le roi des mers Ninon & Sarah

Pour commencer je suis plutôt grand c'est à dire 1m90, j'ai les yeux bleu-gris et le regard vif; j'ai le crane rasé et j'ai aussi une cicatrice sous l'œil gauche. Je me nomme Denis surnommé << Le roi des mers>> par sa famille et je vais vous conter mon histoire...
Denis se réveilla tôt ce matin là, le départ du fameux Vendée Globe. Il descendit les escaliers et trouva sa femme Marine. Il lui fit un baiser sur son front et puis ses adieux. Il finit son café et alla faire ses aux-revoirs à son fils Gabriel qui était malheureusement autiste.
Denis fila à son bateau dans le port des Sables d' Olonne devant les applaudissements de la foule. Il monta dans son bateau et partit devant ce beau port avec ce magnifique phare noir et blanc appelé « la Perdrix » qui illuminait l'océan bleu turquoise, devant ces mouettes qui parcouraient la région, devant ce superbe ciel bleu azur qui n'avait aucun nuage et les acclamations de ces milliers de personnes qui s'étaient levées à l'aube pour l'encourager. Il y eut un coup de sifflet pour signaler que dans une minute l'équipage devrait quitter le bateau; Michael, son meilleur ami qui était de l'équipage lui dit :
- Bonne chance mon vieux, tu t 'es mis dans une sacrée galère.
Puis il fit un magnifique plongeon pour quitter le bateau. Ensuite il y eut un lâcher de ballons multicolores pour célébrer ce départ. Il était prêt à réaliser son rêve de gamin.
Il atteignit la ligne de départ puis le coup de sifflet retentit. Le début de la course pour le meilleur … ou pour le pire.
Denis s'était plutôt bien positionné; il était cinquième et ne se trouvait pas très loin des premiers. Juste derrière lui se trouvait le bateau Espoir conduit par Laura Vico, cette légendaire skippeuse qui en octobre 2001 avait battu le record du tour du monde en trimaran. Son bateau était tout en blanc et sa voile violette avec quelques rayures noires. Devant lui se trouvait Luigi Piranco ce skipper Espagnol qui était très célèbre dans son pays pour avoir gagné la Volvo Ocean Race une course de bateaux en équipage partant de l'Espagne jusqu’à Galwai en Irlande. Le bateau de Luigi était superbe une coque noire comme le geai et des voiles rouges à pois blancs; dessus il y avait écrit en doré "One Planet One Ocean."
Le bateau de Denis était tout blanc avec quelques rayures bleues à pois violets; sur sa voile le bleu de la mer se reflétait sur l'insigne argenté de S.O.S Autisme.
La nuit commençait à tomber quand Denis décida de se coucher quelques heures. Quand il descendit dans sa cabine, il entendit un petit couinement; il s'approcha et découvrit un petit hérisson. Denis resta scotché sur place puis tendit sa main et le petit hérisson s'approcha et la renifla. Denis se rendit compte de l'absurdité de la chose, il se jeta sur son ordinateur et entra en contact avec Michael :
- Allô c'est Denis vous me recevez? - Denis! Oui on te reçoit, que se passe t' il? demanda Michael. - Vous n'allez jamais me croire, j'allais me coucher quand j'ai entendu un couinement je me suis avancé et j'ai découvert … un hérisson!!!-Vous me recevez? murmura Denis - Oui, oui on te reçoit, Denis tu plaisantes j’espère … ce n'est pas possible que viendrait faire un hérisson dans ton bateau qui est en plus en plein milieu de l'océan. - Vous croyez que j'ai le cœur à plaisanter? s'exclama Denis! - Bon calme toi prend le hérisson, jette le par-dessus bord et on n'en parle plus … - Donc vous croyez que moi un skipper qui est censé adorer la nature et la mer je vais jeter un pauvre petit hérisson par dessus bord en sachant pertinemment qu 'il en mourra!!! - Euh … oui c'est l'idée, Denis on a dépensé une énorme somme pour cette course il est donc hors de question de l'arrêter pour un simple animal. Mais Denis coupa la connexion, et fou de rage sortit de sa cabine …
Cela faisait maintenant trois jours qu'il naviguait. Il était actuellement quatrième. Une petite compétition s'était formée entre Laura Vico et Denis pour savoir lequel des deux arriverait en premier au cap Horn. En revanche pour le hérisson que Denis avait baptisé Rékit, Denis lui avait confectionné une petite boite en carton avec quelques sacs plastiques pour faire office de lit.
Denis était enfin premier, il avait passé toute la nuit à essayer de dépasser Laura Vico. Il décida de faire une bonne petite sieste bien méritée.
Une semaine plus tard Denis se trouvait sur son ordinateur en train de mettre des photos de la course sur son compte S.O.S *Autisme, cette association avait été crée en 2002 pour aider les familles des jeunes autistes. Denis et Marine, sa femme, avaient rejoint l'association à la naissance de leur fils Gabriel, ils avaient trouvé du réconfort dans cette association qui pour eux était devenue une grande famille.

autisme: Trouble du développement neurologique caractérisé par une altération des interactions sociales , de la communication et du comportement. Au figuré, par exagération. Déni de réalité qui pousse à s'isoler et à refuser de communiquer, et, particulièrement, d'écouter autrui.

