M-THEORY L'oeil cartographique

Initiée au Palais de Tokyo en 2014 durant le Festival Banlieue is Beautiful, cette oeuvre se présente sous forme de cartographie holistique et collaborative. Elle a pour objectif de révéler «la richesse historique, humaine et inter-culturelle» du patrimoine de La Courneuve, puis essaimera en Seine Saint-Denis et en Ile de France.

Ce projet s’organise autour de l’arrivée de la nouvelle Gare des Six Routes et de la mutation territoriale du paysage de La Courneuve.

Atelier International du Grand Paris avec Bernardo Secchi & Paola Viganò: 2014 au Moulin Fayvon

M-THEORY

MONTE LASTER & F.A.C.E.

Une œuvre en forme de cartographie coopérative pour le Grand Paris Express

L’objectif de ce travail est de démocratiser sous forme de cartes les informations récoltées par le biais des projets CO-OP en invitant à la même table de création: étudiants d’école d’Architecture, paysagistes, commerçants, institutions, associations de quartiers et citoyens. Ce lien à l’action citoyenne sera un plus dans le travail de recherches, de récoltes d’informations pour la banque des données du projet M-THEORY.

A star-shaped diagram with the various limits of M-theory labeled at its six vertices.

A theory of everything (ToE), final theory, ultimate theory, or master theory is a hypothetical single, all-encompassing, coherent theoretical framework of physics that fully explains and links together all physical aspects of the universe developed by Edward Witten at a string theory conference at the University of Southern California in the spring of 1995. This concept is in alignement with the notion of "Ether".

En physique, le terme d'éther a recouvert plusieurs notions différentes selon les époques. Les différents éthers considérés par les physiciens sont « des substances subtiles distinctes de la matière et permettant de fournir ou transmettre des effets entre les corps1 ». Ces effets divers ont été les trajectoires des planètes (pour Descartes), la transmission de la force gravitationnelle (Isaac Newton), le transport de la lumière (depuis Descartes, Robert Hooke, Newton et bien d'autres jusqu'au début du XXe siècle), le transport de la force électrique, magnétique, et ensuite du courant électromagnétique, voire de la création de charge électrique chez certains corps, ainsi que la création d'une force répulsive, autour des corps, contrecarrant la gravitation (pour Pierre-Simon de Laplace expliquant les phénomènes gazeux)

Ce corpus se matérialise en trois temps

- Diffusion et alimentation de cette carte en ligne selon une charte de fonctionnement.

- Création d’une série de sculptures et d’oeuvres interactives.

- Propositions d’installations multi-média et interactives 3D dans les autres gares du Grand Paris Express.

"M-THEORY" Monte Laster: 2016, esquisse de l'oeuvre cartographique

CO-OP

CO-OP puise ses origines dans «Aufruf Zur Alternative» article publié par l’artiste allemand Joseph Beuys en 1978 dans le Frankfurter Rundschau. Ce texte, cet «appel à une alternative», est fondateur d’une nouvelle méthode proposée aux artistes, aux intellectuels et aux citoyens pour mettre en oeuvre leurs réflexions sur les problèmes environnementaux, économiques, d’éducation, d’action sociale ...

40 ans plus tard, CO-OP avec M-THEORY est une réponse concrète, un écho à cet appel encore vivant.

Aufruf zur Alternative, Joseph Beuys, 1978.

Une plateforme et un processus

Ce projet construit sur le long terme, répond au besoin de créer une forme de circulation des informations qui soit fluide, innovante et qui soit diffusée en Seine Saint Denis (et au delà) en utilisant des procédés de hautes technologies (3D, hologramme, médias interactifs).

La boîte à outils de la cartographie M-THEORY

M-THEORY, Cartographie OCCUPY en ligne de Nicolas Fonty, 2016.

https://m-theory.carto.com/me

Cette carte est le résultat d'une série d'ateliers cartographiques menés avec les habitants et associations.

