Loading

Lettre du réseau des Hub-IIT N°5 - JuiLLET 2020

La présente lettre couvre les activités du réseau entre les mois de février et juillet 2020.

La vie du réseau

Le réseau Hub-IIT pendant la crise covid-19

Si un bilan sur les impacts de la crise n'est pas encore possible car celle-ci se poursuit, le secteur de la transformation agroalimentaire au Sahel en a beaucoup souffert. Les mesures sanitaires gouvernementales, dont la fermeture des aéroports et la suppression des liaisons entre certaines capitales et villes secondaires, ont parfois rendu difficile l'approvisionnement. La fermeture des marchés et restaurants, l'interdiction des rassemblements et la crainte de la maladie, ont directement affecté les capacités d'approvisionnement, de production et de distribution des micro, petites et moyennes entreprises agroalimentaires locales.

Les équipes des Hub-IIT du réseau sahélien ont tout particulièrement veillé à maintenir le lien avec les gérantes d'entreprises pendant cette période difficile. Toujours à l'écoute de leurs questions technologiques, les conseiller∙ère∙s du Hub-IIT ont aussi enquêté pour identifier leurs autres besoins spécifiques dans cette situation de crise et trouver comment y remédier. Malgré la distanciation imposée, chacun∙e d'entre eux∙elles a rappelé les gestes barrières, et épaulé les gérant∙e∙s pour organiser les postes et horaires de travail sur les lignes de production, afin de respecter les mesures d'hygiène.

Avec l'aide des experts du SATD (Service d'Appui Technologique à Distance) de Tech-Dev, des affiches de prévention sur les bonnes pratiques d'hygiène à respecter pendant la pandémie, spécifiques aux petites unités de transformation agroalimentaires, ont été conçues. Basées sur les recommandations de l'OMS et prônant des mesures simples et peu coûteuses, ces trois affiches "Bien se laver les mains", "Bien respecter les distances" et "Bien désinfecter" illustrent les préconisations de manière facile à comprendre pour les ouvrier∙ère∙s peu alphabétisé∙e∙s. Elles ont été distribuées aux unités, mais aussi à plusieurs autres programmes et organismes nationaux qui interviennent dans le secteur. Les affiches ont également été traduites en wolof pour les unités sénégalaises.

Pour éviter que le coût supplémentaire induit par les mesures sanitaires indispensables n'empêche les unités de produire, et afin d'assurer la sécurité sanitaire des employé∙e∙s, les équipes du Hub-IIT ont distribué à chaque employé∙e de ces entreprises des kits sanitaires comprenant : 3 masques lavables confectionnés localement, du savon et du détergent pour désinfecter les surfaces de travail.

Tech-Dev et Afrique Verte se sont associés pour lancer un appel aux dons en avril 2020. Ces dons ont été immédiatement engagés au Burkina Faso et au Mali dans le financement des kits sanitaires.

Au total, près de 1 600 employées ont pu être rassuré∙e∙s et travailler sans prendre de risque.

Semaine "passeport des référent∙e∙s" à Ouagadougou

Au début de mois de mars, avant les décisions gouvernementales de distanciation sociale, s'est tenue la semaine "passeport des référent∙e∙s" à Ouagadougou.

Cette formation initialement destinée à la nouvelle équipe du Hub-IIT Burkina fut l'occasion d'intégrer les derniers membres du réseau, dont les chefs d'antennes de Ziguinchor et de Sikasso.

Comme pour la première formation qui s'était déroulée un an plus tôt à Dakar, les participant∙e∙s sont reparti∙e∙s avec les principes fondamentaux et les valeurs des dispositifs Hub-IIT et surtout les outils et méthodes d'approche du métier de référente technologique.

Cet évènement intra-réseau fut une semaine de partage et d'échanges, où les participant∙e∙s ont pu bénéficier de l'expérience « métier » d'Abdoulaye Tamba, référent du Hub-IIT Sénégal qui a rejoint l'équipe en octobre 2019, de Ladji Moussa Sacko, Chef de Service du Hub-IIT Mali en mission de veille technologique à Ouagadougou et de deux experts du SATD.

La question essentielle du genre a été présentée par une consultante spécialisée et son équipe, pour que cette réflexion soit plus systématique dans les interventions des référent.e.s auprès des unités de transformation.

Volet pratique de la semaine de formation, la visite de quatre unités de transformation agroalimentaire (céréales et jus de fruits) a permis de faire connaître le nouveau dispositif, de mettre en pratique les outils et d'ouvrir les premières demandes d’appui technologique.

Suite à cette formation les participant∙e∙s sont retourné∙e∙s mieux outillé∙e∙s dans leurs équipes. Celles-ci sont à présent opérationnelles pour faire évoluer les dispositifs et accompagner de nombreuses unités de transformation agroalimentaire dans leur développement.

