Loading

LES COMMERCES Saint-Etienne en 1900

Fin du XIX° siècle et début du XX° siècle, la hausse démographique profite au commerce. Pour satisfaire une demande de plus en plus forte, l'offres se multiplie et se diversifie. Les commerces de bouche, boulangeries, boucheries, charcuteries, confiseries, épiceries sont les plus nombreux avec 2435 magasins en 1900.
Les cafés et autres débits de boissons rencontrent eux aussi un vif succès. On y vient pour se distraire, pour rencontrer ses amis et pour se désaltérer bien sûr, beaucoup trouvant dans l'alcool un moyen efficace pour oublier la dureté du quotidien.
Café de l'univers appartenant à J. Bertholon. Situé place Anatole France, il est au croisement de la rue du Général Leclerc, rue Gambetta, rue du Onze Novembre et la rue Voltaire.
Situé tout d'abord au 7-8 Place Marengo en 1918, puis au 44 de la rue du Onze Novembre en 1928. On distingue une autre enseigne sous l'enseigne Lassablière : "Grand café Ant. Dimier".

Nouvelles Galeries

C'est l'architecte Léon Lamaizière qui dirige en 1894-1895 la construction des Nouvelles Galeries de Saint-Etienne, rue Gambetta. En 1899, il rentre au conseil d'administration des Nouvelles Galeries. A partir des années 1904, l'architecte stéphanois, en collaboration avec son fils, contribue au développement provincial de l'enseigne : reconstructions, agrandissements, aménagements, réaménagements : en tout plus de 30 magasins. Les Lamaizière ont contribué à la diffusion du grand magasin à tourelle d'angle. L'intérieur s'organise généralement autour d'un grand escalier desservant des galeries éclairées par un ciel vitré. Les Nouvelles Galeries ont été rachetées par le groupe Galeries Lafayette, qui a décidé, en 2005, la fermeture du magasin de Saint-Etienne considéré comme peu rentable.

Le Comptoir veuve Poncet était situé au 5 de la place de l'Hôtel de Ville. En 2019, c'est un bureau de poste.

Spiritueux liqueurs et vins G. Moulin : le personnel et un attelage de livraison...
Le café brossier est un café à la devanture typique du XIX° siècle, situé rue sainte catherine près de la rue du général foy. on peut y manger des huitres, escargots mais aussi y boire de la bière de maxeville, que l'on retrouve sur de nombreuses enseignes locale.
Le propriétaire était mr. Gauthier.Carte envoyée en 1920 par le frère de l'épicière, qu'on voit poser devant la porte de son magasin.
Devanture du Casino. En 1892, Geoffroy Guichard devient le seul propriétaire d'une épicerie située dans l'ancien Casino lyrique de Saint-Etienne, d'où le nom de Casino, et qui restera longtemps le magasin principal du Groupe. Avec la création de la société, c'est désormais l'organisation qui importe avec la construction d'un entrepôt à Saint-Etienne.En 1898, Geoffroy Guichard ouvre le 25 juin la première succursale à Veauche et crée le 2 août, la Société des Magasins du Casino et Etablissements économiques d'alimentation, sous la raison sociale Guichard-Perrachon et Cie.
Casino
On peut voir sur la droite l'enseigne du tabac Bonnard. Carrefour à l'intersection des rues Gabriel Péri et Ambroise Paré. Le tabac se trouvait à l'actuel 117 Rue Ambroise Paré.
la boucherie moderne qui était située au 36 rue de la richelandière.
coiffeur situé au 30 rue des freres chappe