Demandons aux CDC d'afficher les données correctes des méthodes - efficaces et sans effets secondaires - basées sur la connaissance de la fécondité proposition de traduction pour les francophones

A l'attention de Mme Anne Schuchat, MD (RADM, USPHS), Directrice par intérim, Centres pour le contrôle et la prévention des maladies

Cher Dr Schuchat,

Un sondage[i] de plus de 2500 personnes qui utilisent les méthodes basées sur la connaissance de la fécondité (Fertility Awareness Based Methods, FABMs) dans plusieurs pays occidentaux a montré qu'une grande majorité de ces personnes apprécient ces méthodes en raison de l'amélioration de la connaissance de soi, des relations et d'une fréquence des rapports sexuels estimée satisfaisante.

Pourtant, aux États-Unis, moins de 5% des femmes [ii] utilisent des méthodes naturelles de planification familiale, y compris la méthode sympto-thermique, qui est la principale méthode utilisée par les personnes de cette étude et qui est l'une des plus efficaces selon de larges tests prospectifs [iii].

Cela peut notamment être dû au fait que le site Internet des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) compte actuellement que le «taux d'échec» typique calculé pour toutes les FABM, également appelés «méthodes naturelles», est de 24% [iv].

Ce taux ne rend pas compte de l'efficacité réelle des FABM modernes étudiées séparément. En se basant sur la meilleure recherche médicale publiée, les taux d'efficacité des FABM lors d'une utilisation correcte sont compris entre 95,2 et 99,6% selon la méthode. Même lors d'une utilisation typique, leurs taux d'efficacité sont comparables à ceux des moyens de contraception couramment utilisés, avec un taux de grossesses non désirées de 2 à 14%[v].

Le taux d'échec de 24% cité par les CDC provient d'une enquête rétrospective [vi] basée sur la mémoire des participantes à l'étude, ce qui est une méthodologie erronée moins probable de fournir des taux de réussite valables.

En outre, les auteurs de l'étude n'ont pas tenu compte du fait que les FABM peuvent être utilisés à la fois pour éviter ou pour débuter une grossesse car «on a supposé qu'il y avait un échec contraceptif si une méthode était utilisée en continu avant et après une conception [vii] ».

En outre, dans l'enquête, 86% des répondantes [viii] ont déclaré utiliser des variantes de la méthode du calendrier - une méthode de connaissance de la fécondité dépassée et moins efficace - comme étant leur principal moyen de contraception. Ce mélange des FABM masque les différences importantes [ix] avec l'efficacité des méthodes modernes, qui combinent l'observation de plusieurs signes physiques précis pour établir prospectivement la fenêtre fertile.

C'est pourquoi nous demandons aux CDC de mettre à jour leur site Internet pour refléter les données les plus justes disponibles et pour indiquer le taux d'efficacité de chaque type de FABM qui repose sur des données probantes, par exemple: la méthode d'ovulation Billings®, le modèle Creighton, la symptothermie, la méthode sympto-hormonale et la méthode des jours fixes.

Les femmes et les professionnels de santé méritent une information fiable sur l'efficacité des moyens de contraception avec la meilleure recherche disponible. Les FABM sont de plus en plus demandés car les femmes recherchent des solutions efficaces pour la planification familiale exemptes d'hormones et d'effets secondaires.

En effet, l'Organisation mondiale de la santé reconnaît que les FABM sont les seules méthodes de planification familiale qui n'ont pas d'effets secondaires médicaux [x].

Il est documenté que jusqu'à 61% des femmes se diraient intéressées par l'utilisation de ces méthodes pour éviter une grossesse si elles étaient correctement informées [xi]. Pourtant, seulement 3 à 6% des professionnels de santé [xii] sont conscients des taux réels d'efficacité des FABM. En conséquence, les femmes peuvent ne pas avoir accès aux FABM .

Seul les CDC sont en mesure de corriger cette désinformation.

Nous apprécions votre examen de cette question urgente et comptons sur votre compréhension des besoins des médecins et des femmes, ainsi que sur votre engagement à partager les données les plus récentes et les plus fiables.

Cordialement,

Marguerite Duane, Docteur en médecine et maîtrise en administration de la santé, Membre de l'Académie américaine des médecins de famille, Co-fondatrice et directrice de FACTS, Fertility Appreciation Collaborative to Teach the Science, Maître de conférences à l'École de médecine de l'Université Georgetown

Gerard Migeon, Co-fondateur et PDG de Natural Womanhood

Pour consulter les notes, veuillez vous référer au texte original de la pétition.

Pour tout commentaire sur cette traduction, veuillez m'écrire.

Partagez la pétition

Et autres!

Pour en savoir plus:

Credits:

Created with images by Hey Paul Studios - "Uterus Anatomy Embroidery Hoop Art Wall Decor in Orange"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.