L'Indépendance de l'Algérie 1954-1962

En 1954, l'Algérie est une colonie française où cohabitent autochtones (personnes originaires du pays) et colons européens (les pieds-noirs).

Le 1er novembre 1954, le Front de libération nationale (FLN), qui revendique l'indépendance, déclenche une insurrection. La métropole réagit par l'envoi de l'armée. C'est le début d'une guerre de décolonisation qui va durer 8 ans

Aux origines de la guerre

L'Algérie est une colonie française depuis 1830. C'est une colonie de peuplement où vivent près d'un million de familles européennes en 1954. Image : almanach du petit colon algérien, 1893.
Document 1 : L'Algérie coloniale en 1954 : Une société inégalitaire
Document 2: Vers la guerre, tract du FLN

La guerre d'Algérie (1954-1962)

Le 1er novembre 1954, une trentaine d'attentats sont commis en Algérie, par une organisation indépendantiste, le FLN (Front de Libération Nationale). Le maintient de l'ordre en Algérie, alors territoire français, relève du ministre de l'Intérieur, François Mitterrand.
Document 3 : la Toussaint Rouge (1er novembre 1954), le début de la guerre d'Algérie
Document 4 : les territoires de la guerre
Document 5 : témoignages sur la guerre
Opération de l'armée française en 1956. Des soldats français ont fait prisonniers un soldat de l'Armée de Libération Nationale (ALN), la branche armée du FLN, et exposent leur butin : des armes et un drapeau nationaliste, le futur drapeau de l'Algérie indépendante.
L'armée française dans le Djebel en 1956. Des paras posent avec leurs prisonniers et les soldats de l'ALN Tués au combat.

La fin de la guerre d'Algérie et et ses conséquences

Bourokba (Algérie) : cimetière des combattants algériens morts pour la patrie (1954-1962). Source image : wikipédia
Document 6 : la fin de la IVème République et le retour de De Gaulle

L'instabilité ministérielle et l'impuissance de la IVe République face à la question algérienne, conduisent le régime à une crise grave. Bon nombre de responsables politiques de tous bords en viennent à souhaiter le retour du Général. Il accepte de revenir en mai 1958, mais à la condition d'un changement de République où les pouvoirs du président seraient plus étendus. Une nouvelle Constitution donne donc naissance en 1958 à la Vème République.

La presse d'époque témoigne du retour de De Gaulle.
Document 7 : les accords d'Evian mettent fin au conflit et accordant l'indépendance à l'Algérie

Les négociations entre le FLN et la France aboutissent le 18 mars 1962 à la signature des accords d'Evian

Document 8 : le bilan de la guerre d'Algérie
Document 9 : la fuite des Pieds-Noirs et des Harkis

La fin du conflit déclenche une vague importante de départs Algérie. Des massacres d’européens et de harkis accélèrent les départs dans la précipitation : plus de 600 000 pieds-noirs quittent l’algérie pour la France. Les Harkis et leurs familles, algériens ayant combattu aux côtés des Français, sont victimes de la vengeance en Algérie car considérés comme traîtres. Seuls 43 000 harkis réussissent à fuir l’Algérie. À leur arrivée en France, ils sont installés dans des camps.

Le départ des Pieds-Noirs Les Harkis, victimes de la vengeance en Algérie. Photogrammes issus du film documentaire Guerre d’Algérie, la déchirure, France 2, 2012
Document 10 : L'Algérie devient un Etat souverain

Extrait du film documentaire Guerre d’Algérie, la déchirure, France 2, 2012

Monument des martyrs de la guerre d'Algérie à Alger Source : Wikipédia
En bref
Created By
gaelle allaert-grall
Appreciate

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.