Le Burkini: une affaire d'Etat de droit?

Tout d'abord, le Burkini est un vêtement de plage, qui recouvre tout le corps ainsi que les cheveux sauf le visage. Il est généralement porté par les femmes de religion musulmane. Il a été crée par une styliste australienne d'origine libanaise. Elle se nomme Aheda Zanetti.

La loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public marque la volonté de la représentation nationale de réaffirmer solennellement les valeurs de la République et les exigences du vivre ensemble.Se dissimuler le visage, c'est porter atteinte aux exigences minimales de la vie en société. Cela place en outre les personnes concernées dans une situation d'exclusion et d'infériorité incompatible avec les principes de liberté, d'égalité et de dignité humaine affirmés par la République française.

En France, certaines villes ont interdit le Burkini sur leurs plages comme Nice, Cannes, Le Lavandou... Nous pouvons remarquer que les villes qui ont lancé des arrêtés sont des villes plutôt touristiques.

Certains artistes en font même des caricatures pour se moquer de la différence vestimentaire des femmes de différentes religions. Et aussi de l'image quelles pourraient donner à leurs enfants alors que ceci est complètement faux.

Pour conclure, le Burkini remet bien en cause l'Etat de droit car selon les lois, si le visage n'est pas caché, la femme respecte toujours les règles. Mais certains maires de ville côtières ont interdis le Burkini sur leurs plages alors que ses femmes portant des Burkini respectent toujours la lois et donc les maires abusent de leurs pouvoirs pour pouvoir interdire le Burkini et donc contredire les lois.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.