TraAM 2017 La Création numérique au service de l'éclatement des salles et des disciplines

Avant-propos

Le projet TraAM - peut-être devrait-on dire dans ce cas les projets, car les activités réalisées ont été nombreuses - est parti d'un constat fait avec certains collègues d'Education musicale.

Chacun dans notre salle, chacun derrière ses murs, nous avions souvent les mêmes pratiques. Ainsi, il nous est arrivé, en Français, d'étudier la musique dans une scène d'angoisse pendant qu'en éducation musicale, les élèves analysaient le lien entre le fond sonore et l'intensité dramatique d'une séquence filmique.

Les activités étaient similaires, malheureusement les compétences des enseignants étaient séparées.

Comment allier le Français et l'Education musicale via le numérique ?

C'est la question que nous nous sommes posée.

Pourquoi le numérique ? Il y avait de la part des enseignants une volonté de chercher des pratiques différentes de ce que les élèves avaient pu connaître dans l'établissement auparavant.

ACTIVITé 1

ACTIVITé 1

Sonoriser un texte littéraire (durée : 1h classe - 1h maison)

Lors d'une séquence sur les nouvelles réalistes de Maupassant, les élèves sont invités à choisir, parmi le recueil Contes du Jour et de la Nuit, l'un des récits afin de le sonoriser.

On commence par enregistrer la voix, à la maison : soit sur le smartphone de l'élève (micro-oreillettes de préférence), soit sur ordinateur (le logiciel audacity le permet, cf. Tuto ci-dessous), soit sur tablette...

Les moments clefs, c'est-à-dire les moments qui invitent à poser un son sur l'enregistrement sont vus conjointement avec les deux enseignants. Il est ici fait un parallèle avec les gestes qui "naissent" des textes théâtraux : lorsque ce qui est dit invite à la gestuelle malgré l'absence de didascalies.

Le montage se fait via le logiciel libre Audacity en salle informatique.

On donne ici deux autres exemples, l'un en fin de 5e, réalisé sur l'incipit du Tour du monde en 80 jours de Jules Verne, l'autre en 3e, sur l'oeuvre Cris de Laurent Gaudé.

ACTIVITé 2

Activité 2

Créer un slam en groupe (né de l'E.P.I. Culture et création artistiques - 12h classe - 3h maison)

Le thème travaillé par les collègues cette année a été la Résistance.

En Histoire-Géo-EMC, les élèves ont étudié le mur de Berlin, Lucie Aubrac, Jean Moulin, etc.

En Anglais : Martin Luther-King, Rosa Parks, Gandhi, Nelson Mandela.

En Education musicale : War de Bob Marley.

En Français : Antigone de Jean Anouilh, "Liberté" de Paul Eluard, "Je suis" de Big Flo et Oli.

En EPS : les élèves ont réalisé une chorégraphie symbolisant la résistance à un groupe.

En Arts plastiques, ils ont étudié et inventé les tatouages tribaux.

Pour parfaire notre liaison Français - Musique, Maxime Leray, collègue d'Education musicale a réalisé plusieurs vidéos autour du travail attendu.

Il a montré comment posé un texte poétique sur une composition musicale. Il s'est servi pour ce faire du poème de Paul Eluard, comme s'il s'agissait du texte créé par le groupe, et a réalisé toute une création originale (que les élèves ont beaucoup aimé, m'ont-ils dit après l'avoir découverte chez eux).

Puisque le projet était nouveau pour ces élèves, nous avons souhaité lui consacrer un temps différent, une forme originale : le projet s'est fait sous forme de Hackathon. Il fallait leur expliquer ce que c'était, sous forme de vidéo, on pouvait susciter leur curiosité.

La classe a alors fonctionné sous l'égide des enseignants de Français et d'Education musicale, en co-intervention, exploitant au maximum les ressources de la salle de musique

Après avoir regardé la vidéo à la maison, les élèves qui le souhaitaient ont donc proposé une histoire, une idée de texte, devant leurs camarades.

Une fois les présentations faites, les autres camarades sont allés rejoindre le projet qu'ils souhaitaient soutenir.

Et voici un autre exemple de travaux réalisés deux ans auparavant, avec les artistes du groupe X-Makeena, partenariat rendu possible grâce à l'OCCE 19, la FAL19 (la ligue de l'enseignement) et l'association de Tulle Les Lendemains qui chantent ; projet qui était à l'origine de cet EPI.

