Loading

L'Hépatite B Les maladies à prévention vaccinale #5

Nous continuons notre série sur les maladies à prévention vaccinale par l'hépatite B.

La maladie

L'hépatite B est une maladie virale. Elle a été décrite pour la première fois en 1885, mais des récits plus anciens, avec mention de jaunisse, laissent penser qu'elle date au minimum de l'Antiquité.

Le réservoir est humain. Elle se transmet par le sang, les sécrétions vaginales, le sperme. Des objets de toilette contaminés par une goutte de sang peuvent être porteurs. La salive ne contient que de faibles quantités du virus, mais au contact d'une plaie, cela peut suffire.

Dans 25 à 30 % des cas, le mode de contamination est inconnu. 14% des malades sont contaminés pendant leur enfance.

Si un adulte est contaminé, dans 10% des cas, l'hépatite devient chronique et peut durer toute la vie.

Si un enfant est contaminé, dans 90%, l'hépatite devient chronique et peut durer toute la vie.

Le virus de l'hépatite B s'attaque au foie. Dans un cas sur 1000, il y a évolution en hépatite fulminante, le plus souvent fatale. Autrement, elle peut évoluer en cirrhose, et obliger à pratiquer une greffe du foie (environ 1000 cas par an en France).

Cette vidéo résume très bien ce qu'il faut retenir.

Le vaccin

Un premier vaccin est apparu en 1976, à partir d'antigènes du virus récupéré dans le plasma de malades atteints de la forme chronique.

Mais depuis 1986, la production des antigènes est assurée par des levures modifiées génétiquement.

Le vaccin est très efficace. La meilleure protection est assurée si la vaccination est faite chez les nourrissons (99%). Même si le taux d'anticorps diminue avec le temps, la mémoire immunitaire continue d'être efficace au moins 30 ans.

Les effets secondaires sont essentiellement bénins (douleur locale, fièvre).

Un choc anaphylactique peut arriver dans 1,1 cas sur 1 000 000 de doses injectées.

Les suspicions de syndrome de Guillain Barré (qui apparaissent plus fréquemment après une grippe), ou de sclérose en plaques, n'ont pas été confirmés.

Le calendrier vaccinal prévoit une primovaccination à deux doses et un rappel à 11 mois.

En résumé :

  • L'hépatite B est une maladie virale qui s'attaque au foie.
  • Elle est transmise par tous les fluides corporels.
  • Dans 30% des cas, on ne connaît pas le mode de contamination.
  • Dans 14%, la contamination a lieu pendant l'enfance, et cela augmente considérablement le risque de passage à la maladie chronique.
  • Cela peut aboutir à une greffe de foie, voire à une hépatite fulminante mortelle.
  • Le vaccin, administré au nourrisson, est très efficace.
  • La protection est d'au moins 30 ans.
  • Les effets secondaires sont essentiellement bénins.