Travel With toto AveNtures sur les routes aUstraliennes

GRIFFITH.

Sunset.

Nous sommes partis de chez Garry depuis quelques heures. Il nous en aura fallu trois exactement. Nous avons parcouru environ 230 km en direction de l'ouest afin de rejoindre notre destination: Griffith. Cette ville de 16 000 habitants dont 60% sont italiens, offre aux backpackers un large éventail d'annonces d'emploi dans les fermes. On peut y trouver énormément de vergers (pêches, oranges, melons et pastèques) mais aussi de vignobles.

We left Garry for a few hours. It took us three exactly. We traveled about 230 km to the west to get to our destination: Griffith. This city of 16,000 inhabitants, of which 60% are Italian, offers backpackers a wide range of job advertisements on farms. You can find a lot of orchards (peaches, oranges, melons and watermelons) but also vineyards.

Nous avons rendez-vous à l'accueil de l'auberge de jeunesse principale. Il est 18heures lorsque que nous arrivons et nous sommes accueillis par Mike et Amy. Ils nous donnent les informations à connaître et nous redirigent vers notre auberge qui se situe sur une petite colline en haut de la ville.

We have an appointment at the reception of the main youth hostel. It is 6pm when we arrive and we are greeted by Mike and Amy. They give us the information to know and redirect us to our hostel which is located on a small hill at the top of the town.

Nous sommes venu ici car c'est un Working Hostel autrement dit lorsque nous louons une chambre (ou un lit) le propriétaire est supposé nous trouver un boulot. Nous attaquons le boulot dès le lendemain: je ferais de l'emballage dans une ferme de pêches et Jé montera des échafaudages pendant un temps et une journée semence de graines fertilisantes. Passionnant! Mais peu importe au moins nous continuons à progresser sur la voie des fameux 88 jours..

We came here as it is a working hostel in other words when we rent a room (or a bed) the owner is supposed to find us a job. We attack the job the next day: I would pack on a peach farm and Jé would do palette racking for a time and one day to spray of fertilizing seeds. Exciting! But whatever at least we continue to progress on the way of our precious 88 days ..

Paching shed and palette racking shed.

👇🏼👇🏼 Travaille de Jérem 👇🏼👇🏼

Si nous sommes venu à Griffith ce n'est pas par hasard. Nous en avions entendu parlé mais rien de sérieux jusqu'à ce que Natalia, une amie allemande que j'avais rencontré à l'usine à Sydney, nous parle de l'endroit dans lequel elle était. En discutant et en réalisant le besoin de faire nos jours rapidement, nous avons décidé de rejoindre Nata dans ce même hostel.

If we came to Griffith it was no coincidence. We had heard about it but nothing serious until Natalia, a German girlfriend I had met at the factory in Sydney, told us about where she was. By discussing and realizing the need to make our days fast, we decided to join Nata in this same hostel.

Nata 💕

Nous avons travaillé pendant presque trois semaines. Nous avons passé les fêtes de fins d'années dans cette même "ville". Noël a été un sacré chantier. C'était très drôle et convivial. Tout le monde a cuisiné un plat dans la journée afin d'organiser un très gros et gourmand repas le soir du réveillon. Jérémie et moi avons cuisiné des quiches, Nata avais fait des feuilletés aux champignons délicieux, Maurine une adorable chilienne qui est chef de profession avais préparé des blettes farcies: un régal. Nous avons eu droit à des crêpes (un autre français bien sûr Guillaume), des pâtes carbonnara, des riz sautés, salades composées, des fajitas, du pain à la banane et sa glace à la vodka... Autant de plats gourmets que de nationalités.

We worked for almost three weeks. We spent the end of the year in this same "city". Christmas was a exciting big mess. It was very funny and friendly. Everyone cooked a dish in the day to organize a very big and gourmet meal on Christmas Eve. Jérémie and I cooked quiches, Nata had made puff pastries with mushrooms and it was delicious, Maurine an adorable Chilean chef who had prepared Swiss chard stuffed: a treat. We had crêpes as well (another French of course Guillaume), a carbonnara pasta, sautéed rice, mixed salads, fajitas, banana bread and vodka ice cream ... as many gourmets dishes as nationalitites.