Signature de la Charte du Réseau des Hub-IIT

Une Charte du réseau des Hub-IIT, élaborée avec le soutien de l'AFCRT (Association Française des Centres de Ressources Technologiques), qui anime en France un réseau de structures du même métier, a été signée par tous ses membres le 7 juillet 2020. Elle concrétise une réflexion menée depuis les débuts du projet de déploiement des dispositifs, sur la pérennisation du réseau africain, et pose comme membres fondateurs les quatre structures porteuses des dispositifs : AMASSA Afrique Verte Mali, APROSSA Afrique Verte Burkina Faso, Enda Graf Sahel, Bet Al-Nadjah et Tech-Dev.

Les signataires s'engagent à respecter les valeurs du réseau des Hub-IIT inscrites dans ce document : promouvoir un service professionnel, de qualité et de proximité (service accessible financièrement à tous, sans barrière à l'entrée), dans une optique d'intérêt général et dans le respect des adhérent∙e∙s. Leurs équipes interviennent de façon responsable dans un esprit de « compagnonnage » (confiance, confidentialité, professionnalisme, dans la durée), et agissent en complémentarité, synergie et dans un positionnement non concurrent vis-à-vis des autres acteurs nationaux d'appuis aux petites entreprises de leur territoire. La clef de voûte des Hub-IIT est la conviction que les chefs d’entreprise peuvent améliorer la prise de décision et mieux contrôler le fonctionnement de leurs entreprises grâce à un appui adapté.

Les signataires s'engagent également à développer les échanges entre Hub-IIT et promouvoir le réseau dans l'écosystème international du transfert de technologie et de l'innovation.

La vie du Hub-IIT MALI

Deuxième Comité de Suivi du dispositif

Le deuxième Comité de Suivi du dispositif Hub-IIT Mali s'est tenu le 09 mars 2020 dans les locaux d'AMASSA Afrique Verte. Aux membres habituels - AMASSA, Tech-Dev, représenté par Laurent Gallois-Montbrun, Baïdy Diakité du Centre du Secteur Privé, le Laboratoire de Technologies Agroalimentaires - se sont joint de nouveaux participants, parmi lesquels la Mairie du District, le FAFE (Fonds d'Autonomisation de la Femme et de l'Epanouissement de l'Enfant) et la DNI (Direction Nationale des Industries). Chaque membre de ce comité a d'une part un rôle de conseil auprès de l'équipe du dispositif, et d'autre part un rôle de représentation et de communication pour le Hub-IIT dans l'écosystème malien notamment auprès des décideurs, dans le but d'assurer la pérennisation du service.

Mission de veille technologique à Ouagadougou

L. M. Sacko, Chef de service du Hub-IIT de Bamako, s'est rendu à Ouagadougou au début du mois de mars, dans le cadre d'une mission de veille technologique. Cette visite de prospection, en collaboration avec le Hub-IIT Burkina Faso, a permis d'identifier 7 fournisseurs d'emballages et d'équipements spécialisés dans les produits locaux transformés, et d'élargir ainsi le répertoire du réseau Hub-IIT sahélien. Plusieurs de ces entreprises sont en cours d'expérimentation de prototypes innovants, parmi lesquels une pulpeuse de balanite prometteuse, dont le Hub-IIT Mali suivra les résultats avec attention.

Actions en réponse à la crise covid-19

Au cours de cette période de crise, les référent∙e∙s du Hub-IIT Mali ont poursuivi leur appui aux unités, qu'il∙elle∙s suivent pour la plupart de longue date, et ont procédé à la distribution des affiches et kits sanitaires auprès de 556 transformateurs et transformatrices.

En mai, après l'allègement des restrictions nationales liées à la pandémie, la demande en produits locaux est repartie progressivement. Malheureusement certaines entreprises ont eu des difficulté à y répondre, par manque de trésorerie après la perte de revenus des mois précédents. Afin de permettre l'achat des matières premières et des emballages nécessaires à leur activité, le Hub-IIT de Bamako a proposé une avance de trésorerie, remboursable sans intérêts ni frais, qui a bénéficié à 15 unités.

8ème Comité Technique

Le 8ème Comité Technique du Hub-IIT de Bamako s'est tenu le 25 juin 2020 dans les locaux du Centre du Secteur Privé, dans le respect des recommandations de distanciation. Ce fut l'occasion pour l'équipe du dispositif, le CSP et AMASSA d'échanger directement avec les représentant∙e∙s des entreprises suivies sur les actions et services du Hub-IIT, et de proposer des idées d'évolution afin de se rapprocher le plus possible des besoins des unités de transformation.

La vie du Hub-IIT SENEGAL

C'est au Sénégal que l'impact des mesures gouvernementales prises face à la pandémie s'est fait sentir le plus tôt.

L'une des entreprises suivies par le Hub-IIT qui fabrique du savon a été mobilisée pour la préparation des kits sanitaires qui ont été rapidement distribués à 500 transformateur.rice.s de la zone de Dakar et de Thiès. Dans la foulée, le Hub-IIT de Dakar a réagi très vite au besoin de maintenir les activités, en proposant une aide financière sous forme d'avance de trésorerie sans intérêt ni frais, fléchée sur l'achat de matières premières et d'emballages, et basée sur le nombre d'emplois maintenus par unité. Ainsi, 37 entreprises contribuant à la sécurité alimentaire ont pu maintenir environ 500 emplois, au plein cœur de la crise.