Activité 3

Activité 3

Un regard sur la société de consommation (2h classe - 10 min maison)

Le travail consiste à écrire un texte narratif et argumentatif sur la société de consommation, en deux parties. Dans la première, le personnage exprime ce qu'il ressent dans ce monde (souvent perçu comme oppressant). Dans la seconde, une comparaison avec la nature est demandée.

En Education musicale, le fond sonore va être créer via le logiciel Audacity. Les élèves cherchent des sons (sur universal-soundbank.com) du monde moderne, dont ils vont se servir pour créer des boucles. Ils enregistrent ensuite le texte créé par-dessus, et finalisent l'univers musical.

Dans un prolongement sous forme d'atelier Audiovisuel, quelques élèves se sont portés volontaires pour créer, à partir de vidéos libres de droits (disponibles sur pexels.com), un court-métrage qui allait poursuivre la vision de leur réalisation.

Activité 4

Activité 4

Un court-métrage autobiographique (2h classe)

En Education musicale, les élèves ont étudiés les fonctions de la musique au cinéma. Nous en avons profité pour réaliser un court-métrage avec un élève en difficulté, afin, par une création artistique, de le remotiver.

Il a écrit un texte sur le départ de Turquie de sa famille jusqu'à son présent de collégien à Egletons. Les phrases ont été retravaillées et surtout simplifiées. Nous avons ensuite réalisé une suite de plans et avons assemblé le tout, sur une musique qu'il avait choisi parmi une sélection que nous avions effectuée.

Il semble important de préciser que, depuis ce travail, cet élève a été reconnu par ses pairs, dont plusieurs nous ont demandé de faire une création similaire. Il a été admis en Bac Pro Vente, est rayonnant et repasse souvent nous donner de ses nouvelles.

Activité 5

Activité 5

Créer rapidement un slam autour du thème de l'amour.

Les élèves ont étudié en Français et en Education musicale la chanson de Benjamin Biolay intitulée "Brandt Rhapsodie". L'histoire d'amour au coeur du texte a été décortiquée, le titre également. La composition a été analysée de telle sorte que les élèves puissent en reproduire le principe avec l'application Garage Band.

Le descriptif de la séance se trouve ci-dessous :

Bilans

bilans des actions

Le premier bilan est évidemment l'impression autant pour les enseignants que pour les élèves que le travail se fait de manière cohérente et que, même si les regards sur une activités sont pluridisciplinaires, la thématique abordée restant unique, le sentiment de perdre pied, que peuvent souvent avoir les élèves, disparaît au profit de celui d'un but cadré et simplifié.

Le deuxième bilan repose sur la concertation. Les projets pérennes et enthousiasmant émerge souvent d'une véritable entente entre enseignants. Et cela remet donc en cause le caractère obligatoire des EPI, au moment où ils avaient été mis en place. Il faut pousser les enseignants à co-intervenir, à co-construire, à co-réaliser, non pas en les obligeant, mais en leur en donnant les moyens : ils ont besoin de vrais temps de concertation considéré comme un temps de travail. Dans une entreprise ou dans toute administration, on discute des idées innovantes à lancer pendant que l'on travaille, et cela prend du temps, sur cette journée de travail, pas le soir après avoir mangé, couché vos enfants, etc.

Enfin, et cela a été nécessaire dans le cadre de ces projets, il faut que les enseignants puissent avoir les moyens financiers de leurs ambitions. Lorsque vous en arrivez à acheter un Mac à 2100 euros afin de pouvoir réaliser les idées de vos élèves, parce que vous percevez cela comme étant nécessaire, parce que vous voulez leur montrer que leurs projets sont de qualité, parce que vous savez qu'en construisant leurs créations vous construisez également l'image qu'ils ont d'eux-mêmes, le système dévoile là l'une de ses principales failles. Il en est fait des dépenses sur le numérique, mais elles débouchent encore trop souvent sur du matériel de mauvaise qualité, qui va amener les enseignants à abandonner le numérique.

Created By
Cyril Mistrorigo
Appreciate

Credits:

Created with images by FirmBee - "ipad samsung music play google tablet internet" • Unsplash - "mixing desk mixer slide control slider disc" • Unsplash - "microphone boy studio screaming yelling sing singing" • Didgeman - "microphone mixer cable microphone cable singing sing" • Didgeman - "microphone mixer cable microphone cable singing sing" • saleh_alknani - "cafe apple food sweet menu caffee saudi"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.