En février 2016, une cinquantaine d'étudiants de l'école d'architecture de Paris-Belleville ont fabriqué à partir de ces idées des plateaux de jeu pour concevoir des projets urbains coopératifs.

Mapping

"M-THEORY", BiB au Palais de Tokyo Monte Laster & Nicolas Fonty, 2014.

Elaboration d’une carte interactive et collaborative de la culture et de la créativité en banlieue, des pratiques amateurs et populaires (ou grassroot), aux structures plus institutionnelles et aux informations pratiques créer en 2015.

C’est un fonds de plans, une collection de lieux. Ces différents lieux peuvent être classés en différentes strates (ou calques). Ce qui donne la possibilité d’afficher seulement un plan en particulier ou plusieurs à la fois.

Les cartes CO-OP traduisent la vie urbaine autour de La Courneuve. Elles mettent en valeur les espaces publics, les lieux de cette vie urbaine: occupations, acteurs, repères, mémoire, projets ...

Ce qui fait la richesse d’un lieu c’est souvent d’être "multi-composantes".

Il est également intéressant de classer les lieux qu’on marquera sur la carte selon les thèmes auxquels ils sont liés :

- cultures urbaines : sculptures, graffiti, musique, fêtes, artistes, lieux de création, street sports

- vie économique : marchés, magasins, vente ambulante, usines, entreprises, restaurants, bars ...

- natures en ville : parcs, jardins, plantations, ruisseaux, canaux, animaux, potagers,

- engagement : associations, partis politiques, organisations religieuses, ...

déplacements : chemins, promenades, parcours, raccourcis, carrefours, gares, ...

- vie quotidienne: terrains de jeux, de sports, écoles, bibliothèques, gymnases, piscines, administrations, ...

Les lieux qui combinent plusieurs thèmes ont-ils plus de valeur ? Sûrement parce qu’ils permettent plus d’interaction, de connexion et de coopération.

Journalisme Citoyen

"Journalisme Citoyen" avec le Bondy Blog, BiB au Palais de Tokyo, 2014.

Ce travail, mené depuis plusieurs années, est une plateforme multiple qui s’articule autour de reportages journalistiques fondés sur la récolte d’histoires et de paroles citoyennes des habitants de La Courneuve. L’idée est de révéler, à travers des portraits photographiques, filmés ou de l’ordre du document-témoignage, la richesse inter-culturelle des populations locales.

Cet outil de rencontre entre habitants et artistes, acteurs communs du projet, permet l’expression d’une parole individuelle et collective, la révélation de l’héritage des centaines de langues parlées et la diffusion de la singularité et de la fertilité de son histoire.

Ames Végétales

Ce projet prend sa source dans les premiers travaux réalisés avec les enfants de l’école de Joliot-Curie à La Courneuve.

FACE révèle son engagement environnemental, écologique et du bien-vivre ensemble par la création de jardins sur des terrains jouxtant le Moulin Fayvon offrant une seconde vie à «La Plaine des Ver- tus». Ce travail ancré sur le territoire de la Seine Saint-Denis sera une oeuvre majeure et pérenne en lien direct avec la terre, son histoire et le partage de savoir par et pour les habitants et les élus de La Courneuve.

Accompagnée par Antoine Jacobsohn, responsable du Potager du Roi à Versailles et Olivier Darné, apiculteur-artiste (créateur de la Banque de la Reine), cette action vise à s’intégrer dans les espaces verts et lieux publics avec la culture d’une flore dite «naturelle» et d’un potager d’une grande bio-di- versité. Des rencontres et des ateliers seront organisés pour tous les publics avec l’intervention de paysagistes, agriculteurs, plasticiens, habitants. Le résultat de ce travail sera réinjecté dans la base de données du projet cartographique M-THEORY.

In-Libris

"The Book of Books", trouvailles archéologiques au Moulin Fayvon, Monte Laster, 2015.

