Loading

SJC27 > 10 Mardi 08.10.2019: Mollón > Cee

Cliquer sur les photos pour les agrandir puis les réduire . . .

Le parcours . . .
. . . et le profil du jour

Déjà hier soir le bruit des voitures passant sur la route détrempée n’augurait rien de bon: il faut se rendre à l’évidence c’est LA journée pluie!

Elle sera noir/blanc: sur la route devant l’hébergement, sur le pont enjambant le rio Xallas, sous l’abribus bienvenu pour compléter le port de la pèlerine par les guêtres, évitant l’eau si désagréable dans les chaussures.

Le treillis dégouline, les lignes électriques et les éoliennes se fondent dans le brouillard, les végétaux pleurent, mais nous sommes stoïques!

À Hospital l’usine de carbure fume!

Puis, peut-être, une éclaircie . . .

Le “beau menace“ dirait Viviane, les destinations plus ou moins lointaines prennent des couleurs . . .

Le sanctuaire de Nosa Señora das Neves est évidemment fermé (la curieuse est bien déçue), mais une niche permet de laisser un mot sur le cahier et une fente dans la porte, une obole. Le triskèle rappelle l’origine celte de la région.

On finit les restes au grand dam de notre fourrier!

Le pique-nique frugal

Première vue sur l’océan Atlantique avec au fond le phare du cap, notre logement de demain soir, au bout du chemin . . . de la terre d’Europe

Cabo Fisterra!

Un sentier bien pavé de ronces nous mène à la croix de l’Armada (247m), un un des endroit le plus important du chemin, car l’on y découvre l’océan pour la première fois

Pour l’exemple, en réaction à tous les papiers trouvés sur le chemin, les pèlerins sont dégoûtants!

Et enfin la petite ville de Cee, les pieds dans l’eau et nous sur la plage

Les rayures du marché de Negreira . . .

Après un souper délicieux et bien arrosé, dommage que les magasins soient fermés, la vaisselle était si jolie! Après le noir/blanc de ce matin la journée se termine en nuances spectrales.

Quelles que soient les circonstances, Toujours bien dans ses bottes!

Created By
Dominique Wacker-Cao
Appreciate