Exoplanetes habitables Dilanetjames et arthur

Des exoplanètes plus habitables que la Terre

Vue artistique d’exoplanètes terrestres.

Des exoplanètes deux à trois fois plus massives que la Terre pourraient se révéler plus adaptées à l’apparition de la vie que notre planète. Dans cette hypothèse, deux astronomes proposent d’étudier avec la plus grande attention le système planétaire qui semble entourer l’une des étoiles les plus proches du Soleil, Alpha Centauri B, pour y chercher des mondes « super habitables. »

« Pour être habitable, un monde (planète ou lune) n’a pas besoin de se situer dans la zone d’habitabilité d’une étoile. De même, un monde circulant dans cette zone d’habitabilité n’est pas nécessairement habitable. » Voilà comment John Armstrong introduisent l’article intellectuellement stimulant qu’ils viennent de publier (revue Astrobiology) et dans lequel ils développent leur concept de « mondes super habitables. »

La notion de zone d’habitabilité existe depuis des décennies en astronomie. Il s’agit de la région qui, autour d’une étoile donnée, permet l’existence d’eau sous forme liquide à la surface d’une planète ou d’une lune, l’eau étant considérée comme l’élément primordial pour le développement des formes de vie que nous connaissons sur la Terre. En simplifiant, il s’agit d’une zone annulaire entourant chaque étoile au sein de laquelle des planètes de type terrestres, des planètes telluriques avec une croûte solide et une atmosphère, pourraient connaître durant une période suffisamment longue (plusieurs milliards d’années) des conditions potentiellement favorables à l’apparition et au développement de la vie.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.