Pour le 25 décembre, le propriétaire de l'hostel dont je tairais le nom (car c'est un gros enc***) a préparé un barbecue de Noël pour réunir les deux établissements le temps d'une après-midi. Chacun à la queue leu-leu, avance vers le bbq en mode cantine self-service. Au menu, bœuf, poulet, steak vegan/végétarien, pain de mie, salade composées. Le repas en lui même n'était pas particulièrement bon mais l'ambiance au sein de notre groupe était excellente. Chansons, rires et bonne humeur étaient de la partie.

For the 25th of December, the owner of the hostel whose I won't say the name (because it's a big ***) prepared a Christmas barbecue to bring the two establishments together for an afternoon. Each one in a single lane, advances towards the bbq in canteen mode self-service. On the menu, beef, chicken, steak vegan / vegetarian, white toast, mixed salad. The meal itself was not particularly good but the atmosphere in our group was excellent. Songs, laughter and good humor were all part of the game.

Maurine, Guillaume and Nata.

Nos fêtes ont étaient assombrie par la perte de ma grand mère le 29 décembre. Une période triste et difficile si loin de nos familles. Nous avions dans l'esprit de partir fêter le Jour de l'an à Sydney afin d'y voir le célèbre et spectaculaire feu d'artifice mais je n'avais pas particulièrement la tête à la fête cette année et encore moins à parcourir 16h de route en deux jours. Cependant tous les autres sont partis pour la saint sylvestre et on ainsi profité au maximum du passage à la nouvelle année. Quant à nous, nous avons pu suivre l'avancée des festivités grâce aux réseaux sociaux et à nos amis.

(Video from the official New Year's Eve Sydney website)

Our holidays were darkened by the loss of my grandmother on December 29th. A sad and difficult time so far from our families. We had in mind to go and celebrate New Year's Day in Sydney to see the famous and spectacular fireworks but I did not particularly the head to the party this year and did not want to drive for 16hours in two days either. However, all the others have left for the holy sylvester and they participated at the transition to the new year. As for us, we were able to follow the progress of the festivities thanks to the social networks and to our friends.

(I kindly stole this picture on Nata's Facebook page. Thank you babe 😘)

La folie de 2017 laisse peu à peu place au quotidien ennuyeux. Je reprend le boulot chez Frank où Rosanna (une italienne), Ola (une allemande/polonaise) et moi nous emballons des tonnes de pêches chaques jours. C'est vraiment chiant et long à souhait mais on rigole bien quand même.

The craziness of 2017 leaves slowly place to boring daily again. I take over the job at Frank where Rosana (Italian), Ola (German / Polish) and I pack tons of peaches every day. It's really boring and sooo long but we laugh well anyway.

Ola doit commencer un nouveau travail elle va céder sa place à Jennifer qui est aussi allemande. Elle est très gentille et drôle.

Ola must start a new job she will give up her place to Jennifer who is also German. She is very nice and funny.

Me, Rosanna et Jenni

Jérémie se voit promettre maintenant un poste de pâtissier dans un restaurant de Griffith depuis 3 semaines. Seulement si l'on écoute le con-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom, sa va venir. Un jour alors qu'il nous ramène, Rosanna et moi du boulot, Il me demande d'appeler Jérémie pour lui dire qu'il a un entretien immédiatement. Le hic? Jé était en repos, n'a pas son téléphone avec lui et souhaiterais maintenant avoir un boulot qui paie bien comme tous les autres. On arrive à l'hostel, je préviens Jerem qui s'en va de ce pas lui dire que le poste ne l'intéresse plus à présent et qu'il aimerais un emploi qui paie comme tous les autres. L'autre trou du ** est alors devenu fou en l'insultant et en disant qu'il lui faisais perdre son temps. Jé lui a dit ce qu'il pensais de tout ceci et sa ne lui a apparemment pas plus (étant donné que c'est le genre de gars qui a toujours raison selon lui) et il nous a alors foutu dehors! C'est ainsi que c'est terminé notre séjour dans ce backpack, y perdant également mon emploi.

Jérémie is now promising a pastry job in a Griffith restaurant for 3 weeks. Only if we are listening the asshole-of-which-ones-doesn't-pronounce-the-name, its will come. One day as he brings us back from work Rosanna and I, He asks me to call Jeremie to tell him that he has an interview right away. The problem? Jé was in day off, did not have his phone with him and would now like to have a job that pays well like all the others people in this backpack. We arrive at the hostel, I warn Jerem, he goes away to tell him that the post no longer interests him and that he would like a job that pays like all the others. The other assh** went insane by insulting him and saying that he was wasting his time. Jé told him what he thought of all this and he apparently didn't like this (since that's the kind of guy that's always right about him) and then he kicked us out! That's how it ended our stay in this backpack, also losing my job.

