dans les branches d’un sapin.

On doit ce film extraordinaire qui date de 1928, au réalisateur Aleksandr Litvinov, l’un des fondateurs du cinéma ethnographique soviétique, et à l’explorateur Vladimir Arsenyev, connu pour son merveilleux récit, Dersou Ouzala.

À la réflexion, je me demande si cette chasse n’est pas mise en scène... A l’époque en effet, les Oudégués connaissaient déjà la carabine.

D’ailleurs, voici Arsenyev au cinéma avec l’acteur oudégué qui joue le chasseur.

Celui-ci se reconnaît à l’écran.

Toutes les photos sont des copies d’écran du film.

Created By
Sylvie Lasserre
Appreciate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.