Loading

Réorganisation des Cycles 1 et 2 Cercle scolaire de Val-de-ruz

Centrer l'école sur l'élève et la pédagogie

Sommaire

1. Réorganisation nécessaire pourquoi ?

2. Processus de réflexion et de mise en place de la réorganisation

3. Que va apporter la réorganisation ?

L'école prépare l'élève pour le chemin et non pas le chemin pour l'élève

1. RÉORGANISATION NÉCESSAIRE POURQUOI ?

Contexte

CADRE ROMAND - HarmoS et Plan d’études romand (PER)

CADRE CANTONAL - Calcul du subventionnement des classes (45% canton, 55% commune) :

  • Cycle 1 : total élèves divisé par 18 = nb de classes ouvrables
  • Cycle 2 : total élèves divisé par 19 = nb de classes ouvrables

-> Ouvertures de classes limitées, imposées par le canton

CADRE COMMUNAL : 14 collèges de tailles très variables (de 14 à 220 élèves)

RESPECTER LE NOMBRE DE CLASSES FIXÉ PAR LE CANTON

  • S’il faut ouvrir beaucoup de classes dans un collège, il faut économiser dans un autre, ce qui génère des effectifs inégaux
  • Obligation d’ouvrir des classes à 2 degrés
  • Construction de salles de classes pour les pics d’effectifs

CONSÉQUENCES AU NIVEAU PÉDAGOGIQUE

  • Effectifs de classes inégaux (iniquité pour les élèves)
  • Instabilité du groupe classe qui change chaque année dans les classes à 2 degrés
  • Classes à 2 degrés

PROBLÉMATIQUEs DES CLASSES À 2 DEGRÉS

L’école a fortement évolué ces dernières années avec l’intégration des élèves à besoins éducatifs particuliers, la révolution numérique et les nouveaux moyens d’enseignement. De fait, les classes à 2 degrés posent notamment les problèmes suivants :

  • Les classes à 2 degrés multiplient l'hétérogénéité des élèves par 2
  • Les nouveaux moyens d’enseignement et d’évaluation ne sont pas pensés pour les classes à 2 degrés (collaboration et constructivisme)
  • Les classes à 2 degrés sont rarement équilibrées (4 élèves d’une même année et 16 de l’autre…)
  • Classes à cheval sur 2 cycles
  • Changement d’évaluation en 7-8e
  • Utilisation des périodes de soutien pour dédoubler certaines périodes dans les classes de 7-8e et mise en place d’heures d’appui non subventionnées, qui ne couvrent que 5 à 10% des heures d'enseignement

2. PROCESSUS DE RÉFLEXION ET DE MISE EN PLACE DE LA RÉORGANISATION

1 an et demi de travaux pour un projet (Rapport au Conseil général)

Conduit par le RUN et regroupant plus de 30 personnes :

  • Des parents
  • Des enseignants
  • Des Conseillers généraux
  • Des Cadre cantonaux (SEO, OSAE et Transports)
  • La direction

Priorités fixées par le groupe de travail

  1. Centrer l’école sur l’élève
  2. Renforcer l’organisation en fonction des objectifs pédagogiques
  3. Conserver l’autonomie des élèves dans leurs déplacements
  4. Maîtriser les finances communales (stabilité des coûts)
  5. Optimiser la répartition/gestion des effectifs scolaires
  6. Maintenir (éviter la fermeture) les petits collèges (dans les villages)

Par centrer l'école sur l'élève, on entend :

  • Respecter autant que possible la moyenne de C1 = 18, C2 = 19
  • Classes à 1 degré au Cycle 2 et en 3-4e dans la mesure du possible
  • Favoriser les collaborations entre classes et enseignants d’un même degré
  • Maintenir le groupe classe dans la durée
  • Prévisibilité du lieu d’enclassement de l’élève
  • Favoriser l’organisation des familles en cas de déplacement
  • Respect de l’horaire bloc

3. Que va apporter la réorganisation ?

Offrir les meilleures conditions d’apprentissage possibles aux élèves et améliorer la visibilité et la prévisibilité du fonctionnement du cercle scolaire

Cycle 2

  • Un lissage des effectifs afin d’éviter les situations que nous connaissons aujourd’hui de classes de 24 élèves ou plus
  • Une suppression des classes à 2 degrés de scolarité, conformément aux besoins de différenciation, aux nouveaux moyens d’enseignement et d’évaluation
  • La constitution de groupes classes stables à partir du Cycle 2

Cycle 1

  • Une harmonisation des après-midi de congé en 2e, 3e et 4e années à l’échelle du cercle

Organisation des transports

Transports

  • Les transports sont entièrement pris en charge par la Commune
  • L'organisation est réalisée par un ingénieur en transport (ancien chef du service cantonal), qui avait déjà réalisé les lignes pour les élèves de la montagne
  • Elle prend en compte l'offre en service public
  • Elle est complétée par des navettes scolaires lorsque c'est nécessaire
  • Les abonnements sont à charge de la commune
  • Les élèves déplacés reçoivent une "formation" via transN ou Car Postal

CRITÈRES pour l'organisation des classe au cycle 2

  1. Déplacer le moins d'élèves possible
  2. Nombre d'élèves par classe = 19 (+/- 2)
  3. Ne pas déplacer moins de 3 élèves d'un même groupe
  4. Déplacer dans les villages contigus

constitution des classes et parascolaire

Constitution des classes

Les classes se construisent sur des critères pédagogiques :

  • Équilibre des compétences
  • Équilibre des genres
  • Dynamique de groupes (affinités entre élèves)

Il s’agit de décisions de la direction, qui s’appuie sur l’expertise des enseignants et du Service socio-éducatif, sur les résultats scolaires et les informations en sa possession.

Accueil parascolaire

  • Nouveauté : possibilité de demander une scolarisation dans un autre collège du cercle lorsqu’il y a une nécessité en lien avec les solutions de garde de l’enfant
  • Offre en places en structures d’accueil identique en 2019 pour un effectif d’élèves stable
  • Le lieu de scolarisation et les éventuels après-midi de congé seront connus au moment de l’inscription
  • Possibilité d’inscrire son enfant dans la structure du lieu de domicile ou du lieu de scolarisation

L’école prépare l’élève pour le chemin et non pas le chemin pour l’élève

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.