Loading

« Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup » Matthieu 25,21

En ce 33ème dimanche du temps ordinaire, nous te proposons de découvrir la parabole des talents.

La parabole des talents

(mt 25,14-30)

1. Je contemple l'évangile

2. catéchèse : qu'est-ce qu'un talent ?

défi du jour

Je choisis un talent à mettre en œuvre aujourd'hui : un service rendu, un conseil, etc..

3. Je prie l'évangile

Un maître confiant et généreux

« Un homme qui, partant en voyage, appela ses serviteurs et leur confia ses biens. »

Que ferait un homme riche qui part en voyage ? Il ferait garder sa maison pour que les voleurs ne puissent pas venir. Or, l'homme riche de la parabole est différent. Il n’imagine pas que son trésor puisse rester enfermé. Avant de partir, il confie ses biens les plus précieux. Il donne généreusement, surabondamment. Quelle confiance !

Le maître part au loin, pleinement confiant en laissant ses serviteurs responsables. Il ne leur donne aucune consigne quant à ce qu'ils devront faire de l’argent confié. Il ne leur dit pas de le faire fructifier. Il se retire en leur laissant l’espace pour créer, pour inventer leur vie. Il se conduit, avec eux, comme un père avec ses enfants.

Je me laisse toucher par cet homme, image de Dieu qui donne en surabondance, Dieu qui me laisse libre d'être créatif.

Fausse image de Dieu

Le troisième serviteur enterre sa part. Il vit comme s'il n'avait rien reçu. Le bien confié n'est utile à personne.

Je vois la peur du serviteur et la façon dont il enferme le maître dans une image qu'il s'est construite. Il « sait » : « Maître, je savais que tu es un homme dur, j’ai eu peur ». Pour lui, le maître est mauvais. Il s’enferme dans son "savoir". Il ne s’ouvre pas à l’expérience qui lui est proposée : vivre dans la confiance du don reçu.

Croire que Dieu est vraiment Amour, tel est le défi qui m’est proposé. Croire que vraiment ces biens me sont confiés pour vivre, sortir de la peur qui me stérilise et entrer dans la confiance. Je réfléchis à ces images du maître et, au delà, aux images que je me fais de Dieu.

La fécondité de l'Amour

Je regarde maintenant les deux premiers serviteurs : ils reçoivent un trésor et aussitôt que font-ils ? « Il s'en alla les faire valoir et en gagna d’autres ». Les deux premiers serviteurs ont fait fructifier les talents qui leur avaient été confiés. Ils usent du bien confié et reçu et le font prospérer. Ils ont conscience du don qui leur a été fait, ils ont conscience aussi de la valeur de leur travail. Habités par la confiance qui leur a été faite, ils peuvent tout oser, tout risquer.

Longtemps après, le voyageur revient. J’imagine le bonheur du maître écoutant les deux premiers serviteurs présenter le fruit de leur travail. « Seigneur, dit le serviteur, tu m’as remis cinq talents : voici cinq autres talents que j’ai gagnés. » Et la réponse du maître « Entre dans la joie de ton seigneur. » Après sa fortune, c’est sa joie qu’il donne en partage. Je me réjouis de cette image de Dieu qui est ainsi révélée : Dieu infiniment donateur de bien et de joie.

(Cf. Ecole de prière - Revue N°22 - Mars 2013)

Cherchez d'abord le royaume de dieu !

4. Je participe à la messe

Je vous souhaite à tous un bon dimanche et vous assure de mes prières,

Frère Jérémie

Credits:

Inclut une image créée par ChrisFiedler - "paper old texture"