Tarifs Tisséo : les élus socialistes sauvent le tarif jeune Sauvé de justesse par les élus socialistes, le tarif jeune demeurera le seul tarif réellement social sauvegardé.

Jean-Luc Moudenc avait déjà trahi ses engagements de campagne en augmentant la fiscalité des ménages et des entreprises en 2016. Pourtant, dès l’année dernière il n’a pas hésité à afficher sa volonté d’augmenter les tarifs préférentiels de Tisséo pour 2017.

C’est lors du dernier Conseil Syndicat de Tisséo du mercredi 29 mars 2017 que les élus de la majorité toulousaine ont voté ces hausses pour les tarifs préférentiels des catégories des séniors et des personnes à la recherche d’emploi, mais également pour celle des salariés avec une augmentation de 3,20 euros dès juillet 2017, pour atteindre progressivement une hausse de 7,20 euros en 2021.

Les élus socialistes avaient déjà âprement combattu en faveur du rétablissement de l’offre à 10 euros par mois pour les étudiants et les scolaires, tout en maintenant la gratuité pour les boursiers les plus fragiles. La droite métropolitaine avait finalement reculé sur ce point.

Sous couvert de tarification solidaire, il s’agit avant tout pour la majorité métropolitaine d’augmenter les recettes commerciales de plus de douze millions d’euros par an, sans pour autant améliorer sensiblement l’offre de transport. Cette décision est à rapprocher de beaucoup d’autres : augmentation de 15% des taux d’imposition pour les toulousains, de 7% pour les habitants de la Métropole, augmentation des tarifs des cantines, etc. Le financement de la troisième ligne de Métro pointe son nez une fois de plus !

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.