Loading

Nom de code: Bourbaki Mercredi 27 mai 2020

Me voici re-partie sur les traces des soldats de l’armée Bourbaki, décédés en Suisse début 1871, pour lesquels des monuments ont été élevés dans les villes et villages où ils ont trouvé la mort.

Première halte de ces trois jours de prospection: Brienz où, malgré 3 décès recensés, il n’y a aucun monument. Mais la vue depuis l’église valait à elle seule le déplacement!

Le lac de Brienz

Prochaine étape: Saarnen avec un monument non-référencé, des 3 décès survenus dans cette ville. Le hasard fait bien les choses autour de l’église de Saint Pierre et Saint Paul.

Et dans l’église, une vieille connaissance: Saint-Jacques en majesté et tout en os . . . comme le chapeau de Napoléon, il est partout!!

Arrêt pique-nique près des vestiges d’une ligne de “ Toblerones “ ligne de défense anti-char édifiée entre 1937 et 1941 en raison de la menace belliqueuse des allemands.

Le monument de Stans

Hommage par la ville de Stans de 8 des internés morts en ce lieu.

Chemin faisant, petite halte où, avec Magali, nous avons sûrement dû nous asseoir sur ce banc en 2004, lors du début de notre beau chemin vers Compostelle!!

Le splendide cimetière de Zug, tout en gradins et ses nombreux bâtiments, dont l’un d’eux abrite une plaque souvenir des soldats décédés en ces lieux.

Morgarten, nom qui résonne dans les têtes de tous les écoliers suisses, grande victoire des “paysans“ sur les nobles Habsbourg, consolidation des fondements de la Suisse actuelle, bataille sanglante qui a rougi du sang des ennemis le lac d’Aegeri . . .

Le lac est aujourd’hui limpide

Einsiedeln et son fameux cloître abrite dans le cimetière voisin un monument rendant hommage aux quatre soldats ayant succombé, malgré les bons soins prodigués par la population.

Cadre bucolique pour repos (soi-disant) éternel!

Les clochers bulbeux de l’église de Lachen, terme de cette première journée

Au pied desquels dorment quatre soldats français . . .

Et tout à côté, une danse de la mort pour les soldats des première et deuxième guerre mondiale . . . ça ne finira donc jamais???

La nuit tombe sur Lachen au bord de l’Obersee.

Created By
Dominique Wacker-Cao
Appreciate

Credits:

© dominique wacker-cao