Les contraintes de la période ont été sources d'innovation dans les outils de suivi des entreprises. Afin de remplacer les permanences temporairement suspendues, l'équipe du Hub-IIT Sénégal a mis en place des "WhatsApp-binaires" : des présentations suivies de conversations de groupe, permettant aux entreprises d'être informées puis de poser leur questions sur un thème défini préalablement. Les thèmes choisis pour les premiers essais ont été la stabilisation des jus et les emballages, et les conversations ont rassemblé une petite vingtaine d'adhérent∙e∙s.

Collaborations dans la région de Thiès

En juin, le Hub-IIT a initié des collaborations avec deux organisations de la région de Thiès qui agissent dans le secteur agroalimentaire. Agribio Services est une organisation indépendante qui contribue au développement d’un système alimentaire basé sur l’agroécologie et l’entreprenariat populaire. Energy 4 est une ONG qui soutient les entreprises qui permettent aux communautés d'accéder à l'énergie. Avec ces organisations, l'équipe du Hub-IIT a mis en place des plans d'action pour une approche concertée et complémentaire pour l'appui aux entreprises. Le Hub-IIT initie ainsi une synergie entre acteurs locaux d'appui aux unités agroalimentaires, afin d'assurer un suivi très opérationnel aux différentes étapes de la chaîne de valeur.

Une même démarche sera effectuée à Ziguinchor, que la cheffe d'antenne Ndeye Marie Daba Ngom vient de rejoindre, après quelques mois d'immersion auprès de l'équipe de Dakar.

La vie du Hub-IIT TCHAD

À N'Djamena, alors que la demande de proximité avait augmenté avec la fermeture des marchés, certaines unités étaient freinées par la hausse des prix des emballages importés, en raison de la crise et de la situation de monopole de certains intermédiaires. En plus de la distribution des affiches de prévention sur les bonnes pratiques d'hygiène et de la distribution des kits sanitaires, le Hub-IIT Tchad a réagi à cette difficulté particulière en constituant un stock d'emballages ; ils ont été mis à la disposition de 11 unités, sous forme d'avance "en nature", à rembourser.

Premier Comité Technique

Le premier Comité Technique du Hub-IIT de N'Djamena s'est tenu le mardi 28 juillet à la Maison de la Petite Entreprise. Constitué d'acteurs du secteur agroalimentaire en lien direct avec le Hub-IIT, dont une majorité de représentantes de faitières, l'objectif était de présenter de manière approfondie le dispositif et les services, le rôle du comité technique et de permettre le cas échéant la réorientation des services en adéquation avec les besoins. L'importance du rôle du Comité Technique pour une bonne implantation du dispositif dans l'écosystème d'appui aux unités de transformation agroalimentaire a été rappelée. Cet évènement aura également permis de faire un premier bilan des impacts du Hub-IIT depuis son lancement officiel en octobre, et d'ouvrir la discussion sur quelques difficultés rencontrées dans l'accompagnement des entreprises.

La vie du Hub-IIT BURKINA FASO

La crise covid-19 est intervenue au démarrage des activités du Hub-IIT de Ouagadougou, mais n'a pas entamé la motivation de la nouvelle équipe. Celle-ci a donc commencé ses activités par la distribution des affiches et des kits sanitaires auprès de 39 unités identifiées avec l'aide d'APROSSA-Afrique Verte. Un geste qui n'est pas passé inaperçu auprès des entreprises :

"Nous venons remercier Afrique Verte et Tech-Dev pour leur considération et leur attention à notre égard. Nous avons toutes été surprises par ces dons et nous ne saurons rester silencieuses sans vous le faire savoir." Présidente du Réseau des Transformatrices de Céréales du Faso.

Avec la reprise progressive des activités, l'intérêt des unités de Ouagadougou pour le Hub-IIT ne s'est pas fait attendre, les demandes d'appui sont déjà nombreuses - une soixantaine pour plus de 30 unités suivies - et l'équipe est à pied d’œuvre pour y répondre. Les permanences ont commencé en juillet dans les locaux d'Afrique Verte, où s'alterneront chaque semaine le chef de service et les deux référente∙s détaché∙e∙s de l'IRSAT, partenaire en recherche appliquée, pour accueillir les gérant∙e∙s d'entreprises et répondre à leurs questions.

De gauche à droite : Donatien Kabore (réf. détaché de l'IRSAT), Désiré Nanema (chef de service), Kourfom Gorga (réf. détachée de l'IRSAT), Philippe Ki (coordinateur APROSSA Afrique Verte - Burkina Faso), Debora Traoré (assistante), Etienne Birba ( resp. administratif et financier)

Les prochains rendez-vous du réseau :

Les mesures commencent à présent à être doucement levées par les gouvernements, permettant la reprise progressive du cours normal des activités. Le rôle des Hub-IIT aux côtés des unités se fait sentir plus que jamais, car le marché reste fragile et le pouvoir d'achat des populations a baissé.

  • Lancement de l'antenne de Sikasso au Mali
  • Lancement de l'antenne de Ziguinchor au Sénégal
  • Lancement officiel du Hub-IIT de Ouagadougou