Loading

La coqueluche serait en train d'évoluer Une nouvelle souche est apparue en Australie

Un article nous prévient :

La coqueluche, alias "toux de cent jours", infecte des millions de personnes tous les ans, et tue des milliers de gens, souvent des enfants de moins de 5 ans.

Alors que le vaccin protège les personnes qui le reçoivent des dégâts faits par Bordetella Pertussis, en Australie, la bactérie a muté.

Le vaccin actuel cible trois antigènes de la bactérie : l'anatoxine pertussique, l'hémagglutinine filamenteuse et la perlactine.

Or une équipe de recherche, menée par le Dr Laurence Luu, a découvert que la bactérie a évolué : une nouvelle souche produit moins de protéines immunogéniques (ciblées par le vaccin), et plus de protéines facilitant son transport ou sa nutrition.

La nouvelle souche bactérienne peut donc plus efficacement se nourrir aux dépens de son hôte, tout en étant moins visible pour le système immunitaire. Elle semble donc devenir une "superbactérie"

Cette évolution peut expliquer la résurgence de la coqueluche en Australie, où la couverture vaccinale est pourtant élevée.

L'autre problème est le fait que l'immunité conférée par le vaccin diminue rapidement, ce qui rend la mise au point d'un nouveau vaccin, plus efficace et plus durable, impérative.

Enfin, le Dr Luu explique qu'il est possible d'avoir été contaminé et donc d'être porteur de la bactérie, sans avoir pour autant de symptômes.

Les auteurs concluent que la vaccination reste efficace pour protéger contre la bactérie, même si la mise au point d'un nouveau vaccin est indispensable.