We don't care. This sunset is just amazing..
... and made us forget everything about this stupid guy.

Finalement c'est avec joie que cet événement nous pousse à partir de cette ville. Nous profitons de quelques jours de repos pour réarranger notre Toto, dire au revoir à tout le monde, refaire le plein et trouver une nouvelle destination. Nous avons campé quelques jours au lac Wyangan (commune de Griffith). Cet endroit est pourvu d'un camping gratuit au bords du lac depuis lequel nous pouvons observer matins et soirs une vue magnifique d'un ciel levant et couchant aux couleurs de feu.

Finally it is with joy that this event pushes us away from this city. We take advantage of a few days of rest to rearrange our Toto, say goodbye to everyone, refuel and find a new destination. We camped for a few days at Lake Wyangan (Griffith Commune). This place has a free campsite on the shores of the lake from which we can observe mornings and evenings a magnificent view of a sky rising and setting with fire colors.

Nata, Maurine et Jenni sont venues nous dire aurevoir autour d'un bon repas entre amis. C'était une soirée très agréable. Nous sommes restés assis à discuter autour de la cuisine, Jé nous a préparé un bon plat de pâtes, Maurine a profiter de la vue pour jouer de l'harmonica, Jenni a pris des photos et Nata est restée fidèle à elle-même 😂. Il est tard, les filles travaillent toutes le lendemain et il temps de laisser place au moment des aurevoirs tant détestés.

Nata, Maurine and Jenni came to say goodbye around a good meal between friends. It was a very pleasant evening. We sat chatting around the kitchen, Jé prepared us a good pasta dish, Maurine enjoyed the view to play the harmonica, Jenni took pictures and Nata remained loyal to herself 😂. It is late, the girls work the next day and it's time to leave. The time of the hated "aurevoirs" comes.

💕💕💕💕💕💕

Nous reprendrons la route au matin en direction de Melbourne!

We will take the road again in the morning towards Melbourne!

Voici notre vidéo qui immortalise nos meilleurs moments à Griffith!

Here is our video that immortalizes our best moments in Griffith!

⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️

(Musique: BO de Love Actually)

Thank you Girls for your joy!

Love you all!

❤️

Bonus!

Depuis quelques mois vous nous suivez dans nos aventures (et nous vous en remercions) mais il est vrai qu'il est difficile pour vous de pouvoir vous rendre compte à travers nos articles à quel point le coût de la vie est élevée dans ce pays. Vous me direz bien sûr que les salaires sont relatifs au pouvoir d'achat comme partout ailleurs. Mais ici, c'est différent. Les australiens prônent sans cesse le bien-être et le bien manger, la nourriture saine et un mode de vie au naturel. Paradoxalement la plupart de leur choix de vie, de consommation, de penser (pour une grande partie) sont en contradictions totales avec ce discours utopique. La majorité des productions alimentaires sont immenses. Les "fermes" (sauf Garry) dans lesquelles nous avons travaillées sont, pour la plupart, au formât industrielles pulvérisant du RoundUp de la tristement célèbre compagnie Monsanto en disant que "Sure mate! Thats the safest product that we can use! It kills everything around the fruits and it's not nocive for us. Everybody uses it in here that's the best!". ("Bien sûr mec! C'est le produit le plus sur que nous pouvons utiliser! Sa tue tout autour des fruits et des légumes et ce n'est pas nocifs pour nous. Tout le monde l'utilise ici, c'est le meilleur!"). Ils se déplacent tous en voiture ou en fauteuil roulant électrique (car oui faire ses courses à pied dans les magasins c'est trop fatiguant). C'est de notre point de vue et de par les endroits que nous avons visités un pays pro-mondialisation et nous trouvons ceci effrayant. Nous vous laissons découvrir une de nos sessions courses au supermarchés (car il n'y a pas d'autre endroits!).

(Musique: Money de Pink Floyd)

Created By
Emilie Couderc
Appreciate

Credits:

All photos are taken during our trip by ourselves (personals iPhones pictures and GoPro prises de vues.) Videos created on Quick App by GoPro.

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.