Denis se réveilla au son de sa radio qui commençait à sonner. Il se leva et décrocha : - Oui allo c'est Denis! - Denis c'est Marine... - Marine! Comment vas tu ma chérie?! demanda t-il. - Euh...ça va, Denis je suis ... je suis enceinte, déclara Marine. -Mais c'est formidable, s'exclama Denis. - Ah oui bien sur... je... enfin Denis ... de toute façon je dois y aller alors prend soin de toi et amuse toi bien - Mais Marine!!! protesta Denis ...
Mais elle avait malheureusement déjà raccroché.
Denis soupira puis alla s'asseoir sur son lit mais il se posa sur Rékit qui était roulé en boule et se piqua les fesses malencontreusement.
pot au noir
Denis arriva au pot au noir. Son bateau n'avançait plus car il n'y avait point de vent. Il en profita pour appeler son équipe car il n'avait pas donné de nouvelles depuis un moment déjà. -Oui allo c'est Denis -Denis ça faisait longtemps!! s'écria Michael. - Oui je voulais te parler d'un truc ... - Je t'écoute! - Euh ... Marine est enceinte ... confia Denis - Mais c'est génial!!! - Oui mais elle n'avait pas l'air très enthousiaste ... murmura Denis. - Enthousiaste? Denis étant donné que vous avez déjà eu un enfant autiste et que tu fais le Vendée Globe. Elle devra faire sa grossesse seule!!! expliqua Michael. -Oui … ta raison … - Bon je dois y aller à plus Denis!!!!
C'était l'anniversaire de Denis, Denis fêtait ses 42 ans. Il reçut un appel de sa petite famille qui commençait à s'agrandir. Pour fêter cet évènement Denis décida d'ouvrir une petite boite de pâté qu'il avait emporté spécialement pour l'événement.
Denis arriva au large de l’Antarctique le 3 décembre. Il scrutait les eaux pour empêcher que le bateau rencontre un iceberg. Puis au loin, il aperçut, perché sur un iceberg, un pingouin. Mais le pingouin poussait des cris perçants. C'est alors que Denis se rendit compte que le pingouin avait une blessure sur l'aile gauche. Denis décida alors de s'occuper du pingouin jusqu’à que ce dernier guérisse.
C'était enfin le jour de Noël. Denis passa la nuit à danser sur des musiques de Claude François qui était de loin son artiste de préférence. Puis il se prépara une petite cuisse de dinde qu'il avait préparée spécialement pour ce jour.

https://www.youtube.com/watch?v=yPL2l7jpN8Y

Denis eut un petit coup de blues, il pensa à sa femme qui élevait leur enfant seule. Denis hésita quelque temps à abandonner la course. Mais il se dit que la course était bientôt finie et qu'il pourrait enfin revoir sa petite famille.
Denis faisait le ménage sur le bateau quand soudain la baume lui déchira l'oreille droite Denis ressentit un choc violent mais il réussit à se traîner jusqu'à sa cabine pour contacter un médecin.
Denis avait réussi à se soigner l'oreille et bien que la douleur était insupportable il était capable de continuer la course. Mais soudain une énorme vague de vingt mètres de haut s’abattit sur le bateau. Il s'accrocha au mat et réussit à s'en sortir; puis il entra dans sa cabine et il se rendit compte que la nourriture et tous les appareils électriques avaient disparu. Denis s'effondra de désespoir. Puis se releva se disant que la meilleure façon de survivre était de ...pécher.
Denis était fatigué. Il avait faim soif et froid il n'avait qu'une envie c'était d’abandonner la course. Malheureusement la vague avait emporté la plupart des appareils et il ne pouvait donc contacter aucune personne pour que quelqu'un vienne à son secours.
C’était le jour de l'an. Denis était pourtant triste car à cause de l'accident qui était survenu quelques jours plus tôt il ne pouvait pas recevoir d'appel de sa famille.
Denis y était presque ... plus que quelques minutes avant d'arriver en Vendée… Il était fatigué, épuisé mais déterminé c'était un combat acharné entre lui et la mer il y était presque et il ne savait pas à quelle place il était, mais il semblait plus heureux que jamais et à ce moment là ... il franchit la ligne.
Denis s' effondra en larmes de joie. Son équipe le rejoignit sur le bateau puis il demanda avec une force inouïe: - Je suis combientième? - Euh...Denis tu es dernier mais on s'en fiche! Tes aventures ont fait le tour du monde sur les réseaux sociaux! On a récolté trois millions d'euros pour S.O.S Autisme!!!- Trois millions d'euros?!! s'exclama Denis - Oui tu es devenu une véritable légende de la mer! Denis sourit et regarda le ciel. Il était enfin heureux ...
FIN

Denis soupira il avait fini d'écrire il avait faim, soif et froid. Des larmes de désespoir coulaient sur ses joues creuses. La vérité c'est que Denis n'est jamais revenu de ce fameux Vendée Globe, il n'a jamais fini la course. Toute l'histoire est vraie jusqu'au moment où la vague s'abat sur le bateau. Denis n'a jamais pensé à pécher pour se nourrir ...

Dans une histoire on peut se permettre quelques folies mais dans la réalité c’était complétement absurde. Denis sait qu'il va mourir de froid ou sans doute de faim mais au moins il a écrit son histoire. Il glisse dans une bouteille les nombreuses feuilles de papier qu'il a écrit au fil de ces jours cauchemardesques. Au moins si quelqu'un découvre cette bouteille il pourra lire une aventure magique qui fait rêver. Denis soupira regarda le ciel pensa à Marine, Gabriel, son futur enfant dont il ne savait pas le prénom et à Rékit puis il ferma les yeux ...

Created By
Nin19 Nin19
Appreciate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.