Hōryū-ji À IKaruga

Le temple Hōryū-ji est un temple bouddhique situé à Ikaruga, bourg de la préfecture de Nara au Japon. Il est proche du temple Shi Tennō-Ji.

L'empereur Yōmei, en proie à la maladie, a fait le vœu de bâtir un temple et d'y installer une statue de Bouddha afin d'obtenir la guérison. Et puis, il meurt, peu après, mais l'impératrice et le prince héritier Shōtoku firent construire un temple nommé temple Hōryū-ji, conformément aux volontés de l'empereur. Les premiers bâtiments formant le temple ont été construits par des artisans venus du royaume coréen de Baekje. Ils sont alignés suivant un axe nord-sud selon une tradition continental.

Le temple contient un grand nombre d'objets de grande valeur, des fresques, statues et autre objets d'art, qui révèlent des influences chinoises, coréennes et indiennes. L'un des trésors les plus importants est une triade de Shaka flanqué de deux serviteurs.

L'ensemble de bâtiments de Hōryū-ji et de Hokki-ji à Ikaruga a été inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1993 avec le paysage environnant en vertu de plusieurs critères. Les bâtiments inscrits sont quelques-uns des plus anciens bâtiments en bois encore existants au monde et datent des 7ème et 8ème siècles. Nombre de ces monuments sont aussi trésors nationaux du Japon et reflètent une période importante de l'influence bouddhiste au Japon. L'ensemble comprend vingt-et-un bâtiments dans le temple est de Hōryū-ji, neuf dans le temple ouest, dix-sept monastères et autres bâtiments et la pagode de Hokki-ji.

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.