Loading

ACTIVITÉ SEXUELLE DURANT UNE FÉCONDATION IN VITRO Charles Dray

Conserver une vie sexuelle active pendant les traitements, parfois prolongés, de la PMA n’est pas du tout interdit. Cela est même nécessaire à la préservation de l’équilibre d’un couple.

Certaines précautions doivent toutefois être observées :

Les ovaires, stimulés par le traitement inducteur, augmentent progressivement de volume et deviennent de ce fait plus sensibles. Il faudra donc éviter les rapports un peu brusques et se garder d’exercer une pression trop appuyée contre fond du vagin. Celui-ci est en effet au contact des ovaires et cela pourrait être à l’origine de phénomènes douloureux.

Il est souhaitable d’éviter une abstinence prolongée avec la ponction. Supérieure à 2-3 jours, elle pourrait avoir un effet négatif sur la qualité du sperme.

Après la ponction il faudra s’abstenir de rapports tant que vous ressentez une pesanteur, une sensibilité, ce qui est normal les ovaires étant alors plus fragiles.

Au début de grossesse, votre médecin, lors de la première échographie faite entre 3 et 4 semaines après la ponction, vous déconseillera peut être les rapports car il aura noté la présence d’un kyste fonctionnel parfois volumineux. Il accompagne fréquemment le début de la grossesse, et disparaît spontanément, sans aucun traitement, pendant le 1 er trimestre, lorsque le placenta prend le relais de la sécrétion hormonale.

Voir également sur le sujet :

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.