In-libris est une oeuvre collaborative pour la construction d’une bibliothèque qui conserve la trace de l’usage créatif de ses livres.

Cette bibliothèque se veut un lieu d’inspirations, d’échanges et de mémoire, qui encourage le processus créatif. Chacun pourra trouver une impulsion à la création dans les livres de la bibliothèque, transmis par de précédents lecteurs. Autant d’ouvrages propices aux rencontres, aux liens et à un imaginaire partagé puisque chaque projet, chaque oeuvre, chaque démarche né(e) de la lecture des livres empruntés sera gardé(e) en mémoire.

Ce projet a pris naissance en 2015 en collaboration avec la Galerie Chantal Crousel à Paris.

Philosophie du projet

Landscape with the Fall of Icarus: Pieter Bruegel* (La chute d' Icare)

D'Icare à Google Earth

C'est une vieille histoire et un vieux rêve. Icare, ce jeune dieu grec fougueux, en sait quelque chose. Pour avoir cru possible de voler et s'être trop rapproché du soleil, cet imprévoyant a payé de sa vie son défi. On ne survolait pas impunément l'univers en ces temps immémoriaux. Le poète Pétrarque (1304-1374) n'avait-il pas eu l'impression de franchir une frontière invisible en gravissant le mont Ventoux et de pénétrer un monde inconnu, abandonné des hommes...

Aujourd'hui, des centaines de millions d'êtres humains survolent la Terre chaque année (...) Le survol est désormais à la portée de tous. Un vol gratuit, disponible à domicile. Un clic sur Internet, et vous voilà dans les airs. Pionnier en la matière, Google Earth a révolutionné les perspectives. (...) Cette fois, c'est l'Institut géographique national (IGN) qui propose à chacun de s'envoler au-dessus de la France et de zoomer à volonté sur les lieux qui lui sont le plus chers grâce au site Géoportail.Une manière de se réapproprier le monde, de se rassurer en visionnant sous un angle inattendu des paysages familiers. Loin de la grande Histoire, on raffole de ces lieux de notre mémoire personnelle. Ce n'est plus une mode, mais un droit ! (...).

"Le ciel et la Terre à domicile", extraits - Laurent Greilsamer, in Le Monde, 4 juillet 2006

Darwin was wrong

Pour la survie des espèces: coopération plutôt que compétition

http://www.evolutionnews.org/2014/05/nsf_study_on_al085331.html

Fragments d'histoires futures

"La médiocrité élevé à la plus haute puissance. Le meilleur gouvernement est celui qui s’attache à être si parfaitement bourgeois, correct, neutre et châtré, que personne ne se puisse plus passionner ni pour ni contre. Tel était ce dernier successeur de Semiramis. Sur l’emplacement retrouvé des jardins suspendus, il avait fait dresser, aux frais de l’Etat, une statue de Louis-Philippe en aluminium battu, au milieu d’un jardin public planté de lauriers-sauces et de choux-fleurs." - Gabriel Tarde, 1896

Etape I - CO-OP6

Nicolas Fonty et Monte Laster "Contes de fées urbains" La Courneuve, 2014.

Au commencement, la création d'une cartographie ludique et pratique autour de la future Gare des Six Routes. L'objectif est de fédérer les travaux de cartographie déjà en place ou en cours. C'est signifier "le local" mis en réseau pour les usagers autour de leur territoire. L'idée étant d'essaimer ensuite sur les territoires qui composent Le Grand Paris.

Etape II- Naissance d'une forme

Un peu de couleur dans la matière grise

L'indicateur d'itinéraires: RATP

Une réponse cartographique à un besoin fort dans la cacophonie du www.

Cosmography of the Local Universe: Daniel Pomarède 2015

Le Grand Paris: les vases communicants

Entre rêve et réalité, cartographie subjective

La propriété de Lucifer, Secchi & Viganò, 2013

Cosmos près de chez vous

Created By
Association Face
Appreciate

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.