Le rêve de Célia Pauline.chloé.Noé.Maxime.

Enfin, le jour de la course arriva.Célia et son équipage composé de cinq personnes, deux femmes et trois hommes, font les dernières recommandations. Un dernier regard à son mari et sa fille, une larme coula de son visage, Célia avait quand même une immense impatience bien qu'elle ne verra plus ce monde pendant longtemps.

Célia se lança à toute vitesse , elle était si contente de partir que son cœur commençait à battre à la chamade. Un de ses rêves se réalisait. Elle ne faisait pas partie des favoris mais comptait bien gagner.

Quatre jours après son départ, elle arriva à la pointe de l' Espagne , elle ne vit personne à l' horizon . A présent, elle était vraiment toute seule!
Pour la troisième fois depuis le début de la course, le soleil commença à se coucher. Célia s’endormit progressivement. Imaginez-vous dormir dans un endroit mouvant, inconfortable et dans le noir, comment vous sentiriez-vous ?
Au réveil, les vagues étaient calmes, très calmes, même un peu trop calmes. Au loin, elle vit trois ombres, elle s'approcha de plus en plus puis remarqua que ces ombres bougeaient. C'était des dauphins au reflet rose clair, ils l'embarquèrent sous l'eau, dans leur monde imaginaire. C'était magnifique, les poissons et les dauphins volaient au dessus d'elle, c'était comme dans un rêve. Au moment de partir, les dauphins tournèrent autour d'elle pour lui dire au revoir et ils lui dirent qu'elle pouvait toujours compter sur eux durant son voyage.

Un vent frais et puissant se leva, les vagues devenaient plus grandes, grandes comme un mur. D'un seul coup, les vagues se calmèrent. Célia comprit qu'elle était coincée dans le Pot-au-noir.

Ici tout était calme et paisible. De magnifiques poissons s’élevèrent en l'air. Célia s'amusait à les attraper. Il faisait beau aujourd'hui, et elle comptait bien en profiter. Célia s'activa et les vagues commençaient à s'agiter. Après une heure de travail acharné, elle était sortie du-pot-au-noir. Enfin ! Se disait-elle . Elle était si fière de son travail.
Quelques heures plus tard elle passa l'équateur ! A ce moment , elle se dit qu'elle entrait dans les mers du sud . Elle était tellement contente qu'elle décida d'aller se baigner . C'était un moment de détente jusque ce qu'elle vit un requin ! Son cœur s’accéléra, un vent de panique monta en elle! Célia, partit en nageant très très vite! Elle réussi à monter grâce au dauphin et prit la fuite!

Juste après le passage de l'équateur, les mers commencèrent à devenir plus froide. Voilà maintenant plus un mois que Célia était partie. Elle voulut aller se baigner mais aussitôt descendue aussitôt remontée. L'eau était vraiment très froide.

Alors que Célia naviguait paisiblement dans les mers froides, d'un seul coup son bateau heurta dans un petit iceberg! Elle était en panique totale ! Elle réfléchit pendant vingt minutes puis se dit qu'elle ne devait pas abandonner; elle alla réparer la petite fissure de la coque!

Après avoir heurté un iceberg, elle décida de se mettre au travail ! Elle plongea dans l'eau et regarda les dégâts ! Ce n'était pas très grave donc elle put réparer sa coque comme elle le pouvait mais il y aura toujours des petits défauts...

Elle arriva au Sud de l’Antarctique. Elle toucha de sa douce main l'eau glacée. Soudain sa main devenue très rouge par le froid. Elle mit vite ses mains dans son manteau chaud et regarda ce paysage grandiose. La mer était bleu foncé et on voyait les montagnes de neige derrière.

Plusieurs jours plus tard Célia vit un énorme bloc de glace sur le quel se trouvait une petite colonie de magnifiques pingouins, ils jouaient, mangeaient tels des petits enfants dans un parc. Célia assista à ce spectacle magnifique, un large sourire apparut sur son visage rayonnant de lumière et de joie.

Cela faisait deux mois que Célia était en mer. Son mari et sa fille lui manquaient terriblement. Elle se souvenait des jours heureux avec sa fille, son mari et toute sa famille. Elle les imaginait encore à faire les fous, à jouer au foot, à faire la cuisine et à manger tout et n'importe quoi. Elle rigola et essuya ses larmes de chagrin. Elle repensa à la promesse qu'elle avait faite à son grand-père, décédé il y a quelques mois, elle lui avait promis de finir le Vendée Globe. Elle se reprit donc en main, et continua son périple. Toute la voile était sortie, le vent lui était favorable et il faisait beau. Les vagues était peu agitées et elle profita de sa journée ensoleillée car elle savait que ce ne serait pas de tout repos dans quelques semaines. Elle continua sa course sur cette mer dangereuse.

Le temps est très calme, Célia en profite pour se reposer après les épreuves qu'elle a subit . Elle avait apporté un mp3 et écouta sa musique préférée pendant de longues heures. Elle appela son équipage:

-Salut Célia ça va ? Tout se passe bien? Dit l'un des hommes de son équipage

-Oui, enfin presque, ma coque est très abimée! répondit Célia.

-Oui, on est au courant,on a vu ta vidéo expliquant ton drame tragique.

En tous cas ,content que tu ailles bien, rétorqua un autre membre de son équipage. -Effectivement, le temps est calme, je prends du bon temps.ajouta Célia.

Soudain, un bruit sourd retentit. Elle vit des vagues,elle remarqua qu'elle était au cœur d'une tempête.

Enfin, le jour de la nouvelle année arriva. Elle avait préparé avant son départ, un repas spécial avec le reste du foie gras de Noël. Elle profita de cet instant pour savourer ce diner merveilleux avant de reprendre son aventure magique.

Soudain, les vagues grandirent. Elles étaient si grandes, qu’elles ressemblaient à des murs, à des portes blindées. Incassables, infranchissables. Les vagues devaient faire 7 bons mètres de haut. Les vents, doublèrent d’intensité et de puissance. Aucun animal à l’horizon. Elle regarda derrière elle, personne! Mais, quand elle se retourna pour voir devant elle, une vague d’une hauteur indescriptible s’éleva devant elle et frappa d’une puissance herculéenne son bateau. Elle fut projetée lourdement à terre. Elle se releva et elle eut très mal a la jambe gauche.

Après le passage du Cap Horn, Célia était tellement contente qu'elle décida d'ouvrir une bouteille de champagne pour l'occasion. Elle baptisa son bateau et se versa le fond de la bouteille sur ses cheveux rayonnants de lumière grâce aux rayons du soleil. Elle parla au PC course pour leur annoncer:

- PC course, ici Célia, je vient de passer le terrible Cap Horn. Les tempêtes et les vagues hautes comme des immeubles sont à présent derrière moi. Je suis toujours dans la course. Terminé. -Célia, ici PC course, félicitations on est très content pour toi, continue sur cette voie,bonne continuations. Terminé.

Aujourd'hui c'est le grand jour Célia qui avait emporté ses jumelles vit enfin les côtes et elle ne put s’empêcher de pleurer. Plein de zodiacs, plein de chaînes de télé différentes viennent l'entourer.Elle franchit la ligne d'arrivée en seconde position avec un temps de 76j,42min et 45s.Elle était très émue mais d'un coup ,elle eut des maux de tête. Elle tremblait de partout. Elle avait chaud,elle avait la tête qui tournait et soudain,elle tomba au sol.Elle entendait:

-Célia!,Célia!, Célia..!,Célia…!,Célia….!

De plus en plus lentement...

D'un seul coup, les paroles s'éclaircirent et son prénom était énoncé par des voix familières.C'était ses enfants! Quand elle ouvrit les yeux,elle était dans son lit.Elle regarda autour d'elle,elle distinguait ses meubles,ses enfants et sa chambre. En se réveillant,elle se rendit compte que c'était le jour de la course. Elle sût que toute cette aventure n'était qu'un fabuleux rêve. Elle se leva de son lit,enfila ses habits avec précipitation et sortit de sa chambre. Elle vit la lumière du port des Sables-d'Olonne,monta sur son bateau puis elle entendit une annonce:

- 3,2,1,PARTEZ!!!!!

Created By
Chloé Lambert
Appreciate

Credits:

Created with images by RichardBarley - "Vendee Globe - Les Sables d'Olonne" • tassilo111 - "sunset atlantic mimizan plage"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.