Loading

Les marais de Sacy une reconnaissance internationale

Situés dans le nord de la France, dans le département de l’Oise, les marais de Sacy sont un vaste ensemble de marais tourbeux alcalins d’un grand intérêt écologique et patrimonial. Le 9 octobre 2017 marque l’inscription de cet espace naturel remarquable au titre de la convention sur les zones humides d’importance internationale, appelée convention de Ramsar. L’objectif de ce traité intergouvernemental est d’élaborer et de faire vivre un réseau de milieux humides d’importance internationale. Avec l’inscription des marais de Sacy, le réseau français couvre plus de 3,6 millions d’hectares pour 47 sites (36 en métropole et 11 outre-mer).

Un espace naturel remarquable

D’une superficie de 1073 ha, le site reconnu internationalement comprend les milieux humides et les boisements riverains.

Localisés au sein d’une dépression naturelle, les marais de Sacy sont bordés au sud de massifs boisés et au nord de prairies, peupleraies et cultures céréalières ou maraîchères. Ils sont constitués d’une mosaïque d’habitats typiques, autrefois communs, mais aujourd’hui en voie de très forte régression sur l’ensemble du territoire.

Des cours d’eau, notamment la Frette, traversent les marais d’est en ouest.

Des plans d’eau et des canaux témoignent des tentatives d’exploitation de la tourbe. Ils sont aujourd’hui plus ou moins colonisés par des massifs de végétation aquatique.

Un havre pour de nombreuses espèces

Les marais de Sacy hébergent des espèces animales remarquables dans divers groupes : petits mammifères, amphibiens, libellules, papillons, etc.

Ces marais sont un site de reproduction et une halte migratoire importante pour 160 espèces d’oiseaux fréquentant les marais tout au long de l’année.

53 espèces de plantes ayant un intérêt patrimonial y sont observées, parmi lesquelles 18 sont protégées au niveau régional.

Du pâturage au bénéfice de la biodiversité

Des bovins et des chevaux camarguais sont élevés en pâturage extensif pour maintenir des milieux non arborés (milieux ouverts) et les espèces qui en dépendent.

Des buffles d'eau, particulièrement efficaces pour l'entretien des milieux très humides, ont aussi été introduits pour pâturer sur le site.

Un site aménagé pour l’accueil du public

Un cheminement sur la propriété départementale permet la découverte d’une partie des marais de Sacy, sensibilisant les visiteurs à l’importance des milieux humides.

Credits:

Arnaud Bouissou - TERRA

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.