Newsletter EAW Semaine du 24/04/17 Pôle céa-digital

L'artisanat modernise son image

La Société Générale et Meilleurs Ouvriers de France, partenaires depuis 14 ans, ont lancé la série de films #LaMêmePassion pour promouvoir l'artisanat lors des Journées Européennes des Métiers d'Art.

Chacun des sept films de 1' 15'' environ met en scène des apprentis passionnés par un métier de l'artisanat dont ils veulent faire leur vocation. Des Meilleurs Ouvriers de France leur ouvrent les portes de leurs ateliers et en binôme ils créent une œuvre ayant pour point de départ un tweet de l'apprenti qui reflète sa passion pour le métier.

Synthèses de notre époque moderne et des temps anciens qui ont vu naître les premières techniques artisanales, les œuvres sont confectionnées dans un matériau propre à chaque métier selon des méthodes ancestrales, et chacune est dotée d'un élément qui rappèle notre ère digitale. Elles ont été présentées au public lors d'une exposition qui s'est tenue du 31 mars au 7 avril derniers.

Le transmédia pour enrichir l'univers des séries

Pour accompagner le lancement de la série 13 Reasons Why, Netflix a pensé un dispositif de communication transmedia plutôt original. Cette série a pour personnage central Hannah Baker, une lycéenne qui s'est suicidée après avoir été victime d'un harcèlement acharné. Elle a enregistré les raisons qui l'ont poussée à ce geste désespéré sur des cassettes audio, chacune faisant l'objet d'un épisode.

Afin de prolonger l'expérience du public et de sensibiliser au harcèlement, Netflix France s'est associé avec l'agence Darewin pour créer une plateforme accessible uniquement depuis les smartphones : http://www.13reasons.fr. On se retrouve alors sur le smartphone de l'héroïne peut explorer ses données personnelles comme ses messages, son compte Instagram, ou ses contacts (qu'on peut même appeler!).

Le dispositif est plutôt bien pensé, dans la démarche d'ancrer l'univers de la série dans la réalité, notamment en montrant que la détresse de l'héroïne n'est pas nécessairement décelable sur les réseaux sociaux, ce qui est le cas dans la vraie vie. Son mal être n'est par exemple pas visible sur ses posts Instagram où elle apparaît plutôt souriante, drôle, et bien entourée. Ce n'est que lorsqu'on regarde ses messages de plus près qu'on se rend compte de ses problèmes relationnels au lycée.

Cependant, certains contenus du smartphone d'Hannah sonnent faux. On a par exemple l'impression que les conversations sont artificielles, un peu trop forcées et parfois invraisemblables. Enfin, on regrette que l'idée n'ait pas été plus développée. Il y a trop peu de messages et de posts Instagram pour véritablement y croire. L'exploitation timorée de ce genre de dispositif laisse tout de même présager un fort potentiel pour les séries, qu'on espère voir se développer prochainement!

La live vidéo devient un type de contenu à part entière

La live vidéo est désormais bien ancrée dans nos fils d'actualité Facebook. Déjà l'année dernière, la newsroom de Facebook nous apprenait que ses utilisateurs passent trois fois plus de temps sur une live vidéo et commentent dix fois plus ce type de vidéo qu'une vidéo classique.

Il semblerait que la vidéo live soit en passe de devenir un type de contenu à part entière. Après des débuts hasardeux, certaines marques et groupes diffusent maintenant régulièrement des programmes en direct. Les deux caractéristiques du live qui font sont succès sont la possibilité d'une interaction avec le public et le côté authentique et non-maîtrisé.

A notre époque, le public a tendance à rejeter toute forme de communication top-down provenant des marques. Le live permet justement à ces dernières d'ouvrir un canal de diffusion plus informel avec les consommateurs et n'est donc pas repoussé d'emblée.

Un autre facteur qui fait le succès de certaines nouvelles "séries" live lancées par les marques est leur côté "tuto" qui en font un contenu disposant d'une réelle valeur ajoutée. On pense par exemple aux Tipsy Tricks de Benefit, l'équivalent de nos Recettes Pompettes à la différence qu'au lieu de cuisine, on parle maquillage, et que les vidéos sont diffusées en live. Benefit en a fait un programme qui a connu plusieurs épisodes sur l'année 2016.

Les live au format Q&A (questions & réponses) sont également très appréciés lorsqu'ils traitent de sujets business. Le Funders' Club a par exemple créé une série live sur Facebook dans laquelle des experts sont invités pour répondre aux questions des internautes relatives aux startups et à l'investissement, dans le but de promouvoir la diversité des profils des entrepreneurs.

Parmi d'autres live du même genre, on note les séries de Simon Mainwaring, d'Entrepreneur, et de Hootsuit.

Getty Images nous piège

La dernière campagne Getty Images France s'adresse à sa cible B to B pour lui montrer le potentiel et la large palette de son offre vidéo. Deux vidéos de 30" nous donnent l'impression d'être des spots publicitaires d'une marque de sport et d'une agence de voyage. Mais chacun est en fait composé de clips issus de la banque de vidéos Getty mis bouts à bouts. Une façon pour Getty de montrer la qualité et la diversité de ses resources.

Thanks for reading folks and folksesses!

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.