5 bonnes raisons de visiter Bouchemaine ! Un village à la confluence de la Maine et de la Loire

Paysages somptueux, patrimoine historique, nature, vins, gastronomie, balades… c’est à Bouchemaine, que j’ai eu un de mes plus grands coups de cœur !

"Et plus que l'air marin la douceur Angevine." Joachim du Bellay

A quelques kilomètres d’Angers, ce charmant village vous plonge loin de la ville....parcourir ce village est une véritable invitation au voyage. C’est pourquoi je vous donne aujourd’hui mes 5 bonnes raisons d’y aller faire un tour…

1 – pour s’émerveiller devant une invité d’honneur : La Loire !

Rendez vous à La Pointe, ancien village de mariniers de Loire, pour découvrir la confluence entre la Maine et la Loire qui offre un des plus beau panorama du fleuve royal. Tout simplement magique !

En sillonnant le fleuve en direction de la corniche angevine, s’offre à nous des paysages inspirants comme une mosaïque de couleur reflets de cette nature si généreuse, si précieuse, si mystérieuse…J'adore les bancs de sables qui offrent à la belle saison une petite farniente d’été pour le bonheur des petits comme des grands avant que les crues ne viennent effacer toute trace de ces plages éphémères. Une "Loire sauvage", avec ses courants et ses tourbillons redoutables que les peintres ou amateurs de photographies essaient de capturer au coucher de soleil en puisant dans une palette d’orangés tirant sur le rose. A vivre absolument !

Le saviez vous ?

La Loire, patrimoine mondial de l’UNESCO

Depuis novembre 2000, le "Val de Loire", de Sully-surLoire (Loiret) à Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire), est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, au titre des paysages culturels. C’est le site le plus vaste inscrit en France, car ce territoire s’étend en effet sur 280 km de long et représente 800 km2 de superficie !

2 – pour flâner sur les chemins à bicyclette

Prenez le temps de découvrir, à vélo, les richesses et la diversité du patrimoine en longeant La Maine ou La Loire et ressourcez-vous au cœur d’un paysage culturel vivant exceptionnel.

Tous les locaux vous le diront, Bouchemaine est le point de départ idéal pour votre balade sur le célèbre itinéraire de La Loire à Vélo. En effet, plusieurs possibilités vous sont offertes : soit vous diriger vers la corniche angevine en longeant les magnifiques paysages offerts par le vignoble, soit remonter le courant de la Loire et découvrir Sainte Gemmes sur Loire, traverser les Ponts de Cé et filer … jusqu’à Saumur peut-être ! Suivre le courant d’abord de la Maine, joindre la confluence avec la Loire ou remonter la Maine pour rejoindre le centre d’Angers sans voiture ! Sur le parcours, vous aimerez les pistes cyclables qui alternent avec de petites routes peu fréquentées, on a juste à suivre les panneaux !

BOUCHEMAINE, UNE VILLE, 3 VILLAGES !

La commune de Bouchemaine est née en 1792 de la réunion de deux paroisses bien différentes : celle de Saint-Aubin de Pruniers perchée en haut du coteau dominant la Maine et celle de Saint-Symphorien de Bouchemaine à la confluence de la Maine et de la Loire, dont le village de la Pointe faisait déjà partie.

Cette commune nouvelle avant l'heure présente donc l’originalité de regrouper 3 villages au caractère très marqué. Pruniers, qui touche une banlieue résidentielle angevine. Le bourg, carrefour et pivot central de la commune. Enfin, La Pointe, ancien village de mariniers , au charme préservé à une identité ligérienne très forte avec des habitants qu'on surnomme : les Pointus !

3 – pour découvrir les métiers d’art et se faire plaisir

Amateurs de shopping terroir, les créateurs locaux vous surprendront par leurs créations, tantôt insolites, méconnues, uniques mais toujours originales...

Installés dans la « Galerie Confluence » au coeur du charmant village de La Pointe, pénétrez dans les ateliers des « artistes-artisans », apprenez, admirez leur savoir faire. Du ferronier-fondeur au sculpteur, en passant par céramiste, créateur d’art floral, osiericulteur-vannier, sans oublier verrier, bijoutier, dessinateur, illustrateur, peintre , graphiste...

Pour se faire plaisir, « Penser global, acheter local » comme le dit la formule très en vogue actuellement !

4 – Pour trouver une vue panoramique sur les basses vallées angevines

Le belvédère de La Piverdière est un promontoire, qui domine la Maine, et dévoilent des paysages jusqu’aux portes du Bassin Parisien !

Le long du chemin de halage en direction d’Angers, autrefois utilisé par les mariniers pour remonter leur bateau (gabare) à contre-courant, je vous invite à découvrir le nouveau parc aménagé de "La Piverdière" où vous pourrez profiter de magnifiques points de vue sur une partie d’Angers, les prairies de la Baumette et une partie aval de la Maine, en direction de sa confluence avec la Loire. Un endroit idéal au calme que j'affectionne particulièrement pour s'évader...et savourer un début ou une belle fin de journée !

5 – pour goûter à l’art de vivre avec les saveurs locales

Pour passer un bon moment dans ce village de carte postale les pieds dans l’eau, succombez au charme des guinguettes et dégustez une cuisine traditionnelle ligérienne dans une ambiance conviviale.

Fritures d’anguilles, poissons de Loire au beurre blanc, salades angevines aux rillauds… l’expérience « guinguette » est un incontournable lors de votre passage à Bouchemaine. Je vous conseille le restaurant « Le Noé » une bonne adresse en bord de Maine pour déguster des plats « du coin » accompagnés d’un verre de rosé d’Anjou ou d’un vin blanc de Savennières. Musette, jazz, accordéon et petits clapotis de l’eau rythment le repas en toute simplicité… Attention, réservation conseillée !

Commerces peu ouvert l'été, est ce vraiment touristique ?

Les "rurbains" s'installent dans les communes proches d'Angers. Ni ruraux, ni citadins, ils vivent au vert mais travaillent et s'amusent en ville. Il n'y a qu'à voir la file de voitures sur le trajet quotidien.

Après l’effort, le réconfort, l'été arrive tout doucement et nos campagnes s'apprêtent à accueillir les estivants avides d’un grand bol d'air.

Mais quel paradoxe quand le voyageur, éreinté par de longues heures d’évasion le long du fleuve majestueux, arrive à destination et trouve portes closes devant les commerces autour du clocher.

Le touriste serait-il mal synchronisé avec la vie locale ?

Arnaud, professionnel du tourisme

Bouchemaine, vue d'en haut c'est encore plus beau !

A propos de l'auteur

Fabien, reporter de territoire pour le tourisme en Anjou vous présente chaque mois son coup de coeur ! 21/03